Hier je suis allée me consoler de cette triste période de rentrée en claquant ma liste de mariage dans des jolis plats (ça vous étonne..?)

Je rentrais donc avec un sac rempli de trucs en fonte -je sais, pas très malin quand on habite très, très loin du magasin, mais attendez un peu de voir la suite- quand j'ai croisé mon maraîcher, celui qui me fait les mirabelles à 10 euros le kilo (elles ont encore augmenté).

Ce gros malin vendait des cageots de pêches à 5 euros, pile sous mon nez! Et il m'a fait l'affront de me les faire goûter histoire de bien m'achever (d'ailleurs je m'en suis fichue partout) ...

Je suis dons repartie avec mes cocottes en fontes d'un coté, mon cageot de 4 kilos posé sur ma hanche de l'autre (ah! si j'avais 32 kilos de plus j'aurai pu le déposer délicatement sur mes petits bourrelets mais là c'était peine perdue, le cageot glissait contre mes os)(vous me direz, c'est pas en mangeant des pêches que ça va s'améliorer), et mes 6 étage -sans ascenseur- à l'arrivée.

Je n'ai jamais mis aussi longtemps à monter ces satanés 6 étages (ah! si, une fois, j'ai dormi une heure ou deux avec ma bouteille sur le palier du troisième étage) mais les pêches trônent maintenant dans l'entrée, en attendant que je trouve ce que je vais bien pouvoir en faire.

Pour me remettre de mes émotions, je me suis offert un petit fondant. Aux pêches évidement...


Fondants aux pêches et à l'amande blanche


IMG_5548_Cl_mentine

Pour 3 ou 4 petits fondants

3 pêches bien mûres
1 oeuf
20 grammes de sucre blond de canne
1 petit verre de lait de riz
2 c. à soupe de purée d'amande blanche
50 grammes de farine de riz
2 gouttes d'arôme d'amande amère


Mélanger tous les ingrédients sauf les pêches.
Couper les pêches en gros morceaux et les ajouter délicatement.
Répartir dans des ramequins.
Faire cuire 25 minutes à 200°