Le gratin de courgettes c'est bien pratique, mais c'est aussi terriblement monotone : en dehors de "gruyère ou parmesan?" et de "thym ou curcuma?", il ne suscite d'ailleurs guère de questions - et pas tellement plus d'intérêt de ma part.

Pour y remédier, et puisque l'été sera bientôt là avec ses kilos de courgettes, de tomates et d'aubergines et pas grand chose d'autre à se mettre sous la dent (j'assume : légumement parlant, je n'aime pas beaucoup l'été), je vous propose une petite variante toute aussi facile et légère que l'original, mais avec un petit twist fraîcheur : quelques pincées d'algues et des zestes de citron.

Les algues, même séchées, sont exceptionnellement riches en minéraux (un gramme par jour suffirait à couvrir la totalité de nos besoins en iode), elles sont d'ailleurs aux menus des marins et des astronautes. N'hésitez pas à en ajouter quelques pincées à vos poêlées de légumes et de céréales, pâtes à tartes et autres clafoutis : leur saveur est bien plus subtile et légère que certains l'imaginent. D'ailleurs, ce gratin a été gratifié (oui, j'ai osé) d'un "il est vachement bon ce gratin, qu'est ce que tu as mis dedans"? Des algues, et toc!





IMG_3544 Blog



Gratin de courgettes, algues et citron 
(Sans gluten, sans PLV) 

Pour 3-4 personnes

2 courgettes rondes
2 œufs
15 cl de crème soja
1 gousse d’ail
Le zeste d’1/2 citron
2 cuil. à c. de paillets d’algues séchées
1 cuil. à s. d’huile d’olive
Sel, poivre


Laver et découper les courgettes en petits cubes. Les faire revenir 5 bonnes minutes dans l’huile d’olive avec la gousse d’ail émincées : elles doivent être encore légèrement croquantes.

Préchauffer le four à 175 °C (th. 6).

Mélanger les œufs avec la crème, les algues et les zestes de citron. Saler et poivrer. Ajouter les courgettes et verser dans un plat à gratin. Faire cuire 20-25 minutes, jusqu’à ce que le gratin soit juste pris.