Je vous l'avais bien dit que je vous referais le coup de la tarte crue...

Voici donc un cheesecake tout cru et 100 % végétal, inspiré du raw cashew dreamcake de My new roots, mon blog coup de coeur du moment. Des recettes souvent crues, parfois cuites, toujours ultra saines et gourmandes et des photos magnifiques : si vous ne le connaissez pas, courez y jeter un oeil ! Le raw brownie est à tomber par terre. Bref.

Pour en revenir à nos cheesecake, celui çi est aussi riche et crémeux que sa version traditionnelle, sans le fromage, la crème et les oeufs. Mais alors que reste-t-il dedans? Eh bien, des noix de cajou... et c'est tout. Car la noix de cajou est l'un des produits fétiches de la "crusine", puisqu'il suffit de la faire tremper quelques heures avant d'en faire une crème plus ou moins épaisse en un simple coup de mixeur. Il ne reste plus qu'à la mélanger avec de la purée de fruits, du sucre ou du cacao et hop, un cheesecake ou un tiramisu végétal, riches en acides gras mono insaturés (les copains du "bon" cholestérol), en magnésium et en antioxydants. 

Ce cheesecake de juillet est parfumé à la cerise, et vu la température dans mon appartement sous les toits, j'ai choisi de le servir légèrement glacé. Vous pouvez bien sûr remplacer les cerises par tous les fruits qu'il vous plaira et parfumer votre crème avec des huiles essentielles (abricot-lavande, fraise-géranium), des épices (vanille, cannelle, gingembre), ou des zestes d'agrumes. J'ai testé le mélange cerise - açaï (une bombe antioxydante dénichée chez Sol Semilla) et je crois que je vais très vite retenter le cheesecake aux super aliments.

 

IMG_6349 Blog     



Quant à la pâte, c'est comme d'hab' : fruits secs et oléagineux, tout simplement. J'ai juste remplacé les dates par des raisins secs qui font, selon moi, un meilleur mariage avec les cerises. Et puis bien sûr j'ai modifié deux ou trois petites choses, mais on reste vraiment pas loin de la recette originale. 

Allez, Happy Cherry Cheesecake !


 

IMG_6353 Blog      

 

Cherry cheese cake 

Pour 2 personnes

50 g d'amandes non mondées
50 g de raisins secs
2 pincées d’extrait naturel de vanille en poudre
1 pincée de sel
70 g de noix de cajou
130 g de cerises
1 cuil. à soupe de sirop d’agave
1 petite cuil. à soupe de poudre de cacao cru
Facultatif : 2 cuil. à café d'açaï en poudre


Faire tremper les noix de cajou dans un grand volume d’eau pendant 4 heures minimum, idéalement toute une nuit.

Mixer grossièrement les amandes. Ajouter les raisins secs, le sel et la vanille et mixer de nouveau jusqu’à ce que le mélange forme une boule de pâte souple. La diviser en deux boules de taille égale et les étaler dans des petits moules à pâtisserie en tassant bien.

Rincer les noix de cajou et les mixer longuement avec le jus d’1/2 citron et 40 ml d’eau, afin d’obtenir une crème bien lisse. Laver les cerises et les dénoyauter, puis les ajouter à la crème de noix de cajou ainsi que le sirop d’agave et l'açaï et mixer de nouveau. Répartir sur les fonds de tarte et placer au congélateur pour 4 heures minimum.

Placer au réfrigérateur au moins 3 heures avant de servir (ou une petite heure à température ambiante) et saupoudrer de cacao cru tamisé au dernier moment.

 

 

IMG_6367 Blog