Pâque approche et il y a dans l'air comme une petite odeur de chocolat qui vient régulièrement me titiller les narines - et les papilles. Le mois dernier, j'ai donc planché sur une cuisine très cacaotée pour la rubrique Nutrivitalité de l'Ecolomag'. Résultat : un Mole végétarien au seitan (dont vous trouverez la recette en page 15) et des petits fondants au goût praliné. 

Le praliné, c'est un mélange de sucre, d'amandes et/ou de noisettes torréfiées (qui constituent le pralin) auxquels on ajoute du cacao. La purée de noisette, le sucre intégral et le lait d'avoine rendent ces fondants encore plus gourmands et ce en toute bonne conscience, puisqu'on n'y trouve ni oeufs, ni beurre, ni PLV. Comme ça, vous pourrez vous lâcher sans complexe sur le gigot de 7 heures!

On trouve de la pâte de cacao cru (super riche en goût, en magnésium et en anti-oxydants) ici ou (avec -10% grâce au code CHEZCLEM), mais vous pouvez la remplacer par du bon chocolat noir, peu sucré et riche en cacao.

 



Fondants praliné blog

 


Petits fondants pralinés
(Sans oeufs ni PLV) 

Pour 4 coquetiers ou 2 petits ramequins

 
50 g de sucre intégral
40 g de noisettes
80 ml de lait d’avoine
25 g de pâte de cacao
30 g de purée de noisette
1 cuil. à s. de farine de petit épeautre


Préchauffer le four à 160 °C.

Torréfier les noisettes dans une poêle sans matière grasse pendant quelques minutes. Les frotter entre les paumes des mains afin d’ôter leur peau. Les moudre ou les mixer finement avec le sucre intégral.

Porter le lait à frémissement dans une petite casserole. Couper le feu et ajouter le cacao en fins copeaux. Attendre une minute et mélanger afin d’obtenir une crème homogène. Mixer avec le sucre à la noisette et la purée de noisette. Ajouter la farine, bien mélanger et répartir dans des coquetiers, jusqu’aux 2/3 de leur hauteur.

Faire cuire 30 minutes environ (un peu plus si vous utilisez des ramequins), jusqu’à ce que la surface soit bien prise.