Un jour, vous trouvez dans votre boite aux lettres un avis de passage d'une société de livraison : vous avez reçu un colis. Enfin, potentiellement car le livreur n'a pas daigné monter jusque chez vous (vous habitez au 6eme sans ascenseur, ça muscle les cuisses des livreurs) et est reparti avec votre surprise.
Sagement, vous rappelez au numéro indiqué pour reprendre rendez-vous pour une livraison.

Vous bloquez donc votre matinée du lendemain -on vous a assuré que vous seriez (dé)livrée avant 13h- alors que vous n'avez que cette petite journée pour :

- Aller dans les grands magasins trouver une tenue descente pour votre propre mariage (je parle ici des dessous et du petit pull pour couvrir vos frêles épaules, la robe est déjà prête, enfin presque, enfin si les magasins de robes de mariée ne se comportent pas comme des livreurs). Tant pis, vous serez nue sous votre robe, ce sera un mariage décadent et vous facturerez les frais de massages cardiaques des vieux messieurs à la société de livraison.

- Acheter votre livre d'or. Vous avez aussi prévu la pièce à caméra façon "Loft Story" et les appareils jetables sur toutes les tables mais c'est bien connu, les images s'envolent et les écrits restent. C'est comme les livreurs qui restent au rez-de-chaussée (et les colis qui s'envolent). Bref, vous emmènerez un vieux cahier et c'est tout ce qui vous restera de cette journée mémorable dans quelques milliers d'années.

- Aller aux objets trouvés (à l'autre bout de la ville bien entendu) : vous aviez choisi après avoir usé vos semelles un peu partout un livre magnifique pour l'anniversaire de votre père, et bien sur vous l'avez oublié dans le métro à quelques mètres du restaurant. Vous êtes donc allée aux objets trouvés mais c'était trop tôt et il faut désormais y retourner avant qu'il ne soit cette fois trop tard (bien entendu, vous êtes convaincue que telle est l'espèce humaine : lorsqu'elle trouve un livre hors de prix emballé de frais et déjà bien rangé dans son sac plastique, elle va déscendre du métro, se mettre en retard pour trouver un responsable auquel remettre l'objet qui lui brûle les mains -et la bonne conscience. Bien entendu.

- Et plein d'autres choses qui auraient bien remplies votre journée, à quelques jours seulement du jour J ou tout devra bien sur être parfait. ce qui ne sera pas, voir plus haut.

Mais à 16h30 vous êtes encore chez vous, vous avez rappelé la société de livraison 3 fois, vous êtes déscendue vérifier votre boite aux lettre 5 fois (ce qui fait 30 étages et prouve bien que les sociétés de livraisons feraient mieux de vous engager, vous et vos cuisses musclées) et vous êtes au bord de la crise de nerf.

Comme il n'est pas question de vous faire un ulcère et de vous pointer pleine de boutons de stress à votre propre mariage, vous décidez pour une fois de rester zen, un mot dont la signification vous échappait jusque là, et d'utiliser ce temps perdu pour faire un bon petit plat à votre futur mari.

De toutes façons, vous venez d'enterrer votre vie de jeune fille et vous auriez été bien incapable de mettre un pied dehors...


Rouleaux d'aubergines chèvre-poivron

IMG_2900_Cl_mentine


Pour une dizaine de rouleaux (3 personnes) :

2 aubergines
3 petits oignons nouveaux
Huile d'olive
1/2 chèvre frais type petit Billy
50 gr. de coulis de poivron (j'ai utilisé le "délice de poivron", en mag. bio
1 c. à café de purée d'ail
1 c. à café de basilic (frais ou surgelé)
Sel, piment d'Espelette

Découper les poivrons en tranches fines dans la longueur et les faire revenir dans un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient translucides. Laisser tiedir.
Pendant ce temps, mélanger le chèvre, la purée de poivron, la purée d'ail, le basilic, saler et ajouter 2 pincées de piment.
Faire revenir les petits oignons émincés dans un peu d'huile d'olive et ajouter au mélange.
Etaler le mélange chèvre-poivron sur les tranches d'aubergine, rouler et faire tenir avec une petite pique à cocktail.
Reserver au frais.

Ces rouleaux peuvent être servis en apéritif ou en entrée mais aussi en accompagnement d'une bonne grillade ou pour un repas végétarien avec un mélange de céréales. A accompagner d'un coulis de basilic (basilic frais mixé avec de l'huile d'olive, de l'ail et du citron)