Si vous vivez - ou passez vos vacances - près de Montpellier, faites quelques kilomètres pour aller visiter la très belle Abbaye de Valmagne à Villeveyrac, goûter son vin bio et déjeuner dans sa ravissante auberge avec vue sur les vignes : on y propose un menu simple mais raffiné à base d'ingrédients bio cultivés sur place et de produits locaux. Et dites que vous venez de ma part : c'est une propriété de famille!

Après une orgie provençale de glaces et de rosé, me voici donc de retour chez moi avec comme une envie d'équilibre et de légèreté. Un reste de son d'avoine, l'ingrédient star du très controversé régime Dukan (arrêtez tout si vous voulez, mais gardez au moins le son d'avoine), quelques noisettes, un peu de tofu soyeux, et hop, des petites boulettes végétales enrobées de quinoa. J'y aurais bien ajouté quelques copeaux de comté ou de fromage de chèvre bien sec si j'en avais eu sous la main...


 

 IMG_3252 blog

 

Boulettes au son d'avoine, noisettes et flocons de quinoa
 

Pour une vingtaine de boulettes

100 g de son d’avoine
50 g de farine de riz semi complet
120 g de tofu soyeux`(ou de yaourt de soja, de brebis etc...)
30 g de flocons de quinoa
Une quinzaine de noisettes
2 cuil. à s. d’huile d’olive
2 cuil. à s. de lait végétal (avoine, soja)
1 cuil. à c. de curcuma
½ cuil. à c. de sel


Mélanger le son d’avoine avec la farine, le sel et le curcuma. Ajouter le tofu soyeux et l’huile d’olive et bien mélanger jusqu’à l’obtention d’une pâte épaisse et homogène. Ajouter les noisettes en petits morceaux et bien mélanger. Verser le lait dans un petit bol et les flocons dans un autre. Former de petites boulettes de pâte de la taille d’une noix, les rouler rapidement dans le lait, puis dans les flocons.

Faire cuire les boulettes dans une poêle bien chaude et légèrement huilée, jusqu’à ce qu’elles soient juste dorées. Servir bien chaudes, avec une crème de yaourt aux épices ou aux herbes fraîches, du caviar d’aubergine ou ce qui vous plaira.