Je vous avais promis que j'en avais fini avec les coings...
Eh bien j'ai menti!

En toute bonne foi d'ailleurs, car ce gâteau m'est tombé dessus comme ça : il me restait trois coings et j'ai décidé d'en faire un pain d'épice aux coings. Je ne me doutais pas qu'il se transformerait en nouvelle expérience culinaire!

En effet, la purée de coing a transformé la texture de mon futur pain d'épices en incroyable gâteau-pâte de coing:
Il a la forme d'un cake classique et la texture d'une pâte de coing (en plus léger et moins sucré tout de même).

Quant aux ingrédients, ce sont ceux du pain d'épice : miel et épices variées (ici j'ai choisi de la fève tonka, de la poudre d'écorce d'orange -en magasins bio- et du gingembre). Je pense qu'on doit pouvoir ajouter une cuillerée de rhum...

En tant que cousin de la pâte de coing, ce gâteau se conserve très bien au frigo (et c'est tant mieux parce qu'il se déguste petit bout par petit bout ;-).

Voilà, je crois maintenant qu'on peut dire que j'ai fait le tour du coing!


Gâteau aux coings



Clem_cadr_e


Pour un gros gâteau :

3 coings
150 grammes de miel
200 grammes de farine T80
100 grammes de farine de riz
25 centilitres de lait de riz
5 centilitres d'huile d'olive
2 oeufs
2 cuillerées à café de poudre à lever
1 cuillerée à café de gingembre en poudre
1 fève tonka râpée
1 cuillerée à café de poudre d'écorce d'orange
2 pincées de quatre épices
1 pincée de sel

PS : au moment de recopier cette recette, je me rends compte que j'ai oublié de noter les oeufs sur le petit carnet qui traine toujours dans ma cuisine et sur lequel je note mes recettes étape par étape... Dans mon souvenir il y en avait deux mais si vous le sentez mieux avec trois n'hésitez pas ;-)


Eplucher le coing, jeter le trognon et le faire cuire en gros morceaux dans de l'eau bouillante pendant 25 minutes.
Diluer le miel avec le riz sur feu doux quelques istants, mixer avec les coings, les oeufs et l'huile d'olive.
Mélanger la farine, la levure et les épices et verser le mélange liquide. Bien mélanger.
Verser dans un moule beurré et fariné ou protegé d'un papier sulfurisé, enfourner à 170° pour 1 heure environ.



Le coin du coing...

Crèmes brûlées en agar-agar : coing, épices et chocolat
Crumble de coings rôtis au miel et brousse à la vanille

Crumble épicé aux poires et aux coings, crème noisette
Tatin de coing, rhum-vanille
Muffins au coing confit, au sirop d'érable et aux noisettes
Petits pots de coing chocolaté
Soufflés au coing et à la fève tonka