Depuis que j'ai découvert qu'on pouvait se régaler avec des crèmes brûlées sans oeufs grâce à l'agar-agar (merci Cléa), je ne me prive pas de faire des tests plus ou moins bizarres avec ce qui me passe sous la main...

L'homme apprécie beaucoup cette variante, même s'il estime qu'elle évoque plus un flan avec une croûte qu'une "vraie" crème brûlée (l'homme adore les oeufs).

Comme celle aux oeufs, la version agarisée se prépare à l'avance et se caramélise au dernier moment, sous les applaudissements des invités ébaubis (attention, ne testez pas votre chalumeau tout neuf en public sous peine de vous retrouver avec des crèmes parsemées de tâches brûlées et des visages accusateurs aux sourcils cramés).

La base est toujours la même : faire chauffer du lait et de la crème (végétaux pour moi, mais le lait de vache convient très bien aussi) avec de l'agar-agar et ajouter l'ingrédient ou le parfum choisi. Simple, chic, customisable à volonté et surtout, réalisable à l'avance.

Cette fois-ci, j'ai eu envie d'un dessert chocolaté et raffiné, pas trop lourd mais très gourmand quand même. Une bonne idée pour les fêtes, soit dit en passant.

J'en profite d'ailleurs pour vous renvoyer vers mon petit récap' "spécial Noël", dans la colonne de droite.


Crème brûlée "After-eight"



Clem_cadr_e_2


Pour quatre personnes :

180 grammes de chocolat
300 millilitres de lait de riz (ou de soja, ou de vache...)
200 millilitres de crème de riz (idem)
1 cuillerée à café bombée d'agar-agar
1 cuillerée à soupe de sirop d'agave
4 gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée
4 cuillerées à soupe de sucre blond

 

Mélanger le lait, la crème et l'agar dans une casserole, porter à ébullition pendant une minute.
Oter du feu et ajouter le chocolat en petits morceaux ou en copeaux. Attendre encore une minute puis mélanger afin d'obtenir une préparation bien homogène.
Mélanger le sirop d'agave avec l'huile essentielle et l'incorporer au chocolat.

Répartir dans quatre ramequins à crèmes brûlées. Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur.

Au moment de servir, saupoudrer chaque crème d'une cuillerée à soupe de sucre blond et caraméliser au chalumeau ou au fer (ou à défaut, sous le grill du four).




D'autres crèmes brûlées en agar-agar :

Coing, épices et chocolat
Mangue et noix de cajou