Chez Clem...

17 juillet 2014

Glace magique aux noix de cajou, parfum abricot - gingembre confit


Voici exactement ce qu'il vous faut : une bonne crème glacée toute fraîche, onctueuse et bien abricotée. Et surtout, prête sans effort parce qu'avec ce temps je n'ai même pas le courage de sortir ma sorbetière. D'ailleurs, il n'y a que trois ingrédients dans cette recette : des abricots, des noix de cajou et du gingembre confit. Plus éventuellement, un peu de sirop d'agave (ou de sirop d'érable) pour les gourmands. 

Les noix de cajou c'est magique dans une glace. Il suffit de les faire tremper quelques heures, puis de les mixer avec un peu de liquide (eau, jus de fruit ou lait végétal) pour obtenir une crème onctueuse à parfumer comme on veut : cacao en poudre, super aliments, fruits frais, miel et/ou petites graines... 

Bref, après la glace express à la banane, voici la glace magique aux noix de cajou.

J'ai bien envie de tester les versions framboise-pavot bleu ou miel-fleur d'oranger, si le soleil veut bien rester encore un peu...



IMG_6622 Blog   



Crème glacée magique aux noix de cajou,
Parfum abricot et gingembre confit

Pour 3-4 personnes

80 g de noix de cajou (non grillées non salées)

1 grosse cuil. à s. de sirop d’agave
3-4 abricots (250 g environ)
30 g de gingembre confit


Faire tremper les noix de cajou pendant 4 heures minimum. Rincer, puis mixer longuement avec 100 ml d’eau afin d’obtenir une crème épaisse et lisse. Ajouter le sirop d’agave et les abricots dénoyautés et découpés en morceaux. Mixer de nouveau. Ajouter le gingembre découpé en petits morceaux et mélanger, puis faire prendre en sorbetière ou 5 heures minimum au réfrigérateur en remuant de temps en temps. Sortir 10 minutes avant de déguster.

 

 

IMG_6632 Blog   

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 15:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]


11 juillet 2014

Fudge "caramel au beurre salé" (sans beurre ...)


C'est la saison des smoothies fruits rouge / eau de coco, du carpaccio de coeur de boeuf (la tomate pas le coeur !) et des petits desserts légers et délicats. Et pourtant, parfois, il pleut, il fait froid et ça n'est pas, mais alors pas du tout ce dont j'ai envie. Parce que franchement, là tout de suite, je me vautrerais bien dans de la bonne comfort food. Du fudge, par exemple.

Le fudge, c'est une confiserie anglaise hyper calorique fabriquée avec du beurre (beaucoup de beurre), du sucre (beaucoup de sucre) et généralement parfumée au cacao ou à la vanille (mais on trouve plein de variantes). Petite, j'adorais le dévorer fondu sur de la glace à la vanille. Mais bien sûr, ça c'était avant, quand je mangeais du beurre à la petite cuiller (j'aimais tellement ça que j'en ai même fait une allergie ).

Par la suite, je me suis donc collée au fudge sans beurre, avec des résultats plus ou moins satisfaisants, mais jamais aussi bons que l'original. Et puis je suis tombée sur la version pleine de purée d'amande du livre de Rebecca Leffler. Et là, je me demande si je vais pouvoir m'arrêter d'en manger, un jour (j'ai de légères tendances addictives) (l'allergie à la purée d'amande, ça existe ?). Ce truc est ultra fondant, légèrement cacaoté, caramélisé à point.... et prêt en moins de 10 minutes (+ 20 minutes au congélo, le temps de faire une fournée de cookies). La perfection.

 

IMG_6546 Blog    




Evidement, je me suis "un peu" approprié la recette en la francisant version caramel au beurre salé : un peu de caroube et du sucre de coco pour leur parfum de caramel et double dose de sel pour le constraste. J'ai aussi modifié les proportions amande-coco, notament parce que la purée d'amande est horriblement chère (que fait la sécu? Remboursez la purée d'amande !!). Bref, je ne sais (toujours) pas suivre une recette. Si vous n'avez pas de caroube, mettez un peu plus de cacao.

Je crois que je vais m'allonger dans mon canapé, sous une couverture, et dévorer une bonne moitié de cette tuerie en écoutant tomber la pluie (et des chants de Noël). 



IMG_6554 Blog    




Fudge "caramel au beurre salé"
Sans beurre

Pour une vingtaine de cubes
 

150 g de purée d’amande blanche
1 cs bombée de poudre de cacao cru
2 cc bombées de caroube du pérou
½ cc d’extrait naturel de vanille en poudre
2 bonnes pincées de sel
3 cuil. à soupe d’huile de coco
2 cs de sucre de coco


Mélanger la purée d’amande avec le cacao cru, la caroube, la vanille et le sel. Faire fondre l’huile de coco à feu doux, puis ôter du feu, ajouter le sucre, laisser celui-ci fondre pendant 5 minutes et mélanger. Verser sur la crème d’amande, bien mélanger puis verser dans un plat creux chemisé de papier sulfurisé et placer 20 minutes au congélateur. Laisser ramollir 5 minutes à température ambiante et découper en petits cubes. Conserver au réfrigérateur (attention, ça fond vite!).

 

IMG_6572 Blog   

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 15:07 - Commentaires [5] - Permalien [#]

04 juillet 2014

Cherry cheesecake


Je vous l'avais bien dit que je vous referais le coup de la tarte crue...

Voici donc un cheesecake tout cru et 100 % végétal, inspiré du raw cashew dreamcake de My new roots, mon blog coup de coeur du moment. Des recettes souvent crues, parfois cuites, toujours ultra saines et gourmandes et des photos magnifiques : si vous ne le connaissez pas, courez y jeter un oeil ! Le raw brownie est à tomber par terre. Bref.

Pour en revenir à nos cheesecake, celui çi est aussi riche et crémeux que sa version traditionnelle, sans le fromage, la crème et les oeufs. Mais alors que reste-t-il dedans? Eh bien, des noix de cajou... et c'est tout. Car la noix de cajou est l'un des produits fétiches de la "crusine", puisqu'il suffit de la faire tremper quelques heures avant d'en faire une crème plus ou moins épaisse en un simple coup de mixeur. Il ne reste plus qu'à la mélanger avec de la purée de fruits, du sucre ou du cacao et hop, un cheesecake ou un tiramisu végétal, riches en acides gras mono insaturés (les copains du "bon" cholestérol), en magnésium et en antioxydants. 

Ce cheesecake de juillet est parfumé à la cerise, et vu la température dans mon appartement sous les toits, j'ai choisi de le servir légèrement glacé. Vous pouvez bien sûr remplacer les cerises par tous les fruits qu'il vous plaira et parfumer votre crème avec des huiles essentielles (abricot-lavande, fraise-géranium), des épices (vanille, cannelle, gingembre), ou des zestes d'agrumes. J'ai testé le mélange cerise - açaï (une bombe antioxydante dénichée chez Sol Semilla) et je crois que je vais très vite retenter le cheesecake aux super aliments.

 

IMG_6349 Blog     



Quant à la pâte, c'est comme d'hab' : fruits secs et oléagineux, tout simplement. J'ai juste remplacé les dates par des raisins secs qui font, selon moi, un meilleur mariage avec les cerises. Et puis bien sûr j'ai modifié deux ou trois petites choses, mais on reste vraiment pas loin de la recette originale. 

Allez, Happy Cherry Cheesecake !


 

IMG_6353 Blog      

 

Cherry cheese cake 

Pour 2 personnes

50 g d'amandes non mondées
50 g de raisins secs
2 pincées d’extrait naturel de vanille en poudre
1 pincée de sel
70 g de noix de cajou
130 g de cerises
1 cuil. à soupe de sirop d’agave
1 petite cuil. à soupe de poudre de cacao cru
Facultatif : 2 cuil. à café d'açaï en poudre


Faire tremper les noix de cajou dans un grand volume d’eau pendant 4 heures minimum, idéalement toute une nuit.

Mixer grossièrement les amandes. Ajouter les raisins secs, le sel et la vanille et mixer de nouveau jusqu’à ce que le mélange forme une boule de pâte souple. La diviser en deux boules de taille égale et les étaler dans des petits moules à pâtisserie en tassant bien.

Rincer les noix de cajou et les mixer longuement avec le jus d’1/2 citron et 40 ml d’eau, afin d’obtenir une crème bien lisse. Laver les cerises et les dénoyauter, puis les ajouter à la crème de noix de cajou ainsi que le sirop d’agave et l'açaï et mixer de nouveau. Répartir sur les fonds de tarte et placer au congélateur pour 4 heures minimum.

Placer au réfrigérateur au moins 3 heures avant de servir (ou une petite heure à température ambiante) et saupoudrer de cacao cru tamisé au dernier moment.

 

 

IMG_6367 Blog     

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 11:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 avril 2014

Oat cookies * Vanille & Lucuma *


Encore des cookies ...?? 

Eh oui. Mais ceux-ci ont un petit quelque chose de spécial : l'envoûtant parfum de la lucuma. Comme on en trouve de plus en plus facilement (gros buzz Outre Atlantique), qu'elle est riche en anti-oxydants, vitamines et minéraux et que j'adore la marier avec une pincée de vanille, elle pointe souvent son nez dans mon assiette...

* Dans le porridge du matin, avec des flocons d'avoine, du lait d'amande, un peu de cacao cru et une pincée de sucre intégral,
* En petite crème dessert, épaissie à l'arrow-root ou à la farine de coco (recette à venir),
* Sur du pain grillé avec de la purée d'amande, comme nos tartines d'enfance beurre & Nesquick,
* Dans une glace végétale à la purée de cajou dont je vous reparlerai cet été,
... Et bien sûr, de mille et une autres façons.



IMG_6222 R  

   



Dans ces cookies, il y a aussi des flocons d'avoine pour le croquant (d'où leur nom) et de la purée d'amande pour le parfum et l'onctuosité. Ils sont à la farine de riz et donc sans gluten. Il paraît que la lucuma permet de se passer d'oeufs. Je n'ai pas tenté le coup cette fois-ci, mais si vous faites l'expérience, venez me dire ce que ça donne ! Bien sûr, si vous n'avez pas de lucuma, vous pouvez quand même réaliser ces cookies, en la remplaçant, par exemple, par du cacao en poudre non sucré (vous pouvez dans ce cas troquer la purée d'amande pour de la purée de noisette).

 

IMG_6190 R   


   

Oat cookies
Vanille & Lucuma

Pour une vingtaine de cookies

100 g de flocons d’avoine (petits si possible)
100 g de farine de riz complet
90 g de sucre blond
50 g de poudre de lucuma
½ cuil. à café de vanille en poudre
2 oeufs
75 g de purée d’amande blanche
30 ml d’huile d’olive

Préchauffer le four à 200 °C.

Mélanger les flocons avec la farine, le sucre, la vanille et la lucuma. Ajouter les œufs, la purée d’amande et l’huile d’olive et bien mélanger afin d’obtenir une pâte homogène. En prélever de petites quantités, former de grosses boules et les aplatir légèrement, puis les disposer sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé.

Faire cuire pendant 12 minutes environ, puis laisser tiédir avant de consommer, ou de ranger dans une boite en métal.

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 16:05 - Commentaires [9] - Permalien [#]

16 avril 2014

Petits sablés à la farine de pois-chiche et à la cardamome


Chez moi, les biscuits, muffins et autres cookies disparaissent aussi vite qu'ils sont sortis du four, généralement sous la forme d'un petit tapis de miettes très esthetique (eux qui ont des enfants comprendront). Je me dois donc de renouveller les stocks en permanence et surtout, de faire preuve d'un peu d'inventivité et de beaucoup, beaucoup de réactivité. Plus rien à se mettre sous la dent de lait? Et hop, des petits sablés : de la farine, du sucre, un peu de matière grasse, un oeuf si nécessaire, 10 minutes au four et le tour est joué.

Evidemment, dans ma cuisine, la farine est complète ou sans gluten, le sucre de canne et parfois même intégral, et le beurre cède la place aux purées d'oléagineux et à l'huile d'olive. Et ce que je préfère, c'est ne (presque) plus rien avoir dans mes placards, car cela m'oblige à sortir des sentiers battus. Cette fois, privée de ma farine de petit épeautre préférée, j'ai donc testé une association inédite : farine de pois-chiche et cardamome. Il faut dire que la farine de pois-chiche est un peu magique, puisqu'elle permet de se passer d'oeufs en se liant parfaitement avec les autres ingrédients. Et qu'elle fonctionne très bien version sucrée, contrairement à ce qu'on imagine souvent...

Attention, les sablés sont très fragiles : découpez-les avec beaucoup de délicatesse, puis laissez-les complètement refroidir après cuisson, car ils vont durçir et se solidifier.  

 

IMG_6122 R   IMG_6132 R    

 



Petits sablés à la farine de pois-chiche
Et à la cardamome

Pour 25 sablés environ

150 g de farine de pois-chiche
40 g de sucre blond
8 gousses de cardamome
60 g de miel liquide (ou fondu au BM) : miel de coriandre ?
60 ml d’huile d’olive


Mélanger la farine avec le sucre et les graines de cardamomes ôtées de leurs gousses et écrasées au mortier. Faire fondre le miel au bain-marie et l’ajouter au mélange sec ainsi que l’huile d’olive. Former deux boudins de pâte et les rouler bien serrés dans du film alimentaire. Placer au réfrigérateur pour 2 heures minimum. Enlever le film et découper délicatement en morceaux d’1 cm d’épaisseur environ, puis faire cuire 10 minutes à 170 °C. Ôter du four et laisser complètement refroidir sur la plaque avant de consommer, ou de conserver dans une boite en métal.

 

 

IMG_6173 R   

 

 

Et si vous testiez aussi les sablés à la farine de lupin...? 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 11:44 - Commentaires [9] - Permalien [#]



07 avril 2014

Des boulettes et des galettes


C'est vrai, ce blog est quasi désert depuis des mois. Vous vous êtes peut-être même dit que, débordée par la vie de famille, j'avais cédé aux sirènes de la pizza surgelée. Eh bien non, j'étais juste occupée à façonner des galettes et des boulettes et à forcer mon mari et mes enfants à goûter, encore et encore, ces petites choses un peu suspectes. Ambiance. Souvenez-vous, en 2011, mon cobaye attitré avait avalé vaillamment 12 kilos de tofu soyeux . Fallait-il qu'il m'aime. Il ne m'a toujours pas quittée - entre temps, il y a eu les crêpes

 



BGV boulettes 300 10cm 

 

 

Dans mon petit dernier, vous trouverez donc 26 recettes de boulettes et de galettes gourmandes, exotiques ou rustiques, croustillantes ou moelleuses, à la vapeur ou en brochettes, fourrées au fromage ou aux super aliments, crues / deshydratées ou, inévitablement, enrobées de chocolat. Simples, rapides et saines. Car je le répèterai pour les siècles des siècles : rien de plus facile que de bien manger !


En exclusivité, la preuve par l'exemple avec ma recette préférée : des boulettes fondantes et toutes crues, au sarrasin fraîchement moulu et à la purée de noisette. Quatre ingrédients, 5 minutes de préparation, le plein de minéraux et un glaçage au chocolat pour encore plus de plaisir. Pas de poudre / beurre de cacao cru? Achetez-les chez Rrraw avec -10 % (code CHEZCLEM), ou faites un glaçage traditionnel, c'est par ici !


 

Boulettes fondantes noisette et sarrasin
Glaçage au chocolat cru

 

026_boulettes fondantes_MG_5687   

 

Pour une douzaine de boulettes :

40 g de sarrasin non grillé
100 g de purée de noisette
1 cuil. à soupe de sirop d’érable
2 gouttes d’huile essentielle d’orange douce

Pour l’enrobage au chocolat :
50 g de beurre de cacao (ou d’huile de coco)
20 g de sucre intégral
40 g de poudre de cacao non sucrée (crue si possible)

Torréfier le sarrasin 2-3 min. dans une poêle sans matière grasse. Laisser tiédir et moudre finement avec un petit mixeur ou un moulin à café électrique.

Mélanger la purée de noisette avec le sirop d’érable et l’huile essentielle d’orange douce. Ajouter le sarrasin et bien mùélanger. Former délicatement des boules de la taille d’une petite noix.

Confectionner le glaçage : faire fondre le beurre de cacao à feu doux. Mélanger avec le sucre intégral et la poudre de cacao tamisée. Tremper les boulettes dans ce glaçage, les disposer sur une assiette et placer quelques minutes au réfrigérateur afin que le glaçage prenne. Les tremper de nouveau dans le chocolat fondu si vous souhaitez un glaçage plus épais. Conserver une semaine au réfrigérateur.

 

 

 

 

   

Posté par plaisirsante à 16:59 - Commentaires [8] - Permalien [#]

24 mars 2014

Tartelettes crues aux poires, caramel d'orge et cacao


Depuis que je me suis lancée dans la pâtisserie crue et que j'ai découvert que c'était bien meilleur que ce que j'imaginais, je bidouille souvent des petits desserts avec les fonds de placards. Parce qu'un des gros avantages de la crusine, c'est que c'est ultra rapide... puisqu'il n'y a pas de cuisson !

Prenez la tartelette par exemple : on mixe des oléagineux (amandes, noisettes, noix de Grenoble ou du Brésil) avec des fruits secs (dattes, figues, bananes) pour la croûte, et on y ajoute des fruits au choix, éventuellement sur une couche de crème. Même pas besoin de sucre puisque les fruits secs en sont pleins. Une fois le coup de main pris, cela ne vous demandera pas plus de 5 minutes.

Pour ces tartelettes aux poires, j'ai mixé des amandes avec des dattes, et préparé une petite crème à la purée d'amande, au malt d'orge (à shopper en magasin bio pour son petit goût caramélisé, mais vous pouvez le remplacer par du sirop de riz) et un peu de poudre de cacao cru. Mouillez bien vos mains avant d'étaler la crème car elle colle aux doigts...

Je vous préviens, vous allez voir surgir plein de petites tartelettes crues sur ce blog avec les fruits d'été !

 

 

IMG_6107 R

 



Tartelettes crues aux poires,
Crème au caramel d'orge et cacao

Pour 2 personnes
 

50 g d’amandes non mondées
4 dattes dénoyautées (60 g environ)
2 grosses cuil. à café de sirop de malt d’orge
2 grosses cuil. à café de purée d’amande blanche
1 grosse cuil. à café de poudre de cacao cru
½ poire bien mûre


Mixer grossièrement les amandes, ajouter les dattes et mixer de nouveau. Bien tasser dans le fond de petits cercles à pâtisserie ou de moules à tartelettes (diamètre 7,5 cm environ). Mélanger le malt d’orge avec la purée d’amande et le cacao en poudre. Répartir sur les fonds de tarte en appuyant avec les doigts humides. Laver et découper la poire en lamelles et les répartir sur les tartelettes. Laisser prendre 20 minutes au réfrigérateur (facultatif) et consommer.





IMG_6113 R

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 21:39 - Commentaires [9] - Permalien [#]

15 décembre 2013

Chocolat cru vitalité, à la coco et aux pépites d'acérola

 

L'acérola*** est une petite cerise extrêmement riche en vitamine C (20 à 30 fois plus que l'orange), aux propriétés tonifiantes et antioxydantes et au délicieux petit goût acidulé. En hiver, on la consomme d'ailleurs souvent sous forme de complément alimentaire. Celle que l'on peut se procurer chez Sol Semilla sous forme de poudre crue (donc nutritionnellement intacte et parfaitement assimilable) est la plus pure du marché. Mais elle a un petit "défaut" : cette particularité lui donne une fâcheuse tendance à s'agglomérer en petits blocs croquants difficiles à dissoudre *. Il a donc fallu que je trouve un moyen d'utiliser telles quelles ces jolies pépites dorées... Voire même, d'en faire un avantage !

IMG_6078 Blog       

  

C'est ainsi que sont nés ces petits chocolats fondants truffés de pépites d'acérola. Je ne vais pas vous reparler du cacao cru***, vous commencez à connaître mon avis sur la question. Tout ce que je peux dire, c'est que ça fait des mois que j'essaie de faire du chocolat cru et que je crois que j'ai enfin réussi ! Ces petits cubes sont si fondants qu'ils évoquent les truffes et contrastent délicieusement avec les morceaux d'acérola, croquants et acidulés. Quant au parfum de coco, il est présent mais pas prédominant car le parfum de l'huile est beaucoup plus subtil que celui de la noix de coco râpée.

 

IMG_5952 Blog   IMG_5981 Blog     

Quelques petits détails avant de vous lancer : 

- Ne faites pas l'impasse sur la lécithine : elle joue le rôle d'émulsifiant et permet d'obtenir un chocolat lisse et non granuleux. Choisissez-la bio afin d'éviter les OGM : la mienne est de la marque Melvita. 
- L'huile de coco fond instantanément à température ambiante, surtout au contact des doigts : conservez ces bouchées au frigo et ne les sortez que pour les déguster (elles peuvent passer 30 minutes dehors, mais pas plus!). Vous pouvez aussi faire moitié-moitié avec du beurre de cacao cru pour une texture légèrement plus croquante. 
- N'hésitez pas à varier les formes : vous pouvez aussi couler votre préparation dans des moules à chocolat, en faire de petites truffes rondes à rouler dans du cacao cru ou de petites barres gourmandes. Et bien sûr, de jolies cadeaux gourmands pour Noël !

 

IMG_6058 Blog        IMG_6045 Blog    

    

*** Je vous rappelle que vous aurez droit à -20% sur toute la boutique en ligne Sol Semilla avec le code CLEM&SOL, jusqu'à mercredi soir 23h59 : vous y trouverez le beurre et la poudre de cacao cru, l'acérola bien sûr, mais aussi plein de petits trésors pour faire le plein de vitalité. 

     

IMG_6066 Blog   

   

    

Chocolat cru à l'huile de coco et aux pépites d'acérola

Pour une quarantaine de petits cubes

100 g d’huile de coco
20 g de purée de cajou
10 cl de sirop d’agave
80 g de cacao cru en poudre
1 petite pincée de sel
1 cuil. à soupe de lécithine de soja
10 g d’acérola en poudre Sol Semilla


Faire fondre l’huile de coco à feu doux. Y ajouter la purée de cajou et le sirop d’agave et bien mélanger afin d’obtenir une préparation bien homogène. Ajouter le cacao tamisé, le sel et la lécithine et mixer jusqu’à ce que les grains de lécithine aient totalement fondus : la crème doit être parfaitement lisse. Ajouter l’acérola découpé en petits morceaux et mélanger. Verser dans un récipient d’environ 13 cm de coté, chemisé de papier sulfurisé et placer au réfrigérateur pour 12 heures environ. Découpez en petits cubes avec un couteau bien tranchant. Conservez au réfrigérateur.

 

Logo SOL Semilla_Couleur   

    

* D'autres idées pour utiliser les pépites d'acérola ?

- Sur une salade ou une assiette de crudités, avec un peu d'huile de colza et des herbes fraîches,
- Dans une salade de fruits (pas trop acides si possible : pomme, poire, banane, pêches ou abricots...),
- Sur une poêlée de courge, avec un peu de crème végétale,
- Dans un risotto, un plat de pâtes ou des céréales....
Quoi qu'il en soit, ne la faites jamais cuire pour conserver intactes ses merveilleuses propriétés !! 



 

Posté par plaisirsante à 23:21 - Commentaires [7] - Permalien [#]

12 décembre 2013

Un pain d'épices et des cadeaux !


J'ai enfin testé le véritable pain d'épices. Celui qui, selon la recette originale de Reims, ne contient ni oeufs, ni beurre. J'ai même choisi l'option radicale : pas de lait, pas de farine de blé. Uniquement de la farine de seigle, du miel, des épices et de l'eau. Après tout, il s'appelle "pain" et pas "gâteau" d'épices ! Eh bien je dois avouer que c'est assez bluffant, car après de multiples essais à la purée de potimarron, à la clémentine et à la purée d'amande ou à la courge chesnut et au sirop de pomme, je ne peux qu'avouer qu'il vaut largement les autres, et ce en 10 minutes à peine de préparation : fondant, ultra moelleux, parfumé... Pourquoi se compliquer la vie? 

 

IMG_5885 Blog    




Le petit truc en plus de ce crû 2013 est également très simple : j'ai remplacé une partie de la farine par de la poudre de caroube. La caroube est une plante péruvienne, dont on extrait la pulpe pour en faire une farine au délicieux parfum de caramel et de cannelle. Riche en mucilages, elle est extrêmement douce envers les intestins et l'estomac et favorise un bon transit. Elle apporte également de précieux nutriments (calcium, phosphore, fer, vitamines A et B)... Et surtout, elle se marie si bien avec le miel et les épices ! Pour plus d'informations sur la caroube, je vous invite à aller jeter un oeil sur le blog de Mely.

J'achète ma caroube, comme tous mes "super-aliments", chez Sol Semilla, une boutique spécialisée dans les poudres magiques, les écorces et autres petites baies amérindiennes aux pouvoirs extraordinaires. Chez eux, tout est pur, cru et délicieux : vous pouvez y aller les yeux fermés! J'ai d'ailleurs dans ma cuisine une petites étagère remplie de bocaux aux noms bizarres, dont je saupoudre chaque jour le contenu dans mon assiette, pour un supplément de goût et de vitalité.

Et comme c'est bientôt Noël, Sol Semilla vous offre 20% de réduction sur toute sa boutique en ligne, avec le code CLEM&SOL, jusqu'à mercredi 18 23h59 !

L'occasion de découvrir la caroube, mais aussi de faire le plein de poudre et de beurre de cacao cru pour réaliser mon Mars tout crude petites tartelettes au cacao cru, cardamome et cacahuète, ou de jolies truffes de Noël. Je vous conseille aussi leur acérola riche en vitamine C, leur açaï bourré d'anti-oxydants, la spiruline et la klamath, deux algues merveilleuses, ou la maca, un aliment "pleine forme", à disséminer dans les petits plats d'hiver. 



 

IMG_5889 Blog      IMG_5904 Blog     

 

 

Véritable pain d'épices... à la caroube 
 

200 g de miel (liquide si possible)
180 g farine de seigle
1 cc bicarbonate
1 cc d’épices à pain d’épice ( ou de mélange « 4 épices »)
20 g caroube


Préchauffer le four à 180 °C.
Dans une casserole, faire chauffer 140 ml d’eau, puis ôter du feu et y dissoudre le miel.
Dans un grand récipient, mélanger la farine avec le bicarbonate, les épices et la caroube. Creuser un puit et y verser le mélange eau-miel progressivement tout en remuant afin d’obtenir une pâte bien homogène. Verser dans un petit moule à cake beurré (ou huilé) et fariné, baisser le four à 150 °c et faire cuire 45 minutes environ, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte bien sèche. Laisser complètement refroidir avant de démouler et de consommer (idéalement le lendemain), ou conserver quelques jours au réfrigérateur, roulé dans un torchon bien propre.




Logo SOL Semilla_Couleur  


Quelques idées pour cuisiner les super aliments Sol Semilla : 

- De l'acérola dans une vinaigrette à l'huile de colza et au jus de citron ou dans une tisane anti-rhume au miel et au gingembre,
- De l'açaï dans un jus de pomme frais,
- De la spiruline dans un risotto (une fois la cuisson terminée),
- De la maca, mélangée avec un peu de crème végétale, pour napper du potimarron rôti,
- De la griffe du chat dans un peu d'eau chaude pour une tisane detox,
... Et plein de recettes à venir sur ce blog !

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 21:56 - Commentaires [13] - Permalien [#]

04 décembre 2013

Le fondant magique au chocolat


Pourquoi magique ?

Parce que dans ce fondant il n'y a ni oeufs, ni farine, ni beurre. Il se prépare en moins de 5 minutes (hors trempage) et ne contient que 5 ingrédients. Ma botte secrète ? Les flocons de sarrasin...

C'est en préparant le petit-dej' de mon fiston (un bol de flocons de sarrasin mis à tremper la veille avec du lait végétal et agrémenté le lendemain de tout plein de petites choses), que j'ai découvert que ce mélange formait, en quelques heures, une pâte souple et très élastique et donc, pourquoi pas, une base parfaite de gâteau. J'aime beaucoup l'association du sarrasin et du chocolat, d'ailleurs je vous ai déjà fait le coup ici et . Mon premier test était donc tout trouvé! J'ai ajouté à ma crème de sarrasin du chocolat fondu, de la purée de noisette pour le goût et l'onctuosité et un peu de sucre intégral au délicieux parfum de caramel. Et c'est tout. Résultat : un fondant très fondant à la surface à peine chewy et au petit goût de Nutella. Miam!

 

IMG_5807 Blog  





Conservez ce gâteau au frais, 48 heures maximum dans un linge propre ou du papier film, mais pensez à le sortir 30 minutes avant de le consommer car il a tendance à durcir au frigo.  Quoi qu'il en soit, c'est à peine tiède, à la sortie du four, qu'il donne le meilleur de lui-même. Vous pouvez d'ailleurs diviser les quantités par deux et en faire de petites portions individuelles en ramequin, à condition bien sûr de réduire le temps de cuisson (15 minutes environ).

La prochaine fois, je teste ma pâte de sarrasin avec des fruits et des épices ou, pourquoi pas, en version salée... 



IMG_5797 Blog    

Fondant magique sarrasin-chocolat

Pour 4 à 6 personnes

100 g de flocons de sarrasin
250 ml de lait d’avoine
150 g de chocolat noir
60 g de sucre intégral
50 g de purée de noisette
 

Mélanger les flocons avec le lait et laisser reposer 4 heures minimum au réfrigérateur (toute une nuit si vous le souhaitez). Faire fondre le chocolat avec 1 cuil. à soupe d’eau, puis le mélanger avec le sucre et la purée de noisette. Ajouter la crème de sarrasin et bien mélanger. Verser dans un petit moule huile et fariné et faire cuire 30 minutes environ à 180 °C : la lame d’un couteau doit ressortir légèrement humide. 

 

   

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 11:37 - Commentaires [40] - Permalien [#]



Fin »