Chez Clem...

30 janvier 2018

* Nouveau livre * A la vapeur !


Encore un livre ! Mais promis la prochaine fois je poste une vraie recette :)

En attendant, je vous propose d'apprendre à cuisiner à la vapeur douce (vade retro cocotte minute) avec ma dernière parution aux Editions La Plage, "A la vapeur". Des recettes sucrées, salées, à partager ou à emporter, mais toujours saines et trrrrrrès gourmandes. 

 

Portrait 3      



Lorsque mon éditeur m'a proposé de plancher sur la vapeur, j'avoue que j'ai commencé par me demander par quel bout j'allais prendre mes casseroles pour ne pas tomber dans le piège de la vapeur "régime & légumes tristounets". Et puis j'ai pensé à la délicate humidité qui règne dans le cuit-vapeur et je me suis dit que tout ce qui était un peu moist, du fondant au chocolat en passant par les yaourts et le clafoutis, devait être particulièrement intéressant à travailler à la vapeur. Essai transformé : on peut y faire cuire de délicieux muffins, du pain tellement moelleux qu'il est presque brioché, des galettes express, du porridge sans vaisselle ou des petites crèmes dessert minute sans difficulté et en préservant un maximum de nutriments, puisque la cuisson à a vapeur ne dépasse jamais 100°C. Une révélation ! 

 

Spongecake 3    


Coté appareil, je vous rassure, vous n'êtes pas obligé de vous équiper de la rolls de la vapeur douce - une bonne partie des recettes de ce livre ont été écrites avec mon vieux cuit vapeur même plus vraiment hermétique. J'ai aussi testé le Vitaliseur, mon petit chouchou, qui cuit les légumes juste al dente comme il faut, peut contenir un gros gâteau et ne ruisselle pas sur ce qui mijote sur le tamis. Et le four à vapeur Dejelin (photo ci-dessous), un hybride étonnant entre le cuit-vapeur et le four à vapeur, qui propose aussi des fonctions yaourtière, décongélation ou stérilisation. Bref, me voilà bien équipée et tant mieux parce que je n'ai pas fini d'utiliser la vapeur au quotidien ! 

 


   

Yaourts 2    

 


Les recettes sont végétariennes, vegan à 90°C (avec options végétales à la place des quelques oeufs se balladant sur les pages), toujours très simples et inratables : le premier qui arriver à brûler un gâteau à la vapeur aura droit à un exemplaire dédicacé ! 

 

Pain ricecooker 2     

 

Oh, et avant que j'oublie, pour la toute première fois ce sont mes photos qui illustrent le livre alors j'espère que vous lui ferez un bel accueil ! ;) 

 

Porridge     

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 11:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]


15 janvier 2018

Nouveau livre : 25 gaufres vegan !


C'est avec quelques jours de retard - week-end chargé oblige - mais beaucoup de plaisir, que je vous présente mon dernier livre, 25 gaufres vegan, aux Editions La PLage. Pile pour la chandeleur dites donc ! 

 

Couverture gaufres   


Je l'avoue tout de suite : celui-là, je ne me suis pas fait prier pour l'écrire et je crois bien que jusqu'ici, c'est celui qui a provoqué le plus de "Mmmmmm" de "Oooooh" et de "Encoooore" à la maison. Forcément : des gaufres à tous les repas, du petit dej' au diner en passant par l'apéro, ça peut suffire à rendre une petite famille heureuse et la bonne nouvelle c'est que même vegan, les gaufres c'est super facile à faire ! 

 

IMG_4341 1   


Au menu de ce petit livre bien gourmand, des gaufres de Bruxelles, de Liège ou du Nord, moelleuses ou super croustillantes (vive la bière et le kombucha dans la pâte), avec ou sans gluten, toutes roses ou vert printemps, sucrées ou salées (avez vous déjà tenté de faire des falafels, des tacos ou un avocado toast avec des gaufres?), à base de céréales ou de pommes de terre, super healthy ou honteusement décadentes... Vous y apprendrez même à faire des cookies ou du brownie avec un gaufrier - et à gagner au passage plusieurs dizaines de précieuses minutes sur la cuisson traditionnelle au four. 

Sommaire photo - copie    

 

C'est Laura VeganPower, du célèbre duo de choc VG-Zone qui a réalisé les belles photos colorées du livre, mais je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous quelques petits souvenirs pris sur mon plan de travail pendant son écriture... Tellement photogénique la gaufre !

 

 IMG_4153 2     

 

Bien sûr, les recettes sont accompagnées de plein d'idées toppings et garnitures diverses, de la classique pâte à tartiner au pesto minute, en passant par la chantilly et la crème anglaise 100% végétales - à décliner sur toutes sortes de desserts d'ailleurs et même sur des crêpes ;)

 

IMG_3890 3    


Enfin, ou plutôt pour commencer, vous trouverez en introduction l'histoire de la gaufre (ou ce que j'ai pu réunir sur le sujet car les sources sont très variées et parfois contradictoires), la présentation de mon nouvel amoureux le gaufrier et tous mes tips pour réussir les gaufres végétales : troquer le beurre, les oeufs ou le lait pour leurs équivalents végétaux, obtenir des gaufres plus moelleuses ou plus croustillantes selon ses goûts et surtout, ne plus se retrouver avec une pâte mal cuite qui colle au gaufrier.

 

IMG_3956 4      

 

Je termine par une petite annonce qui tombe à pic : si vous faites un tour au Veggie World Lyon le 27 janvier prochain, passez me voir en salle de conférence de 11h45 à 12h30 pour une démo culinaire super gaufrée ou sur le stand La Plage de 12h30 à 13h30 pour une bonne séance de dédicace ! See you there !

 

IMG_3995 5    

 

 

 

     

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 19:02 - Commentaires [6] - Permalien [#]

15 décembre 2017

Petits fondants choco-banane en 4 ingrédients (vegan & gluten free, sans sucre ni farine)

 

Le recyclage de bananes est un vrai casse tête à la maison. Mes enfants adorent ça, du coup il y en a toujours une dizaine dans le saladier (ma fille peut en avaler trois à la suite). Mais comme Monsieur le prince et Mademoiselle la princesse aux petits-pois détestent "les petits bouts noirs", je me retrouve en parmanence avec du stock en voie de pourrissage avancé et dans l'obligation d'inventer de nouveaux moyens de recycler ces petites choses toutes rabougries. En été c'est facile, je les coupe en rondelles, je les fourre dans un sac congélation et hop, il n'y a plus qu'à mixer avec des fruits frais et un peu de sirop d'agave pour de super glaces minute. Autres recettes (très) récurrente à la maison et un peu plus comfort food, hiver oblige : le banana bread et les banana muffins (une super recette de base à décliner avec du chocolat, des épices ou des fruits de saison). 

 

Fondant 1   



La recette d'aujourd'hui va plaire aux puristes : 100% végétale, sans sucre ni matière grasse ajoutée (les bananes bien mûres étant très sucrées et le chocolat plus ou moins riche en beurre de cacao), sans céréales (ce sont les noix et les amandes qui jouent le rôle de farine) et bien sûr sans gluten. Quatre ingrédients (trois pour des fondants 100% amande), 10 minutes de prépa, 20 minutes de cuisson : enfin de vrais petits fondants super healthy à préparer sur un coin du plan de travail juste avant de passer à table ! Pour être honnête je n'étais pas très sûre du résultat, mais finalement la pâte prend super bien même sans oeufs ni beurre : une texture incroyablement fondante, un parfum choco-banane affolant relevé d'une pointe de noix (à remplacer par des noisettes ou des noix de pécan si souhaité) et comme une drôle d'envie de laisser pourrir les bananes plus souvent dans le saladier... J'en avait préparé trois pour pouvoir faire passer une nuit au frigo au petit dernier, histoire de voir ce que ça donnait le lendemain, mais finalement c'était si bon que j'en ai mangé deux d'un coup ^ ^

 

Fondants 2     



Quelques petites idées de variantes, au cas où vous auriez envie de remettre ça demain (et encore après-demain) : 

- Des fondants "double choc" avec pépites inside pour un petit effet croquant,
- Deux gouttes d'huile essentielle d'orange douce ou de clémentine zeste et une pincée de cannelle pour un dessert très Noël-ish,
- Une cuillerée de sirop d'érable pour les sugar addicts ou si vos bananes ne sont pas assez mûres (et donc pas assez sucrées),
- Une pluie de pralin en topping (comme sur la photo) pour un supplément saveur et croustillant. Celui de Jean Hervé est top, j'en ai toujours dans mes placards.

Et comme disait ma grand-mère bien aimée : "Vous m'en direz des nouvelles !"

 

Fondants 3   

 


Petits fondants choco-banane sans sucre ni beurre ni farine

Pour 3 petits fondants (ou 2 gros)

125 g de chocolat noir pâtissier (vegan si souhaité)
3 petites bananes très mûres (ou deux grosses)
50 g de noix de Grenoble
40 g d'amandes 
1 belle pincée de sel


Faire fondre le chocolat à feu très douc avec 1 cs d'eau (ou de lait végétal au choix). Mixer avec la chair des bananes jusqu'à l'obtention d'une crème bien lisse. Moudre finement les noix et les amandes et verser sur la crème banane et chocolat ainsi que le sel. Bien mélanger, répartir dans des ramequins individuels et faire cuire 15-20 minutes à 180 °C selon a texture souhaitée). 

 

Fondants 4     

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 08:05 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

24 novembre 2017

Verrines toutes végétales à la courge épicée, crèmes rhum-vanille et cacao

 

J'ai commencé par poster cette recette sur mon compte instagram et puis, je me suis dit qu'elle valait quand même vraiment le coup d'être mise en avant sur le blog à l'attention de ceux qui ne passent pas leur vie sur les réseaux sociaux ;) Parce qu'honnêtement, une petite recette saine et gourmande, facile à préparer, super pour recycler un morceau de courge et aussi à l'aise sur un plateau télé que sur la table des fêtes (voir au menu du réveillon), ça se partage, pas vrai ?   

 

Verrines    


    

Dans ces petites verrines vegan et sans gluten à la texture crémeuse façon tiramisu, on retrouve plusieurs de mes chouchous de l'hiver : courge version sucrée aux épices chaï et sirop d'érable, cashew cream rhum-vanille et cacao cru. Elles sont donc à moitié cuites, à moitié crues et totalement healthy, sans sucre raffiné ni colorants festifs. Vous pouvez y ajouter quelques pépites de chocolat noir, des zestes d'orange (dans la crème de courge par exemple), ou remplacer la couche supérieure par de la chantilly d'aquafaba pour plus de légèreté. Evidement, le chocolat en poudre peut être cru ou classique selon l'envie, le porte monnaie et le contenu des placards. Quant à la cuisson de la courge, c'est comme vous voulez : vapeur, à l'étouffée ou, ma version préférée : au four avec un peu d'huile de coco. Attention de ne pas utiliser un morceau trop salé préalablement - en revanche, les épices douces sont les bienvenues. Mes variétés préférées pour la courge en dessert : butternut, musquée de Provence ou chesnut. Ces petites crèmes se conservent au réfrérateur et sont à leur maximum au bout de 10 heures, mais vous pouvez les conserver jusqu'à 48 heures.


Bon appetit et bon week-end ! 

 

verrines 2    
 

 

Petites verrines tricolores à la courge épicée, rhum-vanille et cacao 

Pour 4 verrines

150 g de noix de cajou
50 g de sirop d'agave ou de coco
1 petit bouchon de rhum
1/4 de c. à café de vanille
100 g de chair de courge cuite et épluchée
30 ml de sirop d'érable
1/3 c. à café d'épices chaï
70 ml de lait d'amande
2 grosses c. à café de purée d'amande blanche
1 c. à soupe de poudre de cacao non sucré (cru si souhaité)


Faire tremper les noix de cajou pendant 4 à 6 heures, puis bien les rincer et les égoutter. Les mixer longuement avec 125 ml d'eau, le sirop, le rhum et la vanille jusqu'à l'obtention d'une crème onctueuse et homogène. Réserver. 
Mixer la chair de courge avec le sirop d'érable, les épices, le lait et la purée d'amande. Répartir dans 4 ramequins. 
Verser les 2/3 de la crème cajou sur la courge. Mélanger le tiers de crème restant avec le cacao en poudre et répartir sur le dessus des verrines. Placer au réfrigérateur pour une dizaine d'heures minimum et consommer dans les 48 heures. 



 

 

Posté par plaisirsante à 14:03 - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 octobre 2017

Ma Super pâte à tartiner Noisette & Cacao en 3 ingrédients


Chose promise, chose due, voici donc la recette de ma pâte à tartiner homemade préférée. Il n'y a pas grand chose à en dire, si ce n'est qu'elle évoque la plus célèbre d'entre toutes, les s*aloperies industrielles en moins. Mais qu'elle est quand même extraordinairement onctueuse et délicieuse, à tel point que chez nous il y en a toujours un pot au frigo. Le tout en 3 ingrédients super healthy, qui dit mieux ? 


Nutella 1

 

* La purée de noisette constitue la base de la recette, c'est elle qui lui donne goût et texture. Vous pouvez bien sûr la remplacer par de la purée d'amande blanche ou complète ou - soyons fou - de la purée de cacahuète. Je prends les miennes chez Jean Hervé, ce sont les meilleurs et elles sont préparées à basse température, ce qui préserve les précieux nutriments (minéraux et bons acides gras) des oléagineux. Si la crème a décanté dans votre pot, vous pouvez la mélanger pour réhomogénéïser le tout, au bain-marie si nécessaire mais surtout sans trop la faire chauffer.

* Le cacao cru en poudre. Tellement plus riche en goût et en nutriments que son homologue aux fèves torréfiées à haute température ! Je vous ai déjà dit que le cacao cru était la plus haute source alimentaire de magnesium de la planète ? Je prends le mien chez Rrraw, il est à base de fèves criollo du Pérou (les meilleures) et totalement irréprochable. Certes il est un peu plus cher que la version "classique", mais il se conserve très bien et si vous suivez ce blog et/ou mon compte instagram, vous savez qu'il y a plein de façons de l'utiliser. Je vous rappelle aussi que vous avez droit à -10% sur TOUTE la boutique Rrraw avec mon code CHEZCLEM. C'est un code permanent, n'hésitez pas à le partager avec vos copains dingues de cacao cru ! Evidement, vous pouvez aussi utiliser du cacao en poudre ordinaire (sans sucre quand-même), mais ce serait un peu dommage. 

* Le sirop de coco. Le plus healthy des sucres, avec sa richesse en minéraux et son index glycémique qui plafonne à 30. Et son extraordinaire parfum de caramel. J'ai lu récement une interview de Maia Hervé qui disait préférer laisser la fleur pousser pour donner une noix à quelqu'un qui en a vraiment besoin. C'est très juste et si vous partagez son opinion, je vous suggère de remplacer le sirop de coco par du sirop de date (difficile à trouver mais totalement addictif) ou de riz. 

* Le lait végétal. Ca n'est même pas vraiment un ingrédient, puisque vous pouvez le remplacer par de l'eau (qui donnera de toutes façons du lait au contact de la purée d'oléagineux). Mais j'aime bien utiliser du lait de noisette dans cette recette, pour encore plus de saveur et d'onctuosité. Les laits d'amande, d'avoine ou de coco fonctionnent aussi très bien. C'est vous qui voyez. 

* En option, la petite pincée de sel qui va bien, accompagnée de sa copine la petite pincée de vanille en poudre qui va bien. Totalement facultatives, mais je ne les oublie jamais car ce sont les petits details qui font les recettes extraordinaire, pas vrai ? D'ailleurs, si vous aimez ça et que vos enfants sont en vacances, je vous sugère aussi une larme de rhum. A tomber par terre (au sens figuré bien sûr).

Et voilà, il n'y a plus qu'à mélanger. Cette pâte à tartiner se conserve au réfrigérateur (à cause du lait végétal), dans un récipient hermétique - j'utilise généralement un petit bocal en verre. Elle est à consommer dans les 5 jours, en tartine ou sur des crêpes, en fond de tarte sous une couche de poires en lamelles, en dip avec des fruits frais (bananes, pommes, clémentines...), en topping sur du porridge et même bien sûr à la petite cuillère, comme son illustre inspirateur. 

Enjoy, et bonnes vacanaces à ceux qui en prennent !! 

 

 

Super pâte à tartiner noisette & cacao 

Pour 2 personnes


1 c. à soupe de purée de noisette
2 c. à soupe de cacao en poudre non sucré (cru si souhaité)
3 c. à café rases de sirop de coco
1 pincée de vanille
1 petite pincée de sel marin
Quelques cuillerées de lait végétal au choix (ou d'eau)

Mélangez la purée de noisette avec le cacao et le sirop. Ajoutez la vanille et le sel, puis allongez très progressivement avec le lait végétal, tout en mélangeant énergiquement, jusqu'à l'obtention de votre consistance préférée. Attention, elle va très légèrement épaissir au réfrigérateur. Conservez dans un récipient hermétique et consommez dans les 5 jours. 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 09:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 septembre 2017

Gâteau totalement amandes, aux figues et au sirop d'érable


La comfort food chez moi, c'est dès le mois de septembre, quand les jours raccourcissent et que l'été paraît déjà (trop) loin. Ca tombe bien, les poires et autres figues sont tout à fait adaptées à cette cuisine qui évoque la gourmandise, l'abondance et l'heure du goûter. Du coup, j'en achète plus vite que je ne les consomme et je dois faire preuve de beaucoup de créativité pour recycler les derniers spécimens au bord de la syncope.

Cette fois, j'ai opté pour un cake totalement amande avec de la poudre, du lait et de la purée d'amande blanche. Je devrais avoir des actions chez Jean Hervé avec les kilos de purée d'amande  que j'ai consommé ces dernières années, des tartines aux smoothies en passant par les clafoutis de légumes et la mayo végétale. Bref, en automne, cette petite merveille coule quasiment dans mes veines et c'est très bon comme ça.

Dans ce beau gâteau il y a aussi une bonne dose de sirop d'érable (je ne vous explique pas pourquoi), de la farine d'avoine toute douce (à remplacer par du sarrasin ou du quinoa, ou juste par du petit épeautre) et des oeufs que vous pouvez troquer, version végane, pour un oeuf de chia ou de lin : il suffit de mélanger 1 cs de graines avec 40 ml d'eau et d'attendre 15 min. que le gel soit pris. Les graines de lin ont un petit goût de noix, parfait dans cette recette mais n'oubliez pas de les moudre au préalable! 

La saison est bientôt finie, profitez vite des dernières figues avant d'avaler des pommes tout l'hiver ! 

 


Blog     

 

 

Gâteau d'amande aux figues

Pour 6 à 8 personnes 

60 g de farine de petit épeautre
60 g de farine d’avoine
50 g d’amandes fraîchement moulues (ou de poudre d’amande)
30 g d’arrow-root
1/2 sachet de poudre à lever
1 pincée de sel
½ cc de vanille en poudre
2 œufs ou 1 oeuf de chia ou de lin
50 g de purée d’amande blanche
3 cs d’huile d’olive (ou neutre supportant la cuisson)
3-4 cs de sirop d’érable
180 ml de lait d’amande (ou de noisette, ou les deux)
6 figues violette
Une dizaine d'amandes

 

Préchauffer le four à 180 °C. Mélanger les farines avec les amandes moulues, la fécule, la vanille et la poudre à lever. Battre vivement les œufs avec la purée d'amande, l’huile d’olive et le sirop, puis allonger progressivement avec le lait. Verser sur le mélange sec et mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse et homogène. Verser dans un moule huilé et fariné, garnir de figues ou autres fruits de saison, saupoudrer d'amandes hâchées et faire cuire 30-35 min., jusqu’à ce que la pointe d’un couteau ressorte à peine humide. Laisser tiédir avant de démouler.

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 19:01 - Commentaires [4] - Permalien [#]

04 septembre 2017

Crousti-barres ultragourmandes de la rentrée : sésame, airelles et chocolat noir

 

Déjà la rentrée..?!?
Dans un monde idéal les vacances ne se termineraient jamais, mais on finirait peut être par s'ennuyer un peu vous ne croyez pas ? Plage, apéro, re-plage et même plus de ragots à la machine à café... Bref, à nous le retour de la pluie, les fournitures scolaires, les journées qui raccourcissent et la fin des melons... MAIS AUSSI le retour des courges et autres curcubitacées, des merveilleux fruits de fin d'été et de la comfort food dont on peut bien se goinfrer puisque les maillots ne ressortiront des placards que l'an prochain. A mon avis, la nature a inventé les fruits et légumes d'automne pour nous consoler de la rentrée. 

 

   

Barres 1     



Et puisqu'en septembre on a moins souvent la possibilité de s'offrir un vrai petit-déjeuner, je vous ai concocté ces jolies barres de céréales riches en bonnes choses, pour un max de plaisir et d'energie en un minimum de temps. Elles sont prêtes en 20 minutes vaisselle comprise, se conservent au réfrigérateur pendant plusieurs jours et seront aussi bien à leur place dans le cartable des enfants que dans votre voiture sur le chemin du bureau, avec un smoothie vert et super-alimenté - ou quelques fruits de saison bien sûr. Au programme : des amandes riches en calcium, du sésame pour le cerveau, des pépites de chocolat cru hyper concentrées en magnésium et anti-oxydants (à remplacer par du chocolat noir "classique" si souhaité), des airelles séchées pour la petite touche acidulée, du beurre de cacahuète pour le plaisir et du sucre de coco au super index glycémique. Le tout parfaitement préservé par l'absence de cuisson. Je vous préviens, elles croustillent un max et il m'a été extrêmement difficile de ne pas les avaler par deux. D'ailleurs, c'est ce que j'ai fait - il faut bien se consoler un peu. 

Allez hop, au boulot ! Bonne rentrée à tous !


Breaking news : vous connaissez tous ma terrible addiction au chocolat cru Rrraw. Super good news de la rentrée, la marque ouvre sa Cacao Factory à Paris dans le sentier dès demain ! Si vous êtes dans le coin, allez y goûter tablettes, cubes et fèves enrobées de chocolat cru, ou l'etonnante gamme pâtissière 100% rrraw. Et si vous êtes trop loin, faites vous plaisir sur le site avec ma réduction de 10% (code CHEZCLEM) ! 

 

   

Barres V2    


Croustibarres au sésame, airelles & chocolat noir


Pour 8 à 10 barres

80 g de flocons d'avoine
80 g d'amandes hâchées
50 g de graines de sésame
50 g de pépites de chocolat cru / chocolat cru pâtissier / chocolat noir
40 g d'airelles séchées
1 pincée de sel 
2 belles pincées de vanille en poudre 
80 g de purée de cacahuète ( ou d'amande blanche)
50 g de sucre intégral ou de coco
80 g de sirop de coco


Toaster les flocons d'avoine, les amandes hâchées grossièrement et les graines de sésame au four à 180°C, pendant 10 minutes en remuant régulièrement. Ajouter le chocolat, les airelles (coupées en morceaux si souhaité), le sel et la vanille et bien mélanger. Mélanger la purée de cacahuète avec le sucre et le sirop et bien remuer, en faisant chauffer à feu très doux dans une petite casserole pour bien homogénéïser si besoin. Verser sur le mélange aux flocons et bien brasser pour répartir la crème. Tasser dans un moule de 20 cm de côté environ, faire prendre 2 heures au réfrigérateur, découper en barres ou en carrés et conserver dans une boite hermétique au réfrigérateur, pendant 7 jours maximum.

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 08:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

27 août 2017

Un cheesecake aux abricots et une nouvelle cuisine


OUF !!

Nos deux cents cartons sont passés du 12ème arrondissement à la banlieue Gentilléenne, les enfants sont inscrits à l’école et notre nouveau chez-nous est enfin quasi fonctionnel. Il faut dire que le mois d’août a été riche en émotions : entre la plomberie défaillante qui nous empêche d’utiliser lave-linge et lave-vaisselle (j’ai retrouvé mes 20 ans au lavomatic), les livreurs qui refusent de monter la table de 40 kilos ou The Hulk (mon nouveau frigo américain taille mamouth) et les enfants qui boudent à l’idée de ne plus voir leurs copains d’école, je dois bien avouer que pour la première fois de ma vie j’attaque la rentrée plus fatiguée qu’avant les vacances ! Mais tous ceux qui ont déjà vécu ça connaissent la chanson des trois D - il paraîtrait que les trois plus grosses causes de stress sont le Deuil, le Divorce et le Déménagement.  Ah bon…??

Bref, les bonnes nouvelles maintenant : je dispose désormais d’une magnifique cuisine de 12 mètres carrés avec plan de travail en béton, baie vitrée sur jardin – et un énorme frigo, donc. Pour ceux qui ne le savaient pas, je peux maintenant rappeler l’envers du décors de ma vie précédente : une petite cuisine de 4 m2 et des photos prises debout sur l’évier - le décor étant disposé tant bien que mal sur les plaques de cuisson. Un miracle que je ne sois jamais tombée, mais j’ai souvent eu très chaud aux fesses (ahah) et pour mon appareil photo. Allez, je ne résiste pas à partager cette splendeur avec vous :

 

Cuisine    



La jolie recette qui suit devait être postée avant le déménagement, et puis le cahier sur lequel je l’avais notée a disparu dans un carton et il a fallu que j’attende qu’elle refasse surface pour la mettre sur le blog. Je ne suis plus très loin du cheese cake (cru et vegan) parfait je crois ! La version du jour : un délicieux fond biscuité au amandes et au cacao, une couche de compotée d’abricots et une crème (trèèès) onctueuse à la noix de cajou et à la lucuma. Et le petit bonus : on peut le déguster telle quelle dans les 48 heures, ou le congeler et le dévorer seulement 5 minutes après la sortie du congélo (ou même tout de suite, comme la green-vorace je suis, mais avec des dents solides). La lucuma commence vraiment à se trouver un peu partout, mais vous pouvez la supprimer carrément, ou la remplacer par une à deux cuillerées de cacao en poudre et/ou une belle pincée de cannelle, car elle n'est là que pour parfumer la crème.  

** Très belle fin d’été à tous et bonne reprise ! **

 

Blog 3    

   

Cheesecake glacé aux abricot et à la lucuma 

Pour 1 gros cheesecake (ou 2 petits)

Pour le crust
20 g d’amandes non mondées
15 g de flocons d’avoine
2 cc de pépites de cacao cru
15 g de beurre de cacao cr
2 cc de sirop de coco
1 pincée de sel

2 abricots
1 cc de sucre de coco
1 cc de jus de citron

Pour la crème lucuma :
80 g de noix de cajou (trempées 4 heures au préalable)
60 g de crème de coco
30 ml de lait d’amande
3 cc de sirop de coco
2 cc de jus de citron
1 cs de lucuma
1 belle pincée de vanille en poudre
 

Préparer le crust : moudre grossièrement les amandes (préalablement toastées si souhaité). Ajouter les flocons d’avoine, le sel et les pépites de cacao cru, donner un rapide coup de mixer afin de conserver de la texture et du croustillant. Ajouter le sirop de coco et le beurre de cacao fondu à feu doux, mélanger et former une boule de pâte. L’étaler à la main, en tassant bien, dans le fond d’un grand cercle (ou deux petits) à pâtisserie. Mettre au réfrigérateur.

Dans un bol, écraser grossièrement les abricots dénoyautés avec le sucre de coco et le jus de citron. Si vous souhaitez congeler vos cheesecakes, je vous conseille de les poêler 5 minutes dans une casserole à feu moyen pour réduire leur teneur en eau. Répartir sur le crust.

Rincer et égoutter les noix de cajou. Les mettre dans le bol du blender avec la crème de coco (prélevée sur le dessus d’une boite), le lait d’amande, le sirop de coco, le jus de citron, la vanille et la lucuma. Mixer longuement, jusqu’à l’obtention d’une crème bien lisse et homogène. Verser sur les abricots. Remettre au réfrigérateur et laisser prendre pendant 10 heures environ. Démouler et servir, ou réserver au congélateur, un mois maximum. 



Blog 1

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 17:43 - Commentaires [16] - Permalien [#]

30 juin 2017

Courgettes farçies au hâchis végétal, recette facile pour journées marathons


Pour une fois, j'ai une (très bonne) excuse pour me faire rare sur ce blog : je déménage. Pas de blog mais de cuisine et - accessoirement - d'appartement. A moi les grands espaces et la cuisine ouverte dans laquelle je ne serai pas obligée de monter sur mon évier pour photographier l'assiette posée en équilibre sur les plaques de cuissons. En attendant, chaque jour voit les cartons se remplir de casseroles, les placards se vider petit à petit et ne parlons pas du congélo qui est carrément au bord du dépôt de bilan. Alors, comment faire pour survivre quand on n'a pas envie de se contenter de la pizza kasher du petit marchand d'en bas pendant des semaines et qu'on veut continuer à manger bon et bien (on est difficile) malgré l'envie de retourner se coucher dès 9 heures du matin ? 

Cette semaine, j'ai trouvé une nouvelle astuce : un super hâchis végétal préparé en grosse quantités et disséminé tout au long de la semaine dans des petits légumes farçis de saison. Il suffit, le jour venu, de le faire revenir avec un petit surplus d'huile ou de crème végétale pour le réhydrater avant d'en garnir poivrons, courgettes ou aubergines précuites au four ou à la vapeur. Et si vous avez la chance d'avoir une cuisine en état de fonctionnement, ne vous gênez pas pour congeler l'excédent, ça fonctionne très bien et ce sera parfait pour les jours de grosse flemme. 

 

Courgettes 2    

 

L'ingrédient phare n'est pas nouveau sur ce blog mais mon petit doigt me dit qu'il en effraie encore peut être certains. Pourtant, les protéines de soja texturées sont super riches en protéines, se trouvent dans tous les magasins bio, sont customisable à volonté et très simples d'utilisation. Il suffit de les réhydrater dans du bouillon avant de les faire revenir avec tous les ingrédients qui vous passent sous la main - bref, un excellent moyen de vider ses placards ! Seul inconvénient de ces petites choses : leur nom à coucher dehors et pas sexy du tout. Mais on mange bien des purées d'oléagineux à la petite cuillère pas vrai ? Si si, vous voyez très bien de quoi je parle... Bref, les PST sont ici parfumées avec de l'oignon, du poivron et du thym frais puis revenues avec un peu de crème,  d'où leur texture vraiment étonnante. Si vous aimez les simili-carnés essayez-le vite, ce hâchis végétal est franchement bluffant. Et n'oubliez pas d'en faire "un peu" trop ;) 

Je profite de ce post pour annoncer la sortie du dernier numéro de Régal, dans lequel vous retrouverez mes quatres recettes véganes pour faire la fête à votre assiette : ricotta végétale, tofu brouillé aux fines herbes, kébab au seitan maison et crème de cajou glacée aux fruits rouges. 

Allez hop, j'ai des cartons à faire, alors sans transition la recette ! 

 

Courgettes 3    

 

   

Petites courgettes farçies
Au hâchis végétal

Pour 4 personnes 

3 courgettes rondes
60 g de protéines de soja texturées
1 grand volume de bouillon végétal
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 gousse d’ail
1 petit poivron rouge
1 oignon jaune ou blanc
1 belle branche de thym frais
100 ml de crème végétale
1 petite c. à soupe de levure maltée
Sel et poivron
1 à 2 c. à café de chapelure

 

Laver les courgettes et les faire précuire au four pendant 20 min. environ. Pendant ce temps, porter à ébullition un grand volume de bouillon végétal bien corsé et verser dans un bol sur les protéines de soja. Lorsque les courgettes sont cuites, découper les chapeaux et ôter délicatement la chair jusqu’à ½ cm des bords en faisant attention de ne pas percer la peau.  Faire revenir l’ail écrasé, l’oignon et le poivron émincés en petits cubes dans l’huile d’olive pendant 5 minutes, puis ajouter les PST égouttées, le thym, la crème et la levure maltée. Mélanger et laisser cuire encore 5 min., ou jusqu’à ce la crème soit absorbée et le mélange onctueux. Saler et poivrer. Répartir dans les courgettes évidées et recouvrir d’une pincée de chapelure. Remettre au four pour 10 minutes environ, jusqu’à ce que les courgettes soient bien tendres.

En attendant, l'un des multiples problèmes de mon quotidien mouvementé reste celui de notre alimentation quotidienne. Parce qu'il se trouve que j'aime beaucoup trop manger pour me contenter de la pizza kasher du petit marchand d'en bas pendnat des semaines. Si vous êtes en voyage, enceinte/jeune maman ou juste un peu débordée, ce post est pour vous aussi. Parceque quand une grande partie du matériel est dans les cartons, qu'il est de moins en moins question de remplir les placards (et ne parlons pas du congélateur qui doit être vidé plutôt que rempli) et qu'on est lessivée dès 9 heures du matin, mieux vaut avoir quelques bonnes idées en stock pour cuisiner bon, sain et facile. Or, il sa trouve que j'aime bien manger et que je n'ai aucune envie de carburer à la pizza kasher (au pied de l'immeuble) pendant des semaines. 

 

 

 

  

 

 

 

Posté par plaisirsante à 17:21 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 mai 2017

Cauliflower crust pizza : la pizza 100% légumes !


J'adore la pizza. Surtout depuis que j'ai appris que c'était si simple de préparer la pâte soi-même et qu'on pouvait même en faire double dose et congeler le reste pour la fois suivante. En fait, je dirais même que j'aime les pizzaS. Parce que si vous traînez souvent par ici, vous aurez remarqué que je varie non seulement les garnitures (comme tout le monde), mais aussi les crust. Qui a déja testé ma pizza magique, express et gluten free ? Celle qui vous permet d'improviser une délicieuse pizza crousti-moelleuse en moins d'une heure ? Alors vous voyez ce que je veux dire. Ca n'est pas pour rien que ce blog s'appelle le Labo du bio. 

 

    Pizza 1


Cette fois-ci, je vous presente une version 100% légumes, totalement gluten-free, sans levée ni pétrissage. Mais quel est donc l'ingrédient miracle qui remplace la (presque) incontournable farine ? Accrochez-vous bien : la croûte est à base... de chou-fleur ! Mais promis, ça n'a même pas le goût du chou-fleur et la texture est vraiment chouette, juste croquante comme il faut. D'ailleurs, mes enfants ont litteralement adoré et pourtant je pourtant vous laisse imaginer ce qu'ils pensent du chou-fleur. Le principe : mixer la bête (crue) en semoule, mélanger avec un peu de yaourt (soja en ce qui me concerne) et lier le tout avec un oeuf de chia et une lichette de farine de pois-chiche. Il n'y a plus qu'à étaler et faire cuire longtemps au four, le temps que la pâte sèche et devienne bien croustillante. Vous êtes sceptique ? Le seul moyen, c'est de vérifier par vous même...

Amateurs d'expériences insolites, à vos choux-fleurs !
 

 

Pizza 2    



Pizzetta à la croute de chou-fleur
 

Pour 4 pizzetta

1 petit chou-fleur
100 g de yaourt de soja
1 c. à soupe de graines de chia
1 c. à café d’origan
1 grosse pincée d’ail en poudre (facultatif)
Sel et poivre
30 g de farine de pois-chiche

Garniture :
3 petites tomates
Une dizaine d’olives
1 c. à soupe de basilic ou de coriandre hâché(e)
2 c. à café de graines de tournesol
1 filet d’huile d’olive
Facultatif : 1 ou 2 cœurs d’artichaut à l’huile

Préchauffer le four à 180 °C.

Dans un petit bol, mélanger les graines de chia avec 40 ml d’eau. Laisser prendre 10 minutes.

Détailler les fleurettes et les laver. Les mixer afin d’obtenir une semoule. Mélanger le yaourt avec les épices et le gel de chia, saler et poivrer. Verser sur la semoule de chou-fleur et mélanger, puis terminer par la farine de pois-chiche.

Prélever de petites quantités de pâte et les étaler du plat de la main sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé, sur une épaisseur de 0,5 cm maximum.  Faire cuire 40 minutes environ, jusqu’à ce que les croutes commencent à se décoller. Oter du four, recouvrir de petits dés de tomates et d’olives dénoyautées, arroser d’huile d’olive et remettre au four pour 10 minutes. Sortir du four, ajouter le basilic, les graines de tournesol et les artichauts, servir. 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 16:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]