Si la chandelle [chandeleur] est belle et claire, nous avons l'hiver derrière, si le ciel n'est ni clair ni beau, nous aurons plus de vin que d'eau. (bordelais)

Je me demande tout d'un coup si je ne vais pas espérer un hiver long et rigoureux, pour une fois...


La chandeleur, c'est aussi le moment où l'on oublie un peu la météo pour s'empiffrer de crêpes et de cidre. Je la fête toujours chez mes parents car mon père fait les meilleures crêpes du monde. Inutile de préciser que vu son opinion sur mes choix alimentaires, celles-ci ne sont ni bio, ni végétales. Du beurre, du lait, de bons oeufs (du Monop')... Sans parler de la garniture! Oui, de temps en temps ça fait du bien de se laisser un peu aller...

Bien sûr, les crêpes que je fais chez moi sont à mon image : pures et légères ;-)
Une pâte au lait végétal (soja pour les salées, riz pour les sucrées), avec des oeufs bio fermiers (entiers, que les blancs ou même rien du tout), de la farine complète à varier au gré des envies (et du placard) et bien entendu, des fruits et des légumes de saison.

Allez, je commence par une salée : pâte au sarrasin, garniture à la courge butternut, et le petit plus qui fait tout : mon caramel de miso blanc.
Je vous ai déjà parlé du miso blanc, trésor de douceur et véritable aliment-santé et je dois dire que je ne me gêne pas pour le décliner à toutes les sauces -si je puis dire.
Salé, sucré, il est toujours bon. A condition bien sûr de ne l'incorporer qu'après cuisson, pour ne pas détruire ses précieux nutriments.

J'ai donc fait mon caramel avec de la sauce soja et du miel, et incorporé le miso ensuite. Le résultat, onctueux et juste sucré, avec le petit goût discrêt mais si particulier du miso blanc m'a beaucoup plu. Le mariage avec la courge est une vraie réussite, les saveurs se fondent l'une dans l'autre et je crois bien que cette crêpe reviendra souvent dans mon assiette.

On peut bien sûr remplacer la butternut par du potimarron ou une autre courge au choix...
Attention, la sauce soja étant déjà très salée, il est inutile d'assaisonner la courge.

Cette recette participe au concours "la crêpe s'est gauffrée dans la galette" de l'excellent blog 750 grammes, jamais avare de bonnes idées pour nous faire travailler des méninges et du poignet ;-)


Crêpe au sarrasin, courge butternut et caramel de miso blanc



cadr_e



Pour deux grosses crêpes :

Pâte à crêpe :
50 gr. de farine de sarrasin
100 ml de lait de soja
1 oeuf
1 c. à soupe d'huile d'olive
1/2 c. à café rase de sel

Garniture :
300 grammes de butternut crue, évidée et épluchée
50 ml de sauce soja (j'utilise du shoyu, à la saveur plus douce - attention, si vous souhaitez éviter le gluten choisissez plutôt du Tamari qui ne contient que du soja)
1 c. à soupe de miel
1 cuillerée à soupe bombée de miso blanc


Préparer la pâte : mélanger l'oeuf avec le lait, puis ajouter le sel, l'huile d'olive et enfin la farine tamisée tout en fouettant. Laisser reposer 30 minutes environ.

Découper la courge en lamelles, les mettre dans une casserole  et les faire cuire à couvert et à feu doux avec 2 c. à soupe d'eau pendant 10 minutes.

Dans une autre casserole, faire chauffer à feu doux la sauce soja avec le miel pendant 5 minutes, afin que la sauce devienne légèrement sirupeuse, puis couper le feu et ajouter le miso.

Faire cuire la crêpe des deux cotés dans une grande poêle très légèrement huilée, la déposer sur une assiette, la tartiner de caramel de miso et disposer délicatement les lamelles de butternut. Fermer la crêpe et déguster bien chaud.


On m'a demandé où trouver du miso blanc : j'achète le mien chez Naturalia mais tous les magasins n'en vendent pas. Si vous habitez Paris vous pourrez en trouver chez Kioko ou chez l'excellent Workshop Issé. Ou par correspondance, ici ou...






La saison des crêpes :

Crêpe à la farine de châtaigne, garniture pommes et noisettes
Crêpes chèvre et courgette, comme de gros blinis