Qui a encore des mûres dans son jardin? Pas moi, puisque je n'ai pas de jardin. Enfin, je ne me plains pas, je bénéficie d'un luxe inouï envié de tous (mis à part bien sûr des prétentieux propriétaires d'une terrasse) : un balcon parisien.

Enfin, pas vraiment parisien, puisqu'il donne sur les boulevards maréchaux et donc sur l'extérieur de Paris. D'ailleurs, quand mes amis viennent dîner, ils ne me demandent pas si c'est bien la tour Eifel ou le Sacré-Coeur que l'on aperçoit au loin, mais plutôt : "Oh, mais c'est le rocher aux singes là-bas? Et le Monsieur Bricolage, tu y vas souvent?". Jaloux.

Un matin d'été, j'ai voulu rentabiliser mon balcon. J'ai sorti chaise longue, Elle et tartines, mis mes lunettes de soleil et regardé les voitures passer en bas. A l'heure de pointe des départs au bureau, un lundi matin. Je ne vous rappelle pas ma situation stratégique. J'ai donc battu en retraite, filé au bureau moi aussi, et juré qu'on ne m'y reprendrait plus...

L'attrait du luxe a été le plus fort, j'y suis retournée, mais pas pour y cueillir des mûres (quoi que je me demande s'il n'y en a pas sur le balcon du voisin, une espèce de jungle luxuriante dans la brume des pots d'échappement). Bref, c'est une autre histoire.

Ces mûres ont été cueillies chez mes parents, en Sologne, pour réaliser des petits carrés au son d'avoine, un aliment bien connu des adeptes du régime Dukan, censé réduire l'absorption des sucres et des graisses par l'organisme. C'est toujours ça de pris... et surtout, c'est parfaitement délicieux! N'hésitez pas à varier la garniture avec des fruits de saison (pommes, coings, fruits rouges, voire même fruits secs (en leur ajoutant un peu d'eau lors du passage à la casserole) et à remplacer la purée d'amande par de la noisette ou du sésame. A conserver plusieurs jours au frigo dans du papier d'alu.

   


IMG_5691_blog

 

Carrés aux mûres et au son d'avoine

Pour 6 carrés :

375 gr. de mûres
100 gr. de farine de petit épeautre
100 gr. de son d'avoine
60 gr. + 2 cuil. à s. de sucre blond
1 cuil. à s. d'arrow-root ou de maïzena
40 gr. de purée d'amande blanche
40 ml d'huile d'olive
40 ml de sirop d'agave


Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Laver les mûres, les mélanger avec les 60 gr. de sucre dans une casserole à fond épais et laisser compoter à feu doux pendant 15 minutes environ. Egoutter.

Pendant ce temps, mélanger dans un bol la farine avec le son d'avoine et l'arrow-root. Dans un autre récipient, mélanger la purée d'amande avec l'huile d'olive, le sirop d'agave et le sucre restant. Verser sur le mélange sec et mélanger afin d'obtenir une pâte grossièrement sableuse. En étaler la moitié dans un moule carré d'environ 18 cm de diamètre, recouvert de papier sulfurisé. Bien tasser. Recouvrir de mûres, puis de la seconde couche de pâte. Appuyer légèrement.

Enfourner pour 30 minutes environ, jusqu'à ce que la pâte commence à dorer et laisser complètement refroidir avant de découper en gros carrés.