Le cru c'est très tendance depuis quelques temps... Pourtant nombreux sont ceux qui en ont fait leur quotidien et on en retrouve même sur la blogosphère, ici ou ...  

Le principe : ne rien faire cuire à plus de 42 °C afin de ne pas dénaturer les aliments. Les crudivores mangent donc énormément de fruits et légumes crus mais aussi des céréales germées, des oléagineux, et plein de choses très gourmandes et beaucoup moins austères que ce que les amateurs de "bonne bouffe" mijotée s'imaginent.

Le cru, c'était justement le thème du jour à la Cuisine, un nouveau lieu dédié à des cours de cuisine qui changent ("la vie en rose", les cupcakes ou la cuisine de Taïwan), juste en face du Luxembourg. Et c'est Frédéric, l'inventeur de la Nutrivitalité, un concept génial qui fait fusionner nutrition, cuisine et gourmandise au quotidien, qui nous a fait goûter ses délicieux petits plats à base d'algues, de chocolat ou de "biscrus".

Cékoiça? Des petites tuiles croquantes, juste séchées au déshydrateur à très basse température et bourrées de nutriments. Jugez plutôt : du sarrasin prégermé, des graines de lin et de tournesol, des fruits ou des légumes séchés et des épices pour relever le tout. Un délice bientôt en vente en magasins bio.

Evidemment, j'ai voulu tenter l'expérience et je me suis lancée dans la réalisation de "Biscrus" maison aux bananes  et au cacao. Pas de céréales chez moi mais des amandes trempées (ça réveille l'activité enzymatique des petites graines), du sucre intégral pour le plaisir et les minéraux et du cacao cru (tiens donc!) pour sa teneur exceptionnelle en magnésium et en antioxydants.

J'ai du m'absenter pendant la cuisson et c'est l'homme qui a pris le relais. Quelle drôle d'idée j'ai eu là : il a oublié de noter le temps de cuisson et les a sorti trop tôt. Résultat : délicieux mais pas tout à fait assez croustillants à mon goût . (Coté dégustation par contre, j'en connais un qui s'est révélé bien consciencieux tout à coup...).

J'avoue que 10 heures ça fait long et puis ça n'est pas très écolo. Vous pouvez donc tricher un peu en remontant légèrement la température du four. Mais ne le racontez pas trop autour de vous sinon les crudivores viendront vous manger - tout crus!


 

"Biscrus" aux bananes séchées, amandes et cacao



Cadr_e_1_sans_cadre


Pour une trentaine de biscuits :

100 g d'amandes non mondées
120 ml de lait de riz
50 g de bananes séchées
1 cuil. à s. de sucre Muscovado ou Rapadura
2 cuil. à s. de cacao cru *


La veille, mettre à tremper les amandes dans le lait de riz.

Le jour même, éplucher les amandes (la peau part toute seule), et les mixer avec le lait et les bananes séchées jusqu'à l'obtention d'une purée grumeleuse. Attention à ne pas trop faire chauffer le mélange : on mixe par à-coups et on laisse un peu reposer entre chaque! Ajouter ensuite le sucre et le cacao et redonner un très leger coup de mixeur.

Former de petits tas sur la plaque du four chemisée de papaier sulfurisée (ou sur le plateau du déshydrateur), en les espaçant de 5 cm minimum. Recouvrir d'un film transparent et bien étaler à l'aide d'un rouleau à pâtisserie afin de former de fines galettes d'1 ou 2 mm d'épaisseur.

Faire cuire à 40 °C (ou à température minimum dans le four maintenu entre ouvert par une cuillère en bois) jusqu'à ce que les tuiles se décollent légèrement du papier cuisson, soit huit heures environ. Laisser refroidir et ranger dans une boite hermétique.

 

* Le cacao cru est disponible chez Totum à Paris ou par correspondance. Si vous n'en avez pas, remplacez-le par du très bon cacao amer - et non sucré!

 

cadr_e_2_recadr_e