Les fruits de fin d'été sont tellement éphémères qu'en ce moment je ne cuisine presque que ça. Dans un mois, lorsque je n'aurai plus que des pommes et des poires à me mettre sous la dent, j'aurai au mois profité du mois de septembre. 

Après les mirabelles et avant les figues (l'une de mes plus grosses addictions alimentaires avec la purée d'amande - ça tombe bien, elles vont très bien ensemble), voici donc venu le tour des mûres, dans un gros gâteau à la texture très étonnante, puisqu'il est en partie composé de farine "fraîche" de millet. Pour faire de la farine fraîche, il suffit de moudre soi-même ses céréales dans un petit moulin à café electrique. Génial aussi pour faire son propre gomasio ou des économies sur la poudre d'amande. Bref, la farine fraîche a tout bon : plus savoureuse que son équivalent industriel, elle est également bien plus intéressante nutritionnellement, puisque le raffinage tue les minéraux, provoque l'oxydation des huiles naturelles présentes dans le grain et augmente l'index glycémique. Last but not least, inutile de faire tous les magasins bio de la région pour dénicher de la farine d'amaranthe, vous faites vos farines (ou vos mélanges) avec ce qui traîne déjà dans vos placards. Attention tout de même : la mouture doit être bien fine pour éviter de se casser les dents sur de petits cristaux de céréales pas cuites!

Personnellement, j'adore la farine fraîche dans les crêpes et autres blinis, auxquels elle donne une étonnante texture croustillante et beaucoup de goût (mes préférées : lentille et sarrasin), ainsi que dans les galettes végétales pour le petit plus santé : essayez donc de moudre un peu de riz complet avant de le mélanger à un oeuf fermier, des herbes fraîches et de bons légumes de saison! Ici, le millet fraîchement moulu donne à ce gâteau gourmand truffé d'amande sous toutes ses formes - en poudre, en purée ou en lait - une consistance surprenante et légèrement sablée.

A congeler en grosses tranches, en prévision des longues soirées d'hiver...

 



 

IMG_5848 Blog

 


Cake aux mûres, amande et millet

Pour 6 à 8 personnes

170 gr. de mûres
125 gr. de millet
100 gr. de sucre blond
75 gr. de farine de blé T80
70 gr. d’amandes non mondées
70 gr. de purée d’amande blanche
2 œufs
100 ml de lait d’amande
2 cuil. à s. d’huile d’olive
½ sachet de poudre à lever
2 pincées de vanille en poudre


Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Blanchir les œufs avec le sucre. Ajouter la purée d’amande, l’huile d’olive et la vanille en poudre. Bien mélanger. Moudre grossièrement les amandes et finement le millet à l’aide d’un moulin à café électrique ou d’un bon mixeur. Les ajouter à la préparation ainsi que la farine de blé et la levure. Bien mélanger, puis ajouter progressivement le lait d’amande tout en remuant. Incorporer délicatement les mûres.

Verser dans un moule à cake beurré et fariné ou recouvert de papier sulfurisé.

Laisser cuire 45 minutes environ, jusqu’à ce que la lame d’un couteau ressorte sèche. Laisser complètement refroidir avant de démouler.