Chez Clem...

30 novembre 2016

Crème glacée super facile et 100% végétale au lait de coco, vanille et sirop de date


En pleine saison bûches et comfort food, quand tout le monde poste des recettes de stollen et de golden latte, j'ai soudain été prise d'une drôle d'envie de glace. Rebelle attitude, contre-coup de mon été soupe et porridge, petit troisième à l'horizon? Rien de tout ça. On boit bien du thé bouillant dans le désert pas vrai ? Qui a dit que la glace devait forcément être fruitée, légère et granitée? Sûrement pas moi, qui aime tant m'envoyer une bonne crème glacée vanille-pécan et triple dose de caramel devant les téléfilms de Noël. 

J'en ai testé des glaces végétales : au tofu soyeux (forcément...), à la purée de sésame, aux noix de cajou ou à la crème d'amande blanche (un délice). Sans parler de la célèbre glace minute à la banane, la préférée de mes enfants, surtout saveur framboises-surgelées-de-chez qui-vous-savez. Leur petit défaut : elles ne vieillissent pas très bien. Mieux vaut les dévorer le jour-même, car elles ont tendance à se transformer rapidement en béton glacé. Forcément, sans toutes ces cochonneries émulsifiantes dedans... Mais pour être honnête, lancer la sorbetière pour de mini-doses ça devient vite lassant. 

Et puis j'ai découvert la merveille des merveilles : incroyablement facile à réaliser (5 ingrédients, 3 minutes de prépa), elle se conserve très bien et redevient super crémeuse en 5 minutes à température ambiante : un vrai petit miracle ! Son ingrédient secret est dans le titre : décidément, je n'ai pas fini de me shooter au lait de coco...

 

Glaces   
       


Bien riche et bien crémeux, c'est lui la star de la recette et lui seul : à part une lichette d'huile de coco pour la texture, vous pouvez vous la jouer totalement freestyle sur les autres ingrédients. Epices, chocolat, sucres et sirops variés, petites graines ou super-aliments, c'est comme ça vous chante ! Ici, je l'ai marié avec une pointe de vanille et du sirop de date (ma dernière découverte, une merveille absolue, dénichée chez Un Monde Vegan), leur association donne une saveur extraordinaire, très douce et caramélisée. D'autres idées à tester cet hiver : zestes de clémentine et graines de sésame, pistache et pépites de chocolat blanc ou cardamome et café. Et une bûche glacée pour Noël, c'est pas une bonne idée ça ? 

 

J'en profite pour faire un petit récap' de mon planning (chargé) du mois de décembre : 
- Samedi 3 à 16h : atelier porridge à l'Espace Champeret (Paris 17) à l'occasion du salon Saveurs (inscriptions en ligne sur le site du Figaro Madame)
- Mercredi 7 à 15h : démonstration culinaire et dédicace autour des Soupes qui nous font du bien en compagnie de Cléa , ma co-auteure de choc
- Samedi 10 de 10h30 à 12h, mon Overnight Peanut porridge est à la carte d'Oatmeal (Paris 5) et moi en salle pour les dédicaces :-) Venez nombreux !

  

 

Glace 2        

 

 

Crème glacée 100% végétale coco, date et vanille

Pour 4 personnes

1 boite de lait de coco (ni brique ni bouteille)
50 ml de sirop de date (ou d’érable, de riz ou nectar de coco)
1 grosse c. à soupe d’huile de coco
1 pincée de sel
½ c. à café rase de vanille en poudre (ou 2 c. à café d’extrait naturel de vanille)

Toppings : cacao nibs, noix, sirop de date…

Faire fondre l’huile de coco. Mixer longuement avec le lait de coco, le sirop de date, le sel et la vanille. Faire prendre en sorbetière (ou directement au congélateur en remuant toutes les 30 minutes jusqu’à la prise). Si souhaité, placer au réfrigérateur pour quelques heures. Servir avec les toppings souhaités.

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 17:45 - Commentaires [4] - Permalien [#]


23 novembre 2016

Vegan mac and cheese à la béchamel de butternut

 
Vous connaissez forcément le mac and cheese. Mais si, les macaroni and cheese, cette spécialité américaine dans laquelle les pâtes gratinent au four dans une béchamel au fromage. Bizarrement, si ce plat est une véritable institution aux US, elle n'a pas beaucoup de succès chez nous. Trop simpliste pour les français, le gratin de pâtes ? Pourtant c'est délicieux. Et pas forcément aussi basique qu'il y paraît : on peut bien sûr y ajouter de la chapelure, varier les fromages ou enrichir la béchamel d'épices parfumées. Mais on a aussi le droit de détourner complètement la recette pour la rendre 100% vegan, du moment qu'elle reste délicieuse, right

Très influencée (comme toujours) par les anglo-saxons, j'ai donc remplacé la béchamel et le fromage par une crème hyper onctueuse à base de butternut. Il faut bien dire qu'en pleine saison des courges, j'en glisse absolument partout : en pumpkin butter dans le porridge, dans des bouchées chocolatées, mon pumpkin spice latte du matin ou, plus classiquement, dans un merveilleux velouté au lait de coco et au gingembre. Si vous êtes sur Instagram, n'hésitez pas à me suivre, il y a de la courge au menu presque tous les jours !  La meilleure façon de la cuire : rôtie au four avec un peu d'huile de coco, ensuite il n'y a plus qu'à la conserver au frigo et recycler les restes petit à petit. Les autres ingrédients de ma béchamel végétale ne vous surprendront pas beaucoup : purée de cajou, lait de coco et levure maltée, mes petits chouchou vegans. 

Comme la lumière du jour commençait à décliner (essayez donc de faire tenir vos trois repas quotidiens entre 10h et 16h pour pouvoir les photographier), j'ai "émis" l'idée qu'on pourrait les réserver pour le lendemain, histoire d'avoir le temps de les immortaliser correctement. Indignation générale. J'ai donc été contrainte de les photographier en vitesse sous la surveillance de ma petite famille affamée. Bref, si la photo ne leur rend pas tout à fait hommage, c'est qu'ils étaient trop appetissants - et que mes enfants, comme tous ceux du monde, adorent les pâtes, même quand il y a de la courge planquée dedans. 

 

Cocotte 2    

 

 

Vegan mac and Cheese

Pour 4 personnes :

250 g de pâtes coudées (je n'avais que des fusilli mais ils n'aiment pas les sauces épaisses)
4 échalotes
400 g de courge cuite (à la vapeur ou rôtie)
1 c. à café bombée de bouillon végétal en poudre
50 g de purée de cajou
40 ml de lait de coco
1 c. à soupe de levure maltée
2 c. à café de jus de citron
Sel et poivre

Faire cuire les pâtes la durée indiquée dans un grand volume d'eau avec un peu de sel. Bien égoutter en réservant une grande tasse d'eau de cuisson. Hâcher finement les échalotes et les faire blondir dans l'huile d'olive. Mixer longuement la courge (sans la peau) avec 125 ml d'eau de cuisson des pâtes (ou d'eau frémissante), le bouillon, la purée de cajou, le lait de coco, la levure maltée et le jus de citron. Saler, poivrer, ajouter un peu d'eau si nécessaire afin d'obtenir une crème assez épaisse, lisse et onctueuse. Mélanger avec les pâtes et les échalottes, verser dans un plat à gratin ou des ramequins individuels, recouvrir de chapelure et faire dorer 20 minutes au four à 180 °C. Déguster tout de suite !




Breaking news : je serai au Salon International du Livre Gourmand à Perigueux samedi et dimanche matin. Au programme, une dégustation de Porridge dimanche à 10h et deux conférences : "Du blog au livre" samedi à 12h15 et "Naturel et gourmand" dimanche à 11h30. Et bien sûr, des dédicaces tout le week-end sur le satnd de la Librairie des Ruelles. Au plaisir de vous y retrouver ! 



 

Posté par plaisirsante à 14:43 - Commentaires [5] - Permalien [#]

14 novembre 2016

Madeleines marbrées à la patate douce, cacao et chicorée - Gluten free !


Je commence à bien maîtriser le sans gluten, même si au départ j'ai trouvé l'expérience un peu traumatisante - je pensais même, il n'y a pas si longtemps, qu'il était quasi impossible de faire lever une pâte gluten free. Et puis j'ai écrit "Chia, lin, psyllium" et j'ai découvert que le psyllium était une super aide pour la confection des pains et pâtisseries sans gluten, auxquelles il apporte moelleux et élasticité. Avec un mélange de farines appropriées et un peu de fécule, on peut donc réaliser de super gâteaux honorablement gonflés. La recette que je n'avais jamais tentée par contre, ce sont les madeleines. C'est quand même LE truc qui doit être bien dodu pour être réussi et j'ai toujours trouvé très amusantes les photos dans lesquelles les madeleines gluten free sont toutes retournées l'air de rien pour qu'on ne voit pas leur absence de formes. 

 

Madeleines   



Mais la semaine dernière, c'est une rencontre très intéressante avec la créatrice du Café Pinson (mais oui vous savez, le premier lieu alternatif a avoir proposé une vraie offre gluten et dairy free, quasi vegan à Paris) qui m'a donné envie de tenter l'expérience. Et puis comme j'aime bien me mettre des challenges, j'ai aussi décidé de ne pas partir de ma base habituelle, mais d'une variante à base de patate douce, dans laquelle cette dernière remplace une bonne partie des matières grasses (pas de goût bizarre ne vous inquiétez pas, juste beaucoup de douceur au final). Et d'ajouter des marbrures parce que quand même, dommage de mettre du cacao dans des madeleines à la patate douce sans jouer sur les couleurs pas vrai ? Le mélange patate douce - chicorée - cacao est vraiment très sympa, je pense que je vais vite le réutiliser ailleurs. 

C'était mon premier essai et je m'attendais - au mieux - à une semi-réussite. J'avais même prévenu mon petit garçon, aux aguets devant la porte du four, que bon, comme j'essaie de proposer des alternatives aux gens qui ne peuvent pas manger de tout, parfois c'est un peu moins joli que les gâteaux classiques et tout ça tout ça. Et ben pas la peine, elles étaient ENCORE PLUS BELLES que les madeleines du Monop' ! On dira ce qu'on veut, le sans gluten maintenant chez moi, c'est les doigts dans le nez ! 



Madeleines 3   

 

 

Madeleines marbrées à la patate douce, cacao et chicorée

Pour 12 madeleines

2 œufs
50 g de sucre de cco
25 g de farine de riz complet
25 g de farine de maïs
15 g d’arrow root
1 cc rase de psyllium
2 cc rases de poudre à lever
1 pincée de sel
40 g de purée de patate douce bien lisse et égouttée
40 ml d’huile d’olive
1 c. à café bombée de chicorée
2 c. à café bombées de chocolat en poudre non sucré
1 pincée de vanille en poudre

 

Huiler un moule à madeleines et le mettre au réfrigérateur. Battre énergiquement les œufs avec le sucre. Ajouter les farines, la fécule, le psyllium, la poudre à lever et le sel et bien mélanger. Terminer par la purée de patate douce et l’huile, bien mélanger pour obtenir une crème lisse et fluide. En prélever un tiers et la mélanger avec la chicorée, le cacao et la vanille. Répartir le premier mélange dans les moules à madeleines, puis verser le mélange au chocolat sur le dessus, en dessinant des volutes.  Mettre au réfrigérateur pour 2 heures minimum. Préchauffer le four à 240 °C. Enfourner et baisser la température sur 210°C, puis laisser cuire 12min. Laisser tiédir avant de démouler et consommer dans la journée.

 

 

 

Posté par plaisirsante à 16:06 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

10 novembre 2016

Mon nouveau livre, Bar à Porridge !


Cet été j'ai bien travaillé et vous avez sans doute compris pourquoi j'ai dit ne pas avoir tout à fait mangé comme vous : je planchais en même temps sur les soupes ET les porridges. Heureusement que la saison n'a pas été trop chaude. Heureusement aussi qu'il existe des soupes crues, des soupes froides et des porridges aux saveurs estivales ! J'espère qu'Emilie Gaillet, à l'origine des très belles photos du livre, y a pris beaucoup de plaisir elle aussi. Parce que le porridge c'est bien plus qu'une simple bouillie d'avoine, la preuve : 

 

Bar à porridges     

 

 

Dans Bar à Porridge, qui sort aujourd'hui aux Editions La Plage, vous allez donc faire connaissance avec le Porridge 2.0, celui qui n'a plus rien à voir avec son ancêtre certes un peu fadasse : flocons d'avoine mais aussi d'ailleurs, céréales complètes, tour du monde des sucres et sirops, fruits frais de saison, petites graines et beurres de noix et autres super-aliments  font (un peu) le tour de la question en 4 parties et une trentaine de recettes 100% vegan : 

- Les porridges gourmands, qu'on connait bien et dans lesquels les flocons (ou les céréales complètes) cuisent lentement dans du lait avant d'être enrichis de toutes sortes de petites choses gourmandes (purées d'oléagineux, graines, confitures et fruits frais...). Quelques exemples : Golden porridge, Gingerbread, Amarante, Halloween...

- Les Overnight Porridges, meilleurs copains des mamans (et papa) pressés, qui se préparent en 5 minutes la veille au soir et se transforment sagement en crème onctueuse pendant la nuit : Matcha & miso blanc, Açaï bowl, Cerises et sésame noir, Chaï et même Smoothie (à emporter) pour les jours de panne de réveil ! 

- Les Porridges à partager, sortes de détournements du porridge traditionnel sous forme de pomme au four, pancakes ou Carrot cake géant.

- Enfin, comment écrire un livre sur les porridges sans prévoir une partie Toppings : ils rendent le porridge sexy, gourmand, coloré et encore plus healthy ! La preuve : crèmes fraîches végétales, sauce express au cacao cru, beurre de pomme aux épices, granola cru au beurre de cacao....


J'ai donné des petits noms poétiques à mes porridges car chacun a une harmonie qui lui est propre, un esprit saisonnier, festif ou santé particulier. Je suis sûre qu'après avoir apprivoisé cette merveilleuse petite chose réconfortante, vous aurez envie, vous aussi, de créer vos propres variantes! Ceux qui me suivent sur Instagram savent d'ailleurs que je ne me suis pas arrêtée en si bon chemin et que je continue de créer chaque matin mon porridge personnel selon l'humeur du jour. La preuve, ce joli porridge au beurre de courge, coulis de chocolat cru, pommes fraîches et granola...

 

Porridge    

 

 


Et surtout n'oubliez pas : "A porridge a day keeps the bad mood away" !

 

 

 

 

*****************

Posté par plaisirsante à 14:09 - Commentaires [5] - Permalien [#]

05 novembre 2016

Banana Pumpkin Bread au chocolat


Le mois de novembre est là avec ses jours de pluie, ses températures qui chutent et ses jours qui raccourcissent (merci le passage à l'heure d'hiver et les enfants qui se lèvent à 6h). Mais il y a quand même un truc sympa avec la plongée dans l'hiver : la comfort food ! Exit les saldes et les sorbets, vive les gratins, les muffins et la tartiflette. D'ailleurs, vous savez peut-être que je sors ces jours-ci deux livres coup sur coup, un gros plein de soupes que je vous ai présenté la semaine dernière et un petit Bar à Porridge qui sort le 10 et dont je vous reparlerai très vite. Cet été, je n'ai donc pas mangé beaucoup de salades et de sorbets mais ça n'est pas maintenant que je compte me rattraper.

 
      

Cake2    

 


Le week-end étant toujours un excellent prétexte pour se préparer un gros gâteau bien réconfortant, c'est une nouvelle variation autour de mon banana bread adoré que je vous propose aujourd'hui. Dans ce cake super parfumé qui n'a de pain que le nom puisqu'il contient des oeufs, on trouve un mélange de chair de banane et de courge, du beurre de cacao, des épices douces et des noix, ainsi qu'un peu de chocolat noir parce qu'il pleuvait quand je l'ai fait et que j'avais besoin d'encore plus de calories réconfort. Choisissez de préférence une courge à la chair bien sucrée du type sucrine du Berry et si vous la faites cuire pour l'occasion, la meilleure technique consiste à la faire rôtir au four avec un peu d'huile de coco. Cela dit, cette recette est un excellent moyen de recycler un reste de courge, j'ai utilisé un morceau de butternut réscapé de la soupe de la veille (butternut-coco-gingembre, à tester absolument). Le beurre de cacao se trouve désormais facilement en magasin bio ou sur le net (-10% avec le code CHEZCLEM sur ce site) mais il peut tout à fait être remplacé par du beurre salé ou un mélange moitié-moitié huile d'olive et purée d'amande blanche. Vous pouvez aussi remplacer la farine de petit-épeautre par votre propre mélange de farines gluten free, en sachant bien sûr que le résultat ne sera pas aussi moelleux et gonflé.

Je vous laisse profiter de votre week-end et je file en dédicace - parisiens, si vous passez par là sachez que je serai chez Un Monde Vegan (Paris 3) pour dédicacer Bar à Porridge en avant-première à 16h. 

 

Cake 3          

 


Banana Pumpkin Bread au chocolat noir

75 g de beurre de cacao
100 g de sucre intégral ou fleur de coco
2 gros œufs
3 bananes bien mûres
120 g de chair de courge bien cuite
2 belles pincées de vanille en poudre
200 g de farine de petit épeautre
1 sachet de poudre à lever
1/2 c. à café de cannelle en poudre
¼ de c. à café de gingembre en poudre
1 grosse pincée de muscade en poudre
1 pincée de sel
25 g de noix de pécan
25 g de noix de Grenoble
50 g de chocolat noir

 
Préchauffer le four à 180 °C (th. 7). Faire fondre le beurre de cacao au bain marie. Verser dans le bol du mixeur avec le sucre, les œufs, les bananes, la courge et la vanille et mixer à vitesse moyenne. Dans un grand bol, mélanger la farine avec la poudre à lever, les épices et le sel, verser sur la préparation liquide et mixer très doucement pour incorporer. Terminer par les noix hâchées grossièrement. Verser dans un moule à cake huilé et fariné. Saupoudrer de copeaux de chocolat noir et incorporer légèrement avec la pointe d’un couteau. Faire cuire 1 heure environ, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte bien sèche.

 

  

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 13:32 - Commentaires [5] - Permalien [#]


30 octobre 2016

Concours Cook it Rrraw : Carrés biscuités au caramel végétal, cacahuètes et chocolat cru, 100% Crus


Have you met Fred ? 

Fred est grand, Fred est beau mais il ne sent pas tout à fait le sable chaud, plutôt le chocolat à vrai dire, ce qui n'est pas plus mal. Car Fred (Frédéric Marr de son vrai nom) est chocolatier et même, le meilleur fabricant de chocolat cru du Monde - ou au moins de France. Je ne présente plus la marque Rrraw et ses tablettes, truffes ou bonbons magiques, je vous assomme avec mon super code réduc' depuis des années**. Vous savez déjà que les fèves qui entrent dans leur composition ne sont pas torréfiées, qu'elles ont un parfum extraordinaitre (ce sont des Criollo du Pérou, les meilleures du monde) et qu'elles sont la plus haute source de magnésium alimentaire de la planète. Et mon régime quasi-quotidien depuis pas mal de temps, d'ailleurs j'ai arrêté de vieillir et de tomber malade - ou presque. Il faudrait que j'essaie les masques au cacao cru pour voir.

Ce que vous ne savez peut-être pas encore, c'est que Rrraw vient juste de sortir une nouvelle gamme dédiée à ceux qui aiment cuisiner le chocolat cru ou faire eux même leurs plaquettes : Cook it Rrraw. Au programme : fèves, poudre, beurre et pâte de cacao cru, plus deux chocolats pâtissiers au sucre de coco ou au sucre intégral parfaits pour (re)faire ses propres chocolats sans tempérage, ou de la ganache. A vous le cheesecake vegan, les Supertruffes ou le coulis express au chocolat cru. Sans parler des pépites et fèves concassées sur le porridge, de la poudre dans une boisson au lait d'amande, bref... Et si vous préférez la pâtisserie "classique", ne passez pas à côté car ce cacao est d'une qualité inégalable - et puis même en conventionnel, qui va vous proposer des fèves, du beurre ou de la pâte de cacao, hein..?

Pour fêter ça, Rrraw lance un grand concours auquel j'ai le plaisir de participer : il suffit de créer une recette avec les produits Cook it Rrraw. Très facile à première vue pour moi qui vis sous perf' de chocolat cru depuis des années, sauf que j'ai eu beaucoup de mal à choisir entre les scones, la tarte au chocolat cru, le cru-mble, bref... Finalement, j'ai réalisé ces petites carrés crus gourmands, qui ont le mérite de mettre en scène le beurre, le chocolat pâtissier et les pépites Cook it Rrraw. Le tout sur trois couches gourmandes, vegan et 100% crues pour respecter les vertus des fèves non torréfiées.


Blog5    

   


La base biscuitée est d'une simplicité enfantine : je suis partie d'une pâte crue "classique", dans laquelle j'ai remplacé les traditionnels fruits secs (dates en tête) par du beurre de cacao fondu, pour une saveur plus subtile et moins "caramel". Le mariage du beurre de cacao, de la vanille et des noix de pécan est extraordinaire et la prise au beurre de cacao, qui durçit très rapidement au frigo, très efficace : on obtient un vrai biscuit croquant, plus réaliste je trouve qu'avec des fruits secs. Question de goût bien sûr. Vous pouvez troquer les noix de pécan pour des noix du Brésil, pour une saveur plus douce et beurrée. 

Pour la couche de caramel végétal à la pointe de sel, j'ai encore viré les dates (les pauvres, j'en mettais partout quand je me suis lancée dans la pâtisserie crue et je crois que j'ai fait une petite overdose). A leur place, j'ai choisi la caroube du Pérou, qui a un extraordinaire parfum de caramel et reste plus simple à utiliser, puisqu'elle se présente sous forme de poudre. On en trouve sur le net ou en magasin bio, mais si vous préférez les dates, ne vous privez pas, 3 ou 4 devraient suffire dans cette recette. Faites-les tremper 10 mn dans de l'eau chaude avant de les mixer avec les autres ingrédients, le résultat sera plus lisse et homogène. Et n'oubliez pas les cacahuètes : caramel + cacahuètes + pointe de sel = petit orgasme gustatif. Pas grillées les cacahuètes hein, c'est pas l'heure de l'apéro !

Enfin, la couverture au chocolat, hyper facile à réaliser grâce au chocolat pâtissier Cook it Rrraw : on fait fondre, on verse sur le caramel et c'est tout. Y'a plus qu'à saupoudrer de pépites de cacao (ou autres petites graines) pour le croquant. Attention quand même : pour rester cru, le cacao ne doit pas chauffer à plus de 40°C : surveillez votre bain-marie et utlisez un thermomètre de cuisson si vous avez ça sous la main. Si vous dépassez un peu, ce sera toujours aussi bon, mais un tout petit peu moins anti-oxydant (paf une petite ridule sur le front).

Les trois étapes ne demandent que 35 minutes hors temps de prise au frigo : avouez que ça n'est pas compliqué de se faire un snack super healthy pour le goûter ! Essayez quand même de ne pas tout manger la même journée. Moi je n'ai pas résisté. Mais c'est pas grave hein, on ne mange jamais trop de chocolat cru, pas vrai Fréderic Marr? 

 

** Je vous rappelle que vous avez droit à 10% de remise sur toute la boutique Rrraw avec mon code permanent CHEZCLEM (partenariat totalement indépendant du concours bien évidement). Faites vous plaisir, c'est bientôt Noël !

Blog2      

  

Carrés biscuités au chocolat cru, caramel végétal et cacahuètes

Pour une plaque d’environ 10 cm de côté (une vingtaine de grosses bouchées)

Base biscuitée :
25 g d’amandes
25 g de noix de pécans
2 pincées de vanille en poudre
20 g de beurre de cacao cru Cook it Rrraw >>> Fondre au BM

Caramel salé aux cacahuètes
20 g de beurre de cacao Cook it Rrraw
30 g de purée d’amande
3 c. à café de nectar de coco
3 c. à café de caroube du Pérou
1 pincée de vanille en poudre
1 petite pincée de sel
1 c. à soupe de cacahuètes non grillées et non salées

Couverture au chocolat :
60 g de chocolat de couverture au choix Cook it Rrraw
1 petite c. à café de pépites de cacao cru Cook it Rrraw

Mixer les amandes, les noix de pécan et la vanille en une poudre grossière. Faire fondre le beurre de cacao au bain-marie à feu très doux, le verser sur la poudre et bien mélanger afin d’obtenir une boule de pâte. Recouvrir un petit moule carré d’environ 10 cm de côté avec du papier sulfurisé et étaler la pâte à la main jusqu’aux parois du moule (sans remonter sur les bords). Mettre au réfrigérateur.

Préparer le caramel : Faire fondre le beurre de cacao au main-marie à feu très doux, ajouter la purée d’amande, le nectar de coco, la caroube, la vanille et le sel et bien mélanger afin d’obtenir une crème homogène. Oter la base du réfrigérateur et recouvrir uniformément de crème caramel. Ajouter les cacahuètes en les enfonçant légèrement. Remettre au réfrigérateur pour 30 minutes minimum.

Faire fondre le chocolat de couverture au bain-marie à feu très doux. Oter la plaque du réfrigérateur et recouvrir de chocolat fondu. Bien répartir en inclinant le plat de tous les côtés, puis saupoudrer de pépites de cacao. Remettre au réfrigérateur pour 2 heures minimum. Découper en barres ou en carrés, transférer dans une boite hermétique et conserver au réfrigérateur. Consommer dans les 10 jours. 

 

 

Blog3   



  

Posté par plaisirsante à 18:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 octobre 2016

Des soupes qui vont vous faire du bien !


Cet été, je n'ai pas mangé tout à fait la même chose que vous. Sauf les jours où nous étions tous au gazpacho ou à la soupe froide concombre-menthe. Vous voyez où je veux en venir ? Oui, j'ai parfois eu très chaud au dessus de mes fourneaux. J'ai envoyé mari et amis écumer les magasins bio à la recherche des dernières butternut au mois d'avril (ne manquaient que les talkies walkies), organisé des soupe-parties à la maison et lancé des avis de recherche de feuilles de kale (merci à mon sauveur qui se reconnaîtra). Bref, j'ai fait un tour complet du calendrier des légumes de saison pour compiler, en co-écriture avec la géniale Cléa, ce (gros) livre dédié aux soupes bio dont les très belles photos sont signées Linda Louis et Emilie Murmure



Des soupes qui nous font du bien     


Des livres sur les soupes, il en existe déjà. Mais pas beaucoup qui intègrent allégrement purée d'amande, miso blanc, super-aliments ou eaux florales dans leurs pages. Parce que la spécificité de ce nouveau né des Editions La Plage, c'est son côté à la fois gourmand et healthy, sur une base toujours végétarienne et très majoritairement vegan. Il faut dire que la soupe est un plat très agréable à twister avec de petites choses bio, une lichette de lait végétal par ici, une pincée d'algues en paillettes par là ou une touche de tofu soyeux à la place de la crème dans un velouté Dubarry. 

Cléa a très bien détaillé les différentes parties du livre dans son post du jour, alors je dirais pour résumer que les recettes s'articulent en trois grandes parties (soupes mono-légumes, soupes partage et soupes santé) et deux plus petites - mais indispensables (toppings et bouillons).
Le chapitre mono-légumes est celui qu'il vous faut, au quotidien, pour trouver en un clin d'oeil comment accomoder le beau fenouil ou le reste de potimarron qui traînent au frigo : deux ou trois ingrédients, un coup de mixeur et hop, diner's ready ! 31 légumes, une ou deux double-pages pour chacun, avouez que ça donne des idées ! 
Les soupes partages sont celles des grandes tablées ou des repas familieux, elles sont souvent inspirées des soupes du monde ou des grands classiques,  version végétale. Soupe-ragoût, soupe de nouilles ou soupe à l'oignon : plus c'est riche, plus c'est bon ! 
Le chapitre soupes santé (que j'ai eu le plaisir de couvrir en entier) se divise entre soupes crues et soupes aux super-aliments : à vous les veloutés au cacao cru, les soupes fraîches à l'aloe-vera ou les soupes detox aux algues bleues.
Les toppings de Cléa boostent la plus minimaliste des soupes avec des granolas salés, des avocado toasts ou des petits pains moelleux et autres crackers et croûtons.
Enfin, les bouillons, vous savez bien... pas de soupe sans bouillon, du japonais au spécial recyclage d'épluchures ! Mais vous y trouverez aussi la recette des bouillons cubes maison ou des bouillons instantanés aux super-aliments (oui je suis aussi passée par là). 

Je vous laisse faire connaissance avec toutes ces merveilleuses Soupes qui nous font du bien en feuilletant quelques pages du livre sur le site de La Plage. Sur ce, je retourne en cuisine mixer ma butternut rôtie avec du lait de coco. Bonne lecture et surtout, bonnes soupes!  

PS : Parisien(ne)s et alentours, surveillez mes comptes Facebook et Instagram, il y a pas mal de dédicaces à venir ;-) 



 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 16:42 - Commentaires [9] - Permalien [#]

19 octobre 2016

Courgettes farçies 100% végétales, aux olives et tomates séchées



J'ai écris cette recette le mois dernier, lorsqu'on trouvait encore des courgettes à profusion. Elles se font plus rares (forcément, en novembre ! Rien ne va plus cette année sur les étals), mais vous pouvez bien sûr les zapper pour de petites courges (potimarron, jack be little, pomme d'or...) ou carrément, utiliser la farce dans un parmentier végétal avec des légumes de saison.

Car c'est de farce végétale dont nous allons parler dans ce billet, puisque j'ai eu la chance de participer au Veggie World il y a 10 jours et (re)découvert toutes  les préparations hallucinantes que l'on peut faire sans aucun produit animal : crèmes glacées 100% végétales, pornburger à se décrocher les babines, fromage carrément bluffant (moi qui n'étais pas très branchée faux-mage, j'ai changé d'avis sur le stand de Végusto)... Bref, même si, comme moi, vous n'êtes pas vegan, ça vaut franchement le coup de se pencher sur la question parce qu'il y a beaucoup à découvrir pour élargir notre horizon culinaire. 


Courgettes 1     

    


La farce, donc. Version vegan, elle est généralement réalisée avec des protéines de soja texturées ou du gluten de blé (base du fameux seitan), deux produits que l'on trouve en sachets au rayon céréales des magasins bio et qu'il suffit de réhydrater dans un liquide avant de les transformer en steack hâché/boulettes/gratin et autres préparations généralement réalisées avec de la viande hâchée. Pas super glam lu comme ça mais le résultat est franchement bluffant si on sait bien assaisonner le tout. Evidement, vous pouvez aussi vous rabattre sur le tofu (fumé de préférence) ou les légumineuses (haricots en tête) : vous trouverez plein d'infos et d'idées dans les chapitres "rillettes végétales" et "veggie burger" de mon livre Cuisine veggie, les savoir-faire qui est ressorti tout relooké le mois dernier et se présente comme un petite bible de la transition vers le (plus) végétal. 

Pour réaliser ces courgettes farçies tout ce qu'il y a de plus basiques, j'ai donc réhydraté des protéines de soja dans un bouillon bien corsé (allez-y franchement, sinon c'est assez fade ces petites choses-là), puis je les ai fait revenir avec des tomates séchées, des olives et de l'oignon. Libre à vous d'y ajouter tout ce qui vous chante selon la saison et le légume à farçir (épices et aromates, miso, algues fraîches ou en paillettes, petites graines croquantes, légumes en purée ou en morceaux, fromage végétal, légumineuses...). Ici j'ai utilisé des protéines de soja de petite taille, mais à mon avis celles en gros morceaux auraient été mieux  adaptées pour un texture de "viande hâchée" plus réaliste. 

La prochaine fois, je teste un parmentier végétal avec du gluten de blé (voilà, non seulement je ne suis pas vegan mais en plus je mange du gluten et je ne vous parle même pas de l'apéro), des épices douces, une bonne couche de fondant Vegusto et plein de courge ! Je vous en dirai des nouvelles :-) 

 

Courgettes 2    

 

Courgettes farçies végétales, aux olives et tomates séchées
(Vegan et gluten free)

Pour 4 personnes

4 belles courgettes rondes
75 g de protéines de soja texturé
1 cube ou 2 c. à café de bouillon en poudre
1 c. à soupe d’huile d’olive
1 gros oignon jaune
4 tomates séchées
Une quinzaine d’olives noires dénoyautées
1 c. à soupe bombée de levure maltée
20 cl de crème végétale
Sel et poivre
 

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6). Laver les courgettes, découper les chapeaux et évider la chair et les pépins jusqu’à 1 cm du bord. Saupoudrer légèrement de sel et faire cuire au four jusqu’à ce que les courgettes commencent à dorer et la chair à se ramollir (30 mn environ).

Pendant ce temps, faire cuire les protéines de soja dans un grand volume d’eau bouillante avec le bouillon pendant 15 minutes. Egoutter. Faire revenir dans une poêle avec l’huile d’olive et l’oignon hâché finement pendant 5 mn en remuant régulièrement, puis ajouter les tomates et les olives en petits morceaux ainsi que la crème et la levure maltée et laisser cuire encore 5 mn. Saler et poivrer. Répartir dans les courgettes et remettre au four pour 20 mn. 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 16:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 octobre 2016

Scones extraordinaires au beurre de cacao, poire et chocolat noir


J'ai testé pas mal de recettes de scones, mais toujours été déçue par une chose ou une autre : trop secs (un grand classique), trop denses, un peu fades ou encore trop friables (le frère jumeau du trop sec)... Et puis à la base, le scone est quand même très riche en beurre et ça me coûtait plutôt cher en purée d'amande ou de noisette. Le scone à la texture idéale, à peine fondant et juste friable comme il faut, est donc resté au stade du fantasme pendant des années - et chacun sait que les fantasmes ne sont pas forcément faits pour être réalisés...

Et puis mercredi, j'ai voulu changer de technique pour voir, et tester le beurre de cacao en guise de matière grasse : son parfum est si extraordinaire que j'en mettrais absolument partout et en plus on commence à le trouver très facilement en magasins bio et sur le net**. Si vous n'en avez pas, remplacez-le par de l'huile de coco, ça devrait très bien fonctionner aussi mais la saveur sera sensiblement différente. Je me suis basée sur la recette des Douze farines, un super livre que je n'ouvre pas assez souvent et dans laquelle il y a moins de beurre, mais de la crème fraîche épaisse en complément - l'idée me semblait plutôt intéressante. J'ai donc complété le beurre de cacao avec de la crème épaisse de coco : il suffit de stocker les boites de lait de coco (marque Organi pour moi) au frigo toute une nuit et de récupérer la crème sur le dessus - le petit lait en dessous est délicieux dans un smoothie  (plus de détails sur la chose dans mon grand billet sur la coco). J'ai complété tout ça avec peu de chocolat noir pour booster le beurre de cacao et des dés de poire parceque bon, vous savez, les poires et le chocolat... Si vous préférez vos scones sans gluten, je pense que c'est tout à fait jouable avec un mélange de farines adapté - par exemple avec les poires et le cacao, farines de de riz, quinoa, sarrasin, amaranthe...

 

Scones 1 texte    

 

J'avoue qu'en début de cuisson, j'ai eu peur que le mélange manque un peu de liant et ne prenne pas, mais finalement j'ai obtenu des scones absolument parfaits, à la surface croquante à peine sableuse et au coeur fondant. Et ils sont même plutôt légers je trouve! Certes, il n'ont pas tout à fait l'allure des scones classiques avec leur allure hybride entre le scone et le cookie, mais je pense que j'ai enfin trouvé MA recette de base, à varier selon les envies avec différentes farines et de l'huile de coco ( si délicieuse avec les fruits rouges). Un dernier conseil : consommez-les rapidement, à peine tièdes, c'est là qu'ils sont le meilleurs - le lendemain ils auront un peu ramollis... Je sens que je n'ai pas fini de pâtisser au beurre de cacao moi ! 

** Je vous rappelle que vous avez -10% sur tout le site Rrraw.fr avec le code CHEZCLEM et qu'ils ont sorti une game spéciale pâtisserie avec... du beurre de cacao ! :-D

 

Scones 2 texte    




Scones au beurre de cacao, poire et chocolat noir ** vegan **

Pour 8 scones

Mélange sec
150 g de farine de petit épeautre
120 g de farine de blé T80
2 c. à soupe bombées de sucre intégral ou fleur de coco
1 sachet de poudre à lever
½ c. à café de sel

Mélange humide
60 g de beurre de cacao
200 g de crème fraîche de coco (ou autre)

1 poire
40 g de chocolat noir pâtissier
1 c. à soupe de sucre

Mélanger les farines avec le sucre, le sel  et la poudre à lever. Faire fondre le beurre de cacao à feu doux ou au bain-marie. Verser sur le mélange sec et travailler du bout des doigts  afin d’obtenir un mélange sableux. Ajouter la poire en petits dés et le chocolat en pépites et bien mélanger. Terminer par la crème et mélanger juste assez pour bien imprégner la farine. Diviser en huit tas et les répartir sur une plaque du four recouverte de papier sulfurisé. Les aplatir légèrement et les saupoudrer avec le sucre restant.  Mettre au four à 200 °C (th. 7) pour 25 minutes environ, les scones doivent être à peine dorés. Laisser tiédir sur la plaque avant de consommer. 

 

 

Scones violette 2   

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 09:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , ,

05 octobre 2016

Pimp your Veggies : Aubergine farçie aux noix de cajou, coriandre & grenade


Si comme moi, vous trouvez que les repas quotidiens manquent (trop souvent) d'originalité et qu'on finit toujours par manger les légumes à la même sauce, cette recette est pour vous ! En fait, c'est plus une idée qu'une véritable recette, car vous pourrez la décliner avec toutes sortes de légumes et de garnitures. Personnellement, je ne vais pas me priver lorsque la saison des aubergines sera finie - c'est à dire demain : patates douces, butternut et autres pommes de terre vont toutes passer à la casserole au four. 

Le concept : prenez un gros légume, ouvrez-le en deux, recouvrez de plein de bonnes choses (ail, oignon, pesto, graines, épices et herbes aromatiques...), ajoutez un peu d'huile de cuisson (olive ou de coco), une belle pincée de sel, un tour de moulin à poivre et laissez rôtir doucement. Servez bien chaud avec une poignée d'herbes fraîches, de la crème végétale ou tout les toppings qui vous passent par la tête : plus il y en a, mieux c'est ! Vous pouvez même sortir cette petite recette du quotidien pour en faire un très joli plat de fête, elle tient tout à fait la route et en plus elle ne demande que quelques secondes de préparation (le temps de tout jeter en vrac sur les légumes).



Aubergine 2 la bonne  

 


Sur ces aubergines, j'ai hâché un petit oignon blanc et une belle poignée de noix de cajou, puis saupoudré le tout, en fin de cuisson, de coriandre et de grenade. On ne pense pas assez à la grenade, ses graines sont super jolies, très riches en anti-oxydants et elle va aussi bien sur les plats salés (riz, salade, dips) que sucrés (porridges, salade de fruits, yaourts de coco..). Et puis tout prend un petit air de fête avec elle pas vrai ? Une astuce pour des aubergines bien fondantes : ne lesinez pas sur l'huile d'olive et laissez-les tiédir dans le four éteint en fin de cuisson. Prochaine victime : la patate douce qui s'ennuie dans mon frigo, avec du pesto de kale, des cubes de feta et de la coriandre. Je sens que je vais bien m'amuser cet hiver !

Je rappelle aux parisiens (et banlieue!) que je serai au VeggieWorld dimanche de 16h à 17h sur le stand de la plage avec plein de nouveaux livres à présenter :-) 
Et que vous pouvez désormais me suivre sur Instagram (onglet en colonne de droite de ce blog)


Aubergine 3   

 

 

Aubergines farçies 
Cajou, coriandre et grenade 

Pour 4 personnes

 
2 aubergines
4 c. à soupe d’huile d’olive
1 petit oignon blanc (ou rouge)
1 petite poignée de noix de cajou
½ bouquet de coriandre
½ grenade
Sel et poivre
 

Laver les aubergines et les couper en deux dans la longueur. Arroser avec la moitié de l’huile d’olive et saler légèrement. Placer sur la plaque du four et faire cuire jusqu’à ce que la chair soit tendre (20-25 mn environ). Recouvrir d’oignon hâché finement et de noix de cajou concassées, remettre au four pour 10 mn. Passer éventuellement sus le grill pour faire dorer. Oter du four, ajouter la coriandre hâchée et les graines de grenade. Saler, poivrer et arroser avec le reste d’huile d’olive. Servir aussitôt. 




 

 

 

Posté par plaisirsante à 09:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]