J'adore le gingembre. En salé, en sucré, en sucré-salé et sous toutes ses formes.

Mais curieusement, je réserve généralement l'usage du gingembre frais aux marinades, aux tisanes maison et aux vinaigrettes. Rarement aux pâtisseries. C'est pourtant une très agréable façon de parfumer en douceur un gâteau ou des sablés : le gingembre en poudre, que j'utilise très souvent, a une saveur plus franche, plus piquante, moins délicate.

Dans ces muffins, j'ai donc marié le gingembre frais à de l'huile essentielle d'orange douce (plus subtile également que les zestes, à condition d'avoir la main légère) et à du sucre intégral muscovado au délicieux petit goût de caramel. Et truffé le tout d'éclats de gingembre confit pour la gourmandise et pour le contraste des textures.

Doublement validés par Timothée, qui en a avalé deux au petit-déjeuner.

 

 

IMG_3175 blogIMG_3120 blog2

 

 

Muffins "double gingembre" à l'orange douce


Pour 6 muffins

100 g de farine de blé type T80
100 g de farine de riz ½ complet
60 g de purée d’amande blanche
100 ml de lait d’amande
50 g de sucre intégral Muscovado
30 g de gingembre confit
2 œufs
1 cuil. à c. de pulpe fraîche de gingembre
2 gouttes d’huile essentielle d’orange douce
1 sachet de poudre à lever


Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Dans un récipient, mélanger les farines avec la poudre à lever, le sucre et le gingembre confit en petts morceaux.

Dans un autre récipient, battre les œufs avec la purée d’amande, puis ajouter la pulpe de gingembre et l’huile essentielle d’orange douce. Allonger petit à petit avec le lait d’amande.

Verser le mélange liquide sur le mélange sec, travailler rapidement à la fourchette afin d’obtenir un mélange assez grossier et répartir dans des empreintes à muffins.

Faire cuire 15 à 20 minutes, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte sèche.