Je manque un peu de temps aujourd'hui pour raconter ma vie, mais je souhaite tout de même remercier toutes celles et ceux qui sont venus ici poster de gentils petits mots d'encouragement.
C'est vrai que les brûlures ça fait drôlement mal, mais bon il y a pire, et puis il vaut mieux que je m'y habitue parce qu'à mon avis celle-ci ne sera pas la dernière!
Je vais beaucoup mieux, je n'ai plus qu'une énorme cloque sur la main, qui se refuse à éclater, mais je vous passe les détails en cette heure encore plus ou moins matinale (d'ailleurs je suis en train de vous raconter ma vie).

Je vous propose plutôt de penser très fort à des gougères toutes légères mais pleines de saveur, tant qu'il est encore temps de profiter des courges... Evidemment, libre à vous de remplacer la butternut et/ou le fromage par d'autres ingrédients (en vrac : betterave et tomme de brebis, carottes et comté, pomme et chèvre frais...).

J'avais un peu peur qu'en "chargeant" la pâte avec toutes ces bonnes choses, sans compter la farine semi-complète et le fait que bien sûr, j'ai remplacé une bonne partie du beurre par des oléagineux, mes petits choux refusent de gonfler... Eh bien pas du tout! Regardez comme ils sont jolis...


Gougères butternut, noisette et mimolette


Cadr_e


Pour une vingtaine de gougères :

120 g de courge butternut râpée (sans la peau)
40 g de mimolette vieille râpée
30 g de purée de noisette
3 oeufs
90 g de farine de blé T80
30 g de farine de riz complet
125 ml de lait de soja
40 g de beurre
2 cuil. à café d'huile d'olive
1/2 cuil. à café rase de sel

 

Dans une casserole, mélanger le lait avec 125 ml d'eau, le beurre, la purée de noisette et l'huile d'olive. Porter doucement à ébullition, tout en remuant avec une cuiller en bois afin que le mélange devienne homogène. Verser alors les farines d'un coup et retirer du feu. Bien mélanger afin d'obtenir une grosse boule qui se détache des bords de la casserole. Si ça n'est pas le coup, remettre quelques instants sur le feu tout en mélangeant.

Ajouter les oeufs un par un afin de bien les incorporer au mélange, puis la courge et le fromage râpé. Lorsque la pâte est homogène et la garniture bien répartie, en disposer de petits tas de la taille d'une noix sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé. Bien les espacer car elles vont gonfler légèrement.

Enfourner pour 25 minutes, éteindre le four et attendre encore 10 minutes puis, si l'on ne souhaite pas les manger tout de suite, ouvrir la porte du four et laisser refroidir. (Merci Cléa pour cette petite astuce qui permet de garder des gougères bien gonflées ;-)






D'autres petites idées sympa pour l'apéro :

Amandes prégermées, caramélisée au gingembre et soja
Biscuits croustillants de farine de lentille au fromage de chèvre
Tartinade aux carottes et miso blanc
Tartinade de châtaigne au roquefort