Dommage que les légumineuses aient si mauvaise réputation, parce que je vous rappelle que céréales + légumineuses = protéines complètes et que c'est la façon la plus facile et la moins chère de remplacer la viande dans son assiette... 

1 - "Les légumineuses ça met des heures à cuire et moi j'ai pas le temps".
Pas faux. Mais si vous les faites tremper toute la nuit, elles cuiront beaucoup plus vite et puis après tout, vous n'êtes pas obligé(e) de rester devant la casserole : profitez de leur cuisson pour préparer le reste du diner, prendre un bain ou un bon apéro ! Les pois-chiches cuisent en à peine une heure, les lentilles en 30 minutes, sans parler des lentilles corail qui pulvérisent tous les records : 15 minutes, sans trempage ! Joker : les flocons (azuki, pois-chiches, pois cassés), à faire cuire quelques minutes dans un peu d'eau bouillante ou à incorporer, tout comme les farines d'ailleurs, dans les pâtes à tarte ou à gâteaux. Coup de bluff : les légumineuses en boite ou en bocal, beaucoup moins bonnes mais très utiles en dépannage.

2 - "Les légumineuses je digère pas bien du tout".
Ca c'est parce que vous ne les faitres pas cuire correctement, justement. Le trempage, pour commencer, permet de les débarrasser de leur acide phytique, un "anti-nutriment" empêchant leur absorbtion. Mais le vrai truc à connaître, c'est l'ajout d'un morceau d'algues séchée (kombu, wakamé - en magasins bio) en début de cuisson : elles augmentent la teneur en minéraux et la digestibilité des légumineuses sans en altérer le goût. Vous pouvez même la manger ensuite, moi je trouve ça plutôt bon en petits morceaux dans une salade ou un plat de légumes. Attention au sel : ajoutez-le en fin de cuisson car il fait durçir les graines !

3 - "C'est pas super glam' une assiette de pois-chiches".
Alooors.
Saviez-vous qu'il y a mille façons de préparer - et de présenter - les légumineuses? 
Dans des petits biscuits fourrés au fromage de chèvre (farine de lentille)
Dans des blinis magiques et sans cuisson ou des falafels qui changent (soja vert)
Dans des petits sablés à la cardamome (farine de pois-chiche)
Dans des verrines épicées (lentilles corail)
Dans une salade toute fraîche (fèves de printemps),
Ou dans des petits pains gourmands et des sablés à la lavande (farine de lupin)
Etc...           



IMG_7394 Blog     IMG_7399 Blog     



Mais finalement, l'une des recettes les plus emblématiques de la légumineuse reste le houmous, une préparation traditionnelle du Proche-Orient à base de pois-chiches et de tahin (purée de sésame). Evidemment, impossible de m'en tenir à la version originale, il a fallu que je marque mon territoire en supprimant plein de trucs et en les remplaçant par d'autres ingrédients hautement improbables. Bref, il ne reste que les pois-chiches, mais ne faites pas cette tête-là : oui, les pois-chiches se marient parfaitement avec les oranges et les clémentines et oui, les pois-chiches et le beurre de cacao ça fonctionne aussi très bien. Je signale que le beurre de cacao est très doux mais non sucré et qu'il ne faut pas hésiter à en ajouter dans les plats salés ou à l'utiliser comme huile de cuisson : très anti-oxydant, riche en magnésium, il supporte bien les hautes températures. Je vous rappelle que vous aurez 10% de remise sur ce beurre de cacao cru avec le code CHEZCLEM, mais libre à vous de préférer le remplacer par de l'huile d'olive dans cette recette. 

 

 

IMG_7438 Blog  

   



J'y ai aussi ajouté du gingembre frais (histoire de bouleverser un peu la rondeur des pois-chiches et du cacao) et du miso blanc pour le crémeux et les enzymes digestives - oubliez définitivement votre excuse numéro 2. Au final, une crème onctueuse et douce, plus réconfortante que la recette originelle à l'ail et au citron, trop "méditerranean style" à mon goût pour un mois de novembre tout gris. Et comme d'hab', prête en 5 minutes... après cuisson des pois-chiches !


IMG_7447 Blog    IMG_7455 Blog   




Houmous d’hiver

Pour un bol 


200 g de pois-chiche cuits
25 g de beurre de cacao cru

1 clémentine
1 cc rase de gingembre en poudre
2 cc bombées de miso blanc
2 pincées de sel
1 bonne pincée de poivre
2 cs d’huile d’olive
 

Faire fondre le beurre de cacao. Eplucher la clémentine et ôter les pépins et les filaments blancs s'il y en a. Mixer finement tous les ingrédients en allongeant avec un peu d’eau (2-3 cuillerées à soupe environ) afin d’obtenir la consistance souhaitée. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Conserver au réfrigérateur et consommer dans les 5 jours.



 

IMG_7467 Blog    IMG_7643 Blog