Chez Clem...

08 mars 2017

** Coconut bread vegan & healthy ! **


Hier, j'ai eu le plaisir d'animer un atelier culinaire autour de l'huile de coco Comptoirs et Compagnies (C&C pour les intimes). Vous savez, celle qu'on croise dans les magasins bio sous la forme d'une drôle de gourde super pratique car il suffit de presser dessus pour en extraire l'huile sous forme de crème, ou de la tremper dans l'eau chaude pendant quelques minutes pour la liquidifier... Pas de cuillère, pas de casserole, super hygiénique et en plus vraiment bonne, c'est ma petite chouchoute du moment. Bref, on s'est bien amusés avec cette merveille et les autres produits de la marque (miel de manuka, baies de goji...). D'ailleurs, j'espère pouvoir vous proposer un code promo sur la (future) boutique en ligne très bientôt ;)

Coconut bread     




Voici l'une des recettes que l'on a adorée et que j'ai promis de mettre sur le blog. Je n'ai découvert le coconut bread que très récemment, pourtant ce drôle de pain cartonne aux States depuis des années en raison de son parfum délicieux, mais aussi de ses vertus detox : peu sucré, riche en fibres douces et en excellents acides gras, c'est un peu la version exotico-healthy du banana bread. Il existe mille variantes autour de la recette de base, certaines avec des oeufs, pas mal de matières grasses et même du beurre (sacrilège !!). Personnellement j'aime bien le déguser au petit-dej' avec une bonne couche de beurre végétal et/ou de la confiture, ma recette est donc assez simple. En plus, il est déjà si moelleux et parfumé que je vois pas l'intérêt de se compliquer la vie. Et puis on dit bien coconut bread, pas coconut cake, pas vrai ? J'y ai quand-même ajouté une poignée de baies de goji parce que goji + coco, vous savez bien... 

J'adore le cuire sous la forme de petits pains individuels dans des empreintes à financiers, mais dans un moule à cake classique ça fonctionne très bien aussi. Vous pourrez le conserver 3-4 jours à température ambiante dans un torchon propre, ou le congeler (sous forme de tranches si vous avez choisi l'option cake) et le passer 10 minutes au four en cas d'envie subite. Version gluten-free, remplacez la farine de petit-épeautre par un mélange au choix et n'oubliez pas la touche de fécule et la pincée de psyllium !

Coconut bread 2    

 

Coconut bread aux baies de goji

Pour 8 petits pains ou un gros

125 g de farine de petit épeautre
1 cc bombée de poudre à lever
50 g de sucre intégral
1 cc rase de gingembre en poudre
1/é cc rase de vanille en poudre
1 grosse pincée de sel
100 g de coco râpée
1 petite poignée de baies de goji
100 ml de lait d’amande
50 g d’huile de coco

Mélanger la farine avec la poudre à lever, le sucre et les épices. Ajouter la coco râpée, puis les baies de goji. Faire fondre l’huile de coco dans une casserole à feu doux et verser sur le mélange sec ainsi que le lait d’amande. Bien mélanger. Verser dans un petit moule à cake chemisé de papier sulfurisé ou dans des empreintes individuelles. Faire cuire 15 minutes à 210 °C, puis 15 minutes à 180 °C (un peu moins dans le cas des petits pains individuels). Laisser refroidir avant de démouler. 



Posté par plaisirsante à 17:25 - Commentaires [11] - Permalien [#]


01 mars 2017

Cake sans gluten à la farine de châtaigne, orange douce et chocolat noir


Le gluten chez moi, c'est surtout une affaire de goût... Je ne suis ni allergique ni intolérante, le pain et moi ça se passe très bien et je dirais même qu'on s'aime beaucoup. Mais il m'arrive - souvent - de troquer la farine de blé contre des farines complètes de riz, maïs, châtaigne ou quinoa. Pas vraiment pour diminuer ma consommation de céréales à gluten, mais pour l'incroyable éventail de saveurs et de textures qu'offre cette diversité céréalière : le parfum des farines de quinoa ou de châtaigne, la légèreté de celle de riz ou l'étonnante texture de la farine de de pois-chiche, qui permet de faire des crêpes et des galettes (voire même de la pâte à pizza) qui se tiennent parfaitement sans ajout d'autre chose qu'un peu d'eau fraîche... En somme, à chaque préparation et à chaque saison ses farines de prédilection et ça tombe très bien, puisque la variété est l'une des meilleures alliées de la cuisine saine. Je jongle donc allégremment avec tout ce qui me passe sous la main dans les recettes de sablés, cookies, pâtes à tarte ou à crêpe.

 

Cake 2    

                  

Là où ça se corse, c'est quand il faut faire lever la préparation. C'est le gluten qui donne son élasticité aux pâtes à pain, brioche, cake ou madeleine et leur apporte gonflant, moelleux et légèreté. Sans lui, on se retrouve vite face à une chose dense et à peine comestible (qui a déjà testé la "brique" quinoa-châtaigne du magasin bio..?). En générale, j'utilise donc la farine de petit épeautre dans mes pâtes levées : sa très faible teneur en gluten le rend beaucoup plus digeste que le blé traficoté (ce qui ne l'empêche pas de jouer parfaitement son rôle) et en plus il a un petit parfum rustique très agréable. 

Mais parfois, par curiosité ou par obligation (professionnelle ou amicale, on a tous des amis not gluten friendly), je me lance dans la pâtisserie 100% gluten free. Encouragée par l'étonnante réussite de ces madeleines toutes dodues, je me suis donc récement aventurée du côté du cake 100% gluten free mais bien gonflé, que je présente dans ce billet comme une recette de base à décliner selon les goûts et les saisons. Son secret : un mélange de farines (ne jamais mettre une seule farine dans un gâteau gluten free), un peu de fécule et une touche de psylium. Le psyllium tel qu'on le consomme, est en fait l'enveloppe d'une petite graine, que l'on préscrit généralement aux personnes souffrant d'un transit capricieux : sa richesse en fibres (quasiment 100%) et ses propriétés mucilagineuses en font un super allié du système digestif. C'est en écrivant mon livre Chia, lin, psyllium que j'ai compris qu'il remplaçait très bien les gommes (guar, xanthane) dans les pains sans gluten et donnait ausssi un vrai coup de pouce aux gâteaux. Depuis, j'en mets toujours une touche dans mes préparations gluten free (pas trop attention, il absorbe beaucoup les liquides et peut donner à vos desserts un aspect un peu spongieux). On trouve le psyllium en magasins bio (rayon compléments alimentaires) ou en pharmacie et même s'il n'est pas donné-donné, une toute petite quantité suffit pour un cake entier et le paquet se conserve longtemps. 

Voici donc une recette simple, juste gonflée comme il faut et à la mie moelleuse et bien aérée : j'y ai mélangé des farines de riz et de châtaigne avec des amandes fraîchement moulues et des pépites de chocolat noir. N'hésitez pas à varier les farines, à remplacer les amandes par des noisettes (ou une autre farine complète) et à garnir la pâte de tout ce qui vous fait plaisir - mais n'oubliez pas la touche de fécule (pour la légèreté) et de psyllium pour le gonflant !

Quelques idées :
- Fruits rouges et farines de riz+ maïs + coco (pas plus d'1/4)
- Figues fraîches et farines de riz + sarrasin + noisettes moulues
- Dès de poire, cacao en poudre et farines de riz + millet + amandes moulues
- Abricots, 
farines de maïs + quinoa + amandes moulues

 

 

Cake 1  

 

Cake gluten free : Amande, châtaigne, orange et chocolat noir


2 oeufs
70 g de farine de riz complète
50 g de farine de châtaigne
50 g d’amandes en poudre
30 g d’arrow-root
2 cc de poudre à lever sans gluten
1 cc de psyllium en poudre
100 g de sucre intégral
12 cl de lait d’amande
10 cl d’huile d’olive
3 gouttes d’he d’orange douce
60 g de chocolat noir
 

Mélanger les oeufs avec les farines, la poudre d'amande, la fécule, la levure, le sucre et le psyllium, en remuant bien entre chaque. Ajouter le lait d'amande tièdi dans une casserole, l'huile d’olive et l'huile essentielle. Terminer par le chocolat en morceaux et verser dans un moule à cake chemisé de papier sufurisé. Faire cuire 30-40 minutes, jusqu'à ce que le gâteau soit juste cuit à coeur (vérifier avec la pointe d'un couteau). Laisser refroidir avant de découper. 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 16:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 février 2017

Tarte au citron & miel de manuka, ganache au chocolat


Et voici une jolie recette de fin d'hiver, encore très comfort food mais déjà un peu printannière pour accompagner les jours qui rallongent... Un peu coupable de ne pas avoir consommé un seul citron bergamote cette année, je me suis précipitée sur les derniers spécimen de la saison pour en faire une tarte au citron bergamote et au chocolat noir : une pâte croquante, deux couches crémeuses, la légèreté acidulée de la crème au citron domptée par l'opulence du chocolat noir et un petit truc en plus : du miel de manuka et son arôme étonnant, caramélisé et légèrement poivré. 

Connaissez vous le miel de manuka ? Originaire de Nouvelle Zelande, où pousse l'arbuste dont il est issu, sa composition particulière en fait un aliment aux super vertus antiseptiques, antifongiques, antibactériennes, anti inflammatoires et tous les mots qui commencent par anti mais qui nous font du bien. Et par extension, anti-rhume et anti-tous-les-petits-maux-d'hiver et surtout ceux de la sphère ORL. Et aussi, super pour l'estomac et  la digestion. Et génial en application cutanée pour réparer les brûlures, soulager les peaux très sèches et abîmées et même les piqures d'insectes. Bref, à avoir toujours dans son placard à pharmacie naturelle, d'ailleurs c'est l'un des ingrédients favoris de la médecine traditionnelle maori. 

Tarte    



Le miel que j'utilise vient de chez Comptoirs et Compagnies , dont c'est l'un des ingrédients phare et pour qui je planche actuellement sur une huile de coco en gourde super pratique, et qui en commercialise à différentes concentrations. Je vous épargne les explications techniques, tout est sur le site, mais disons que plus l'indice IAA (ou UMF) est élevé, plus le miel de manuka est concentré en principes actifs et donc cher. En cuisine, je vous conseille le gros pot de 500 g de miel IAA5, plus économique et largement suffisant pour une utilisation culinaire - attention tout de même, c'est du miel de luxe, on ne balance pas tout le pot dans un pain d'épices, quoi que ce soit assez tentant, et on évite les hautes températures pour ne pas dégrader ses précieuses enzymes... Vous le trouverez en magasins bio et sur pas mal de sites internet, mais bien sûr d'autres marques en commercialisent. Et si vous n'avez pas envie (ou pas les moyens) de vous en procurer, il existe des tas de miel tous plus délicieux les uns que les autres, du thym à la lavande en passant par.. le citron tiens justement ! 

Vous vous doutez bien que j'ai utilisé mon chooclat cru pâtissier préféré, que vous pouvez vous le procurer par ici et que vous avez -10% avec mon code CHEZCLEM. Mais que vous pouvez tout à fait utiliser du chocolat pâtissier traditionnel si vous préférez! Si vous êtes not-gluten-friendly, vous pouvez aussi remplacer la pâte de la recette ci-dessous par celle-ci. Et si vous êtes vegan, remplacez le miel par du sirop d'agave ou augmentez tout simplement les doses de sucre ! Enfin, vous avez parfaitement le droit de faire cette tarte avec des citrons pas du tout bergamote, voire même avec des clémentines, de l'orange, bref... 

 

Citrons   

    
 

Tarte au citron bergamote, miel de manuka, chocolat cru


Pour la pâte à tarte
180 g de farine au choix (blé T80, petit épeautre, mélange sans gluten…)
1 c. à soupe bombée de sucre blond
50 ml d’huile d’olive
50 g de lait de coco
1 pincée de sel

Pour la crème au citron
150 ml jus de citron bergamote + les zestes de 2 citrons
30 g de sucre blond
70 g de miel de manuka
130 ml de lait de coco
2 c. à soupe bombées d’arrow-root
1 c. à café d’agar-agar
2 cs de purée d’amande blanche

Pour la ganache au chocolat
100 g de chocolat cru pâtissier Cook it rrraw (ou de chocolat pâtissier traditionnel)
100 ml de crème liquide végétale (soja, riz, avoine…)
1 pincée de sel


Préparer la pâte : mélanger la farine avec le sucre et le sel, puis avec l’huile d’olive et le lait de coco, former une boule de pâte souple (ajouter un peu de lait de coco si besoin), étaler au rouleau sur une feuille de papier sulfurisé et disposer dans un moule à tarte. Piquer avec une fourchette et faire cuire à blanc, 20 minutes environ à 180 °C, jusqu’à ce que la pâte commence à dorer.

Mettre le jus et les zestes de citron dans une casserole, ajouter le sucre, le miel, le lait de coco, l’arrow-root et l’agar-agar, bien mélanger et faire chauffer à feu doux jusqu’à ce que le mélange épaississe (environ 5 minutes, attention il prend d’un coup). Lorsqu’il est bien crémeux, ôter du feu, ajouter la purée d’amande et mélanger vivement, puis verser sur le fond de tarte et étaler uniformément avec une spatule. Laisser prendre au réfrigérateur pendant 30 minutes minimum.

Couper le chocolat en copeaux et mettre dans un bol. Dans une petite casserole, porter le lait de coco ou la crème à ébullition et verser sur le chocolat, attendre 1 minute. Ajouter le sel et le sirop si souhaité et mélanger vivement afin d’obtenir une crème homogène. Répartir sur la crème au citron et étaler uniformément. Remettre au réfrigérateur pour une heure minimum. Sortir une dizaine de minutes avant de consommer. 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 20:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 janvier 2017

** Super Grawnola ** Saveur Macaccino !

 

J'ai déniché la recette de base de ce grawnola dans le livre d'Omid Jaffari, une merveille absolue. Imaginez : vous êtes à Londres, temple de la green food (plus que Paris en tous cas), c'est votre dernier jour et vous venez juste de tomber sur une super petite librairie dédiée exclusivement à la cuisine. Qui ferme dans 5 minutes. Alors alors, quel sera l'heureux élu, sachant que vous avez à peine le temps de regarder les couv' et de passer en caisse ? Oui, j'ai choisi au hasard. Et j'ai drôlement bien choisi ! 

Parmi ces 150 recettes crues, vegan, sans laitages et sans gluten, il n'y a que des merveilles. Vous savez qu'il est rare que je parle d'un livre (ce qui est bien dommage je l'avoue), mais là ça vaut carrément le coup. Du petit-dej' au risotto, en passant par la soupe et les desserts au chocolat cru, tout est en même temps extrêmement minimaliste et super gourmand, d'ailleurs ça n'est pas ici que vous trouverez qu'une recette manque de sucre ou de texture. Déjà testés : les produits laitiers à la noix de cajou (lait, crème fraîche, yoghurt), le caramel de dingue dont je vais vous reparler bientôt, le fudge (rhaaaa...) et le granola sujet de ce post. Oui, que des trucs sucrés. Ca vous étonne ? 

 

Grawnola 2   



Le truc sympa avec ce granola, c'est qu'il est super croquant et parfumé bien sûr, mais aussi très facile à préparer : on hâche, on mélange, on deshydrate (au four basse température si on n'a que ça). Evidemment, on change la recette comme on veut (qui aurait l'idée de suivre une recette à la lettre, je vous le demande?). Ce matin, j'ai donc choisi un mélange amandes-noix-cajou et une saveur qui ne vous surprendra pas, en grande adoratrice de la maca que je suis : cacao cru, maca, caroube. Ca vous rappelle quelque chose ? Eh oui, plus besoin de préparer le macaccino matinal, il est déjà dans votre bol de granola ! Je vous rappelle que la maca et le cacao cru sont de grands  fournisseurs d'energie et d'anti-oxydants, ce qui est toujours bon à prendre en cette periode super-grippale. Et que comme tous les granola, celui-ci peut se grignoter tel quel ou mélangé avec des fruits frais dans du lait végétal (qui va prendre le parfum du macaccino....).

Dans un monde merveilleux, je vivrais au soleil et au bord de la mer et c'est Omid Jaffari qui préparerait mon petit dej'. Et il n'y aurait pas de devoir après l'école, mais ça c'est une autre histoire...

 

Grawnola 3   



Grawnola cru macaccino

Pour un grand pot

100 g de noix de cajou
50 g d'amandes non mondées
40 g de noix de Grenoble
25 g de cacao cru en poudre *
35 g de pépites de cacao cru (cacao nibs*)
60 ml de nectar de coco ou de sirop d'érable
2 c. à soupe de maca en poudre **
Facultatif : 2 c. à café de caroube du Pérou 
1 pincée de sel marin

Hâcher grossièrement les noix. Les brasser longuement avec les super-aliments en poudre, le sel, les pépites de chocolat et le sirop de coco, jusqu'à ce qu'elles soient bien enrobées. Etaler sur le plateau d'un deshydrateur (ou la plaque du four) chemisé de papier sulfurisé et laisser sécher pendant 4 heures à 40 °C (ou à chaleur minimum si vous utilisez votre four). Casser en morceaux, ranger dans une boite hermétique et consommer dans les 2 semaines. 

 

* En vente ici (-10% avec le code CHEZCLEM) - ou en magasin bio !
** En vente par là ou par ici (ou en magasin bio)

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 09:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 janvier 2017

Crème Mont-blanc 100% végétale


Voici venu le temps des bonnes résolutions, de la detox post-Noël et des régimes pré-maillot (ou presque). Personnellement, même si je me fais bien plaisir pendant les fêtes, je reprends juste ma routine habituelle en janvier - parfois assortie d'une petite cure d'ampoules hépatiques quand même, parce que j'aime un peu trop de champagne. De toutes façons, je n'ai qu'une envie après ce mois de décembre totalement n'importe quoi : du végétal, du végétal et encore du végétal. 

Pas question par contre de zapper les douceurs en pleine saison de la comfort food. Ca tombe bien, cette recette de crème Mont-blanc, dénichée dans un vieux numéro d'elle à Table, me faisait de l'oeil depuis plusieurs semaines. Crème de marron, ganache chocolat-marron et crème fouettée, le tout joliment entrelacées : comment résister ? Et comme la gourmandise n'est pas du tout incompatible avec le végétal (bien au contraire), j'ai décidé d'en faire une version vegan et 100% healthy.

 

Montblanc 1    



Pour la couche de marron, pas de problème, j'ai juste remplacé la crème de marron du commerce, beaucoup trop sucrée, par une préparation maison à base de châtaignes cuites en bocal (pas de panique, il suffit d'un coup de mixeur). Ma petite astuce, que connaissent déjà mes followers Instagram : remplacer une partie du liquide par du jus d'orange ou de clémentines. Essayez, ça donne aux marrons un petit goût acidulé très agréable. 

 

CREME 1    


Côté chantilly, j'ai remplacé la crème fleurette par une boite de lait de coco placée une nuit au frigo pour séparer la crème du petit-lait. Ce qui est chouette, c'est que dans cette recette on utilise la crème (pour faire la chantilly, comme d'hab'), mais aussi le petit-lait pour faire la ganache au chocolat. Pas de gâchis (j'ai parfois du mal à recycler le petit-lait à temps) et surtout, une boite suffit pour toute la recette. 

Enfin, pour la crème chocolat, vous pouvez utiliser du chocolat noir pâtissier classique ou sa version crue pour un dessert super healthy et (presque) tout cru (sauf les marrons). 


Oh et j'allais oublier : très belle et  joyeuse année 2017 ! Et surtout, restez gourmand ;) 



Montblanc 3   

 

 

Crème Mont-blanc 100% végétale

Pour 2 personnes

Crème de marron 
100 g de marrons cuits au naturel
60 ml de jus de clémentine
75 ml de sirop d’agave
1 belle pincée de vanille en poudre
1 pincée de sel

Crème chocolat 
50 g de chocolat noir pâtissier
60 ml de petit lait de coco
2 c. à café de nectar de coco

Crème fouettée
La moitié de la crème prélevée dans une boite de lait de coco
1 à 2 c. à soupe de petit-lait restant
2 c. à café de sirop d’agave

  

Préparer la crème de marron : mixer longuement les marrons avec le reste des ingrédients ainsi que 60 ml d’eau. Réserver.

Réduire le chocolat en copeaux et les mettre dans un bol. Sortir la boite de lait de coco du réfrigérateur et prélever la crème épaisse se trouvant sur le dessus. Verser le petit lait dans une casserole et chauffer jusqu’à frémissements. Verser sur le chocolat, attendre 1 minute, puis ajouter le nectar de coco et bien mélanger, jusqu’à l’obtention d’une crème lisse et homogène. Y ajouter 1/3 de la purée de marron, bien mélanger et réserver.

Dans un récipient profond, mélanger la crème de coco avec le petit-lait, puis monter en crème fouettée, en ajoutant le sirop d’agave .

Dans des coupes, alterner les couches de purée de marron, de crème au chocolat et de chantilly de coco. Saupoudrer si souhaité de noisettes hâchées ou de pralin. Conserver au réfrigérateur et servir bien frais, dans les 24 heures, en les sortant une dizaine de minutes à l'avance. 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 10:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]


31 décembre 2016

Black Lemonade - La potion anti gueule de bois


Soyons honnête : entre le 24 décembre et le 1er janvier je ne suis pas, mais alors pas du tout "Green & Healthy". Le bon côté de la chose, c'est qu'au moment des bonnes résolutions je suis prête et super motivée. Le mauvais c'est que mon foie n'est pas à la fête, lui. Du coup, j'ai accumulé plein de petits trucs pour l'aider à reprendre le dessus. Et puis je suis tombée sur la recette de cette fameuse Black Lemonade très prisée des yogi et autres adeptes de la detox et je me suis dit qu'en la boostant un peu ça ferait un super remède lendemain de fête / anti gueule de bois. 

Le charbon vous connaissez, c'est un super absorbant. On en a tous pris enfants, direct à la cuiller (beurk) en cas de gaz et autres maux d'estomacs. Puis ado, on s'en est tartinées la figure dans l'espoir de se débarasser miraculeusement des boutons qui pointaient toujours leur nez juste avant LA soirée du samedi. Le charbon "activé" a été exposé à la vapeur et est ainsi devenu particulièrement poreux : il est alors capable d'éliminer jusqu'à 100 fois son poid en toxines, surtout s'il est consommé le matin à jeun. Preuve de son efficacité, il est même utilisé en cas d'intoxication alimentaire ou d'overdose médicamenteuse. Attention, si vous prenez un traitement quelconque, attendez 2 heures (ou l'inverse) avant d'en consommer ! Ne vous inquiétez pas, l'odeur du charbon activé est un peu souffrée mais son goût totalement indétectable, d'ailleurs cette lemonade est délicieuse et super rafraîchissante. Par contre il tâche terriblement, attention aux vêtements. On trove du charbon activé dans les magasins bio, en poudre ou en gélules, au rayon compléments alimentaires.

Dans la black lemonade, le charbon est associée a un autre puissant détoxifiant, le jus de citron, dont on connait tous les bienfaits (qui ne boit pas son petit verre d'eau citronnée par ici..?). Ce que vous ne savez peut-être pas, c'est que le citron, contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, est un aliment très basique, tout comme le charbon. Très utile quand l'organisme a été acidifié par l'alcool et les excès alimentaires, d'où beaucoup de fatigue et de vulnérabilité aux maladies diverses. D'ailleurs, un médecin m'a dit un jour que la fameuse épidémie de gastro de la rentrée n'était souvent qu'une énorme crise de foie générale. A bon entendeur... 

Cette recette assez costaud est plutôt déstinée à être prise au coup par coup, le lendemain d'une soirée bien arrosée par exemple, ce qui explique que je sois en train de vous faire ce petit cadeau du 31 décembre au lieu de peaufiner mon deguisement (soirée Carnaval, qui a une idée..?). Mais vous pouvez tout à fait en faire une cure sur une semaine, en diminuant de moitié les doses de citron et de charbon. Et en buvant le tout à la paille car le jus de citron est très abrasif pour l'email des dents. 

Tant qu'on y est, d'autres idées pour attaquer 2017 en pleine forme : une cure d'ampoules detoxifiantes du foie (à base d'artichaut, de radis noir ou de desmodium), d'aloe vera (2 cs au reveil) pour les intestins malmenés, ou de tisanes variées (fenouil, artichaut, chardon-marie, romarin...) au coucher. Et surtout, du sommeil et beaucoup d'eau ! Allez c'est parti pour la recette, et la bonne nouvelle c'est que vous pouvez la préparer la veille (etla conserve au frigo). 



*** Bon reveillon !! ***

 

 

 

   Limonade   




Black Lemonade

400 ml d'eau fraîche (de source si possible)
Le jus de 2 citrons
1 c. à soupe de sirop d'érable
1 pincée de sel marin ou de rose de l'Himalaya
1 c. à café bombée de charbon activé

Mélanger l'eau avec le jus des citrons. Ajouter le sirop d'érable et le sel. Terminer par le charbon et bien mélanger. C'est prêt ! Vous pouvez y ajouter des glaçons pour plus de fraîcheur, ou le conserver au réfrigérateur jusqu'à 24 heures. A deguster au réveil, au moins 20 minutes avant le petit-dej'. 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 15:31 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 décembre 2016

Mystère glacé vegan et raw, au café et au chocolat cru

 

Chez nous, le dessert de Noël traditionnel n'était pas une bûche (on n'a jamais trop aimé ça dans la famille), mais un Turinois, sorte de fondant très dense aux marrons et au chocolat. Je ne sais pas trop comment on réussissait à avaler ça après le pantagruélique repas de Noël et ses 36 vins et champagnes (je ne compte pas le shot de vodka qui lançait le repas), mais avec une petite crème anglaise ça passait tout seul. 

Quand ma grand-mère adorée, détentrice de la recette, nous a quittés, je me suis trouvée bien démunie lorsque évidement c'est à moi qu'on a demandé de refaire le sacro-saint Turinois. Pour être honnête, j'ai eu beau essayer, rien à faire : c'était bon mais toujours trop mou, trop riche en marrons, bref, Mamita a emporté son secret dans la tombe avec celui de son soufflé palmyre et finalement, c'est aussi bien comme ça : chaque Noël, au moment du dessert, je pense à elle et à ses merveilleuses recettes qui m'ont donné envie, plus tard, d'en faire mon metier. 

 

Blog 2   

   


Parfois cependant, l'ombre du Turinois ressort à travers un dessert pourtant pas du tout traditionnel. Dans ce cheesecake vegan et presque 100% cru par exemple : c'est riche, crémeux, quasi glacé et plein de chocolat... et pourtant ça n'est pas ce que vous croyez, mais une merveilleuse crème glacée vegan au café, sur une base croquante aux fèves de cacao et entourée d'une coque en chocolat noir. Un "cheesecake mystère au café", si vous préférez. Si vous décidez de sauter l'étape congélateur, pas de souci, ce sera un délicieux gâteau crémeux. Si vous préférez le déguster congelé, sortez-le 20 minutes à l'avance pour qu'il retrouve une consistance idéale. 

J'ai acheté mon chocolat cru pâtissier chez Rrraw, leur gamme Cook it Rrraw est extraordinaire (et vous avez -10% avec mon code CHEZCLEM, bref, vous connaissez). Quelques suggestions si vous n'êtes pas très chocolat cru : dans la croûte, le cacao en poudre peut tout à fait être traditionnel et les fèves peuvent être remplacées par des noisettes par exemple. Dans la crème, vous pouvez troquer le beurre de cacao pour de l'huile de coco, tout comme pour la couverture. Enfin, le chocolat pâtissier n'est pas forcé d'être cru ! Mon astuce pour une couverture nickel sans coulure sur le plat : posez vos gâteaux sur la grille du four avant de les arroser, la plaque en dessous comme sur la photo ci-dessous. 

 

Blog 1

 


*** Voilà, vous avez tout ce qu'il vous faut pour vous faire plaisir en toute bonne conscience ! Je vous souhaite un très joyeux Noël gourmand et beaucoup de bonheur en famille, profitez de ceux que vous aimez. Et surtout, notez bien les vielles de recettes de famille! *** 

 


Cheese cake café & cacao cru

Pour 2 personnes

Croûte :
50 g d’amandes
1 belle pincée de sel
15 g de fèves (ou de pépites) de cacao cru
2 c. à café de cacao cru en poudre
20 g de beurre de cacao cru
2 c. à café de nectar de coco (ou de sirop de riz)

Crème glacée :
150 g de noix de cajou trempées pendant 4 heures
100 ml de café bien corsé
50 g de nectar de coco
2 belles pincées de vanille en poudre
40 g de beurre de cacao

Couverture :
80 g de chocolat pâtissier
15 g de beurre de cacao

Moudre les amandes avec le sel. Ajouter les fèves et le cacao cru et mixer rapidement afin d’obtenir une mouture grossière. Faire fondre le beurre de cacao, le mélanger avec le nectar de coco et verser sur la préparation aux amandes, bien remuer et former une boule de pâte souple. Diviser en deux et presser dans le fond de deux petits cercles pâtissiers individuels, disposés sur un plateau chemisé de papier sulfurisé (ou sur des assiettes). Mettre au congélateur.

Rincer les noix de cajou et les mettre dans le bol du blender avec le café, le nectar de coco et la vanille. Mixer longuement, jusqu’à l’obtention d’une crème onctueuse et homogène. Faire fondre le beurre de cacao à feu très doux, ajouter sur le mélange et mixer à puissance minimum pendant quelques secondes, juste assez pour homogénéïser. Répartir sur les fond de tarte et remettre au congélateur pour 2 heures minimum.

Faire fondre le chocolat et le beurre de cacao à feu doux, verser sur les cheesecake, remettre au congélateur pour une heure minimum. 

 

 

Blog 3    

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 11:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Barres glacées de Noël à la crème de clémentine, pralin et chocolat cru + Super remises sur les coffrets de Noël RRRAW

 

Impossible de laisser passer Noël sans un post "Spécial chocolat (cru)"... J'en consomme tous les jours de l'année alors à Noël vous imaginez bien qu"il ne me manque que la pompe pour une perfusion continue ! A l'ordre du jour donc, une recette et un cadeau parce que chacun sait que le père Noël est très gourmand ;)

Coté cadeau, une excellente nouvelle : les coffrets de Noël RRRAW viennent d'être mis en ligne sur le site avec des remises d'au moins -15% et accrochez vous bien, elles sont cumulables avec mon code permanent CHEZCLEM qui vous donnera droit à -10% supplémentaires ! Dépêchez-vous d'aller y faire vos cadeaux de Noël avant que le chocolatier ne change d'avis ;) Et puis surtout, profitez-en pour faire le plein de cacao à pâtisser dans la gamme Cook it Rrraw (voir mon post précédent), afin de pouvoir réaliser truffes, fudge et autres barres crues, ainsi que l'extraordinaire recette ci-dessous...
 

 

Barres 2    

 

Ces délicieuses barres glacées à la clémentine se stockent au congélateur et vous n'aurez qu'à piocher dans la boite quand une petite envie de snack healthy se fera sentir : 5 minutes leur suffisent pour retrouver la consistance idéale. Préparez-en une double fournée pour en avoir à portée de main pendant la période des fêtes - y compris en cas d'invité(e) impromptu(e) ! Elles sont vegan, (quasiment) crues, gluten free et super riches en chocolat cru Cook it Rrraw (pépites, beurre et chocolat pâtissier), ce qui est un excellent prétexte pour en manger autant qu'on veut : magnésium + anti-oxydants = pile ce sont on a besoin en ce moment. Et puis, le plus important : leur base croustillante au petit parfum de noisette et de cacao, leur coeur de crème glacée onctueuse, douce et légèrement acidulée et leur couverture de chocolat craquant...

Le secret de leur saveur extraordinaire : faire réduire le jus des clémentines avec des épices jusqu'à l'obtention d'un nectar très parfumé, qu'il suffit ensuite de mélanger avec de la purée de cajou (ou d'amande blanche) et un peu de sirop (date, riz, coco). L'huile essentielle est en option, elle est juste là pour booster le parfum de le clémentine, mais vous pouvez la supprimer ou la remplacer par le zeste d'une clémentine (à ajouter en début de cuisson). Pour le reste c'est tout simple : une base de pralin et de pépites de cacao (j'achète le pralin Jean Hervé, mais vous pouvez le fabriquer vous-même), une couverture au chocolat cru pâtissier fondu et une déco au choix à base de petites graines ou poudres colorées - ici j'ai choisi des graines de sésame noir et de pavot bleu, du pralin et du thé matcha.

Notez bien l'association clémentines + pralin + cacao, elle est extraordinaire et vous pourrez la décliner dans toutes sortes de desserts et même en porridge. A propos, j'en profite pour informer les parisiens que je serai en dédicace chez Oatmeal (Paris) demain de 10h30 à 12h et que l'Overnight peanut porridge (tiré de mon Bar à Porridge) sera à la carte toute la journée Très bon week-end à tous ***

 

Barres 1   

 

Barres glacées à la crème de clémentine, pralin et chocolat cru
(Crues, Vegan et Gluten free)

 
Pour 6 barres

2 cs de pralin
1 cs de nibs
4 clémentines
2 pincées de vanille en poudre
½ cc de gingembre en poudre
½ cc de cannelle en poudre
2 cs de sirop de date
60 g de purée de cajou
2 gouttes d’huile essentielle de mandarine zest
2 cs de beure de cacao (ou d’huile de coco)
100 g de chocolat pâtissier
1 cs d’huile de coco 

Toppings au choix (facultatif) : graines de sésame, de pavot bleu, pépites de cacao cru, thé matcha, pralin….

 

Mélanger le pralin et les pépites de cacao cru et répartir dans le fond d’un moule en silicone (ou recouvert de papier sulfurisé). Presser les clémentines et mélanger dans une casserole avec la cannelle, la vanille et le gingembre en poudre. Faire réduire à feu très doux jusqu’à l’obtention d’environ 4 cs de sirop. Mélanger avec le sirop de date, puis avec la purée de cajou, l’huile essentielle et le beurre de cacao fondu à feu très doux, en mélangeant bien entre chaque. Répartir sur le mélange pralin / cacao cru. Remettre au congélateur pour 30 min. minimum. Faire fondre le chocolat avec l’huile de coco à feu très doux, puis verser sur la crème cajou-clémentine. Recouvrir de toppings au choix. Remettre au congélateur pour 10 heures minimum. Démouler, découper en barres ou en bouchées et ranger dans une boite hermétique au congélateur. Sortir selon les besoins, en attendant quelques minutes avant de consommer. 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 13:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 novembre 2016

Crème glacée super facile et 100% végétale au lait de coco, vanille et sirop de date


En pleine saison bûches et comfort food, quand tout le monde poste des recettes de stollen et de golden latte, j'ai soudain été prise d'une drôle d'envie de glace. Rebelle attitude, contre-coup de mon été soupe et porridge, petit troisième à l'horizon? Rien de tout ça. On boit bien du thé bouillant dans le désert pas vrai ? Qui a dit que la glace devait forcément être fruitée, légère et granitée? Sûrement pas moi, qui aime tant m'envoyer une bonne crème glacée vanille-pécan et triple dose de caramel devant les téléfilms de Noël. 

J'en ai testé des glaces végétales : au tofu soyeux (forcément...), à la purée de sésame, aux noix de cajou ou à la crème d'amande blanche (un délice). Sans parler de la célèbre glace minute à la banane, la préférée de mes enfants, surtout saveur framboises-surgelées-de-chez qui-vous-savez. Leur petit défaut : elles ne vieillissent pas très bien. Mieux vaut les dévorer le jour-même, car elles ont tendance à se transformer rapidement en béton glacé. Forcément, sans toutes ces cochonneries émulsifiantes dedans... Mais pour être honnête, lancer la sorbetière pour de mini-doses ça devient vite lassant. 

Et puis j'ai découvert la merveille des merveilles : incroyablement facile à réaliser (5 ingrédients, 3 minutes de prépa), elle se conserve très bien et redevient super crémeuse en 5 minutes à température ambiante : un vrai petit miracle ! Son ingrédient secret est dans le titre : décidément, je n'ai pas fini de me shooter au lait de coco...

 

Glaces   
       


Bien riche et bien crémeux, c'est lui la star de la recette et lui seul : à part une lichette d'huile de coco pour la texture, vous pouvez vous la jouer totalement freestyle sur les autres ingrédients. Epices, chocolat, sucres et sirops variés, petites graines ou super-aliments, c'est comme ça vous chante ! Ici, je l'ai marié avec une pointe de vanille et du sirop de datte (ma dernière découverte, une merveille absolue, dénichée chez Un Monde Vegan), leur association donne une saveur extraordinaire, très douce et caramélisée. D'autres idées à tester cet hiver : zestes de clémentine et graines de sésame, pistache et pépites de chocolat blanc ou cardamome et café. Et une bûche glacée pour Noël, c'est pas une bonne idée ça ? 

 

J'en profite pour faire un petit récap' de mon planning (chargé) du mois de décembre : 
- Samedi 3 à 16h : atelier porridge à l'Espace Champeret (Paris 17) à l'occasion du salon Saveurs (inscriptions en ligne sur le site du Figaro Madame)
- Mercredi 7 à 15h : démonstration culinaire et dédicace autour des Soupes qui nous font du bien en compagnie de Cléa , ma co-auteure de choc
- Samedi 10 de 10h30 à 12h, mon Overnight Peanut porridge est à la carte d'Oatmeal (Paris 5) et moi en salle pour les dédicaces :-) Venez nombreux !

  

 

Glace 2        

 

 

Crème glacée 100% végétale coco, date et vanille

Pour 4 personnes

1 boite de lait de coco (ni brique ni bouteille)
50 ml de sirop de datte (ou d’érable, de riz ou nectar de coco)
1 grosse c. à soupe d’huile de coco
1 pincée de sel
½ c. à café rase de vanille en poudre (ou 2 c. à café d’extrait naturel de vanille)

Toppings : cacao nibs, noix, sirop de date…

Faire fondre l’huile de coco. Mixer longuement avec le lait de coco, le sirop de datte, le sel et la vanille. Faire prendre en sorbetière (ou directement au congélateur en remuant toutes les 30 minutes jusqu’à la prise). Si souhaité, placer au réfrigérateur pour quelques heures. Servir avec les toppings souhaités.

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 17:45 - Commentaires [7] - Permalien [#]

23 novembre 2016

Vegan mac and cheese à la béchamel de butternut

 
Vous connaissez forcément le mac and cheese. Mais si, les macaroni and cheese, cette spécialité américaine dans laquelle les pâtes gratinent au four dans une béchamel au fromage. Bizarrement, si ce plat est une véritable institution aux US, elle n'a pas beaucoup de succès chez nous. Trop simpliste pour les français, le gratin de pâtes ? Pourtant c'est délicieux. Et pas forcément aussi basique qu'il y paraît : on peut bien sûr y ajouter de la chapelure, varier les fromages ou enrichir la béchamel d'épices parfumées. Mais on a aussi le droit de détourner complètement la recette pour la rendre 100% vegan, du moment qu'elle reste délicieuse, right

Très influencée (comme toujours) par les anglo-saxons, j'ai donc remplacé la béchamel et le fromage par une crème hyper onctueuse à base de butternut. Il faut bien dire qu'en pleine saison des courges, j'en glisse absolument partout : en pumpkin butter dans le porridge, dans des bouchées chocolatées, mon pumpkin spice latte du matin ou, plus classiquement, dans un merveilleux velouté au lait de coco et au gingembre. Si vous êtes sur Instagram, n'hésitez pas à me suivre, il y a de la courge au menu presque tous les jours !  La meilleure façon de la cuire : rôtie au four avec un peu d'huile de coco, ensuite il n'y a plus qu'à la conserver au frigo et recycler les restes petit à petit. Les autres ingrédients de ma béchamel végétale ne vous surprendront pas beaucoup : purée de cajou, lait de coco et levure maltée, mes petits chouchou vegans. 

Comme la lumière du jour commençait à décliner (essayez donc de faire tenir vos trois repas quotidiens entre 10h et 16h pour pouvoir les photographier), j'ai "émis" l'idée qu'on pourrait les réserver pour le lendemain, histoire d'avoir le temps de les immortaliser correctement. Indignation générale. J'ai donc été contrainte de les photographier en vitesse sous la surveillance de ma petite famille affamée. Bref, si la photo ne leur rend pas tout à fait hommage, c'est qu'ils étaient trop appetissants - et que mes enfants, comme tous ceux du monde, adorent les pâtes, même quand il y a de la courge planquée dedans. 

 

Cocotte 2    

 

 

Vegan mac and Cheese

Pour 4 personnes :

250 g de pâtes coudées (je n'avais que des fusilli mais ils n'aiment pas les sauces épaisses)
4 échalotes
400 g de courge cuite (à la vapeur ou rôtie)
1 c. à café bombée de bouillon végétal en poudre
50 g de purée de cajou
40 ml de lait de coco
1 c. à soupe de levure maltée
2 c. à café de jus de citron
Sel et poivre

Faire cuire les pâtes la durée indiquée dans un grand volume d'eau avec un peu de sel. Bien égoutter en réservant une grande tasse d'eau de cuisson. Hâcher finement les échalotes et les faire blondir dans l'huile d'olive. Mixer longuement la courge (sans la peau) avec 125 ml d'eau de cuisson des pâtes (ou d'eau frémissante), le bouillon, la purée de cajou, le lait de coco, la levure maltée et le jus de citron. Saler, poivrer, ajouter un peu d'eau si nécessaire afin d'obtenir une crème assez épaisse, lisse et onctueuse. Mélanger avec les pâtes et les échalottes, verser dans un plat à gratin ou des ramequins individuels, recouvrir de chapelure et faire dorer 20 minutes au four à 180 °C. Déguster tout de suite !




Breaking news : je serai au Salon International du Livre Gourmand à Perigueux samedi et dimanche matin. Au programme, une dégustation de Porridge dimanche à 10h et deux conférences : "Du blog au livre" samedi à 12h15 et "Naturel et gourmand" dimanche à 11h30. Et bien sûr, des dédicaces tout le week-end sur le satnd de la Librairie des Ruelles. Au plaisir de vous y retrouver ! 



 

Posté par plaisirsante à 14:43 - Commentaires [5] - Permalien [#]