C'est dommage, le printemps n'a pas duré longtemps... Si tout se passe normalement, on devrait avoir deux ou trois jours de beau temps début mai avant l'arrivée de l'automne... Et avec un peu de malchance, quelques fruits sans goût et hors de prix, comme l'an dernier...

Non je ne suis pas une abominable pessimiste, c'est juste que je n'aime pas me réveiller au son de la pluie, sauf en été avec un bel orage. Mais les orages, on a appris à s'en méfier ces derniers temps...

Heureusement, la nourriture est un réconfort toute l'année, et si j'ai adoré me régaler de muffins au clémentines confites, épices et chocolat et autres mousses de potimarron pendant les grands froids, aujourd'hui j'en suis vaguement dégoutée, comme la plupart d'entre nous je crois... Depuis quelques semaines, je craque plutôt sur tout ce qui est à peu près vert et annonciateur des beaux jours.

Après un pesto de roquette bien frais que je déguste au compte-goutte sur du pain de campagne avec un peu de fromage de chèvre , voici donc un gâteau aux petits poireaux de printemps. Dans le potager de notre maison solognote ils sont en avance, tout comme les radis, et je ne me suis pas privée d'en rapporter une jolie botte dimanche soir. Rien à voir en effet avec leurs cousins d'hiver, ceux-là sont délicieusement tendres et parfumés et s'il avait fait plus chaud je crois bien que je les aurais mangés en salade...

Finalement, je les ai mariés à du sarrasin et des noisettes, pour faire la transition entre l'hiver et le printemps, et parceque fraichement moulus ces deux-là sont une mine de bienfaits. Attention, choisissez bien du sarrasin non grillé et donc encore vivant (si si, essayez donc de le faire germer et vous verrez!).



Gâteau aux jeunes poireaux, noisettes et sarrasin



Cadr_e


Pour un moule à gâteau de 18 cm environ :

Une quinzaine de petits poireaux (ou une botte de gros poireaux)
2 gousses d'ail émincées
3 oeufs
50 g de sarrasin non grillé
40 g de noisettes (+ 1 c à soupe de noisettes concassées pour la finition)
100 g de farine de blé T80
70 g de farine de quinoa
1 sachet de poudre à lever sans phosphates
150 ml de lait de soja
50 ml d'huile d'olive + 1 cuil. à soupe
Sel et poivre

   

Préchauffer le four à 190 °C.

Laver les poireaux, les émincer finement et les faire revenir avec l'ail à feu doux dans la cuillerée à soupe d'huile d'olive pendant une petite dizaine de minutes. Ils doivent être juste tendres.

Torréfier le sarrasin et les noisettes pendant quelques instant, à sec dans une poêle.

Mélanger les oeufs avec les farines et la poudre à lever, puis ajouter l'huile et le lait de soja tiédi. Moudre le sarrasin et les noisettes et les ajouter ainsi que les poireaux. Bien mélanger, saler et poivrer.

Verser dans un moule à gâteau beurré et fariné (j'ai utilisé de l'huile d'olive), saupoudrer avec la cuillerée de noisettes restantes grossièrement concassées et enfourner pour 30 minutes environ. La lame du couteau doit ressortir sèche.