On cuisine parfois avec des oeillères : par exemple, pourquoi s'obstiner à faire ses spaghetti avec de la farine de blé (délicieux cela dit, mais un peu monotone quand on a des enfants qui en réclament tous les jours), alors que la nature nous offre de délicieuses versions "prêtes à l'emploi" ? Je n'avais jamais pensé à mélanger spaghetti de mer et courge spaghetti. Oubli réparé avec ce petit repas tout simple, enrichi d'une crème d'amande au citron et de parmesan végétal (ma version préférée pour cette recette : amandes et noix de Brésil).

Le spaghetti de mer est une algue tendre et iodée, particulièrement riche en vitamine C, la caution énergie et anti-rhume de l'hiver. La meilleure façon de la consommer est sous sa version fraîche (en barquette au rayon frais des magasins bio). Une fois déssalée, elle redevient très douce et promis, sa saveur subtile n'agressera pas vos papilles. Vous pourrez alors la glisser dans un bouillon végétal ou la mélanger avec des tagliatelles de légumes pour un plat de pâtes qui change. Pour déssaler des algues fraîches, rien de plus simple : on les fait tremper quelques minutes dans deux ou trois bains d'eau froide successifs, en rinçant bien entre chaque. On goutte pour vérifier qu'il ne reste plus qu'un léger goût iodé naturel : l'opération prend à peine 10 minutes.



 

IMG_7496 Blog            IMG_7524 Blog      

                                                                                                                  

 

La courge spaghetti est la grande favorite des enfants (des miens en tous cas, qui détestent toutes les autres) : une fois cuite au four, il suffit d'éffilocher sa chair avec les pointes d'une fourchette : elle se détache en longs filaments fermes et dorés, à égoutter légèrement puis à cuisiner comme les pâtes du même nom avec toutes les sauces imaginables, ou à préparer en gratin ou en petits rouleaux farçis. Pour cuire la bête, on la coupe en deux dans sa longueur, on évide les pépins avec une grosse cuillère, puis on enfourne à 180 °C, chair vers le haut et on compte 45 bonnes minutes de cuisson pour une courge de taille moyenne (2 kilos environ).



IMG_7556 Blog             IMG_7529 Blog



Il ne reste plus qu'à mélanger spaghetti de terre et spaghetti de mer et à garnir d'une petite sauce très crémeuse au citron. Oubliez les pesto et autres sauces aux tomates confites : celle-ci ne demande qu'une minute de préparation et elle est tout aussi délicieuse dans un plat de pâtes traditionnels. Vous pourrez même l'utiliser dans des sandwiches ou en dip apéro ave des crudités.



IMG_7563 Blog    

   

 

Spaghetti Terre & Mer

Pour 1 personne (plat principal) ou 2 personnes (entrée)
 

1 petite courge spaghetti d’environ 1 kg ou 100 g de chair éffilochée
30 g de spaghetti de mer
1 cc bombée de purée d’amande
3 cc de jus de citron
2 cc d’huile de sésame
3 cc d’eau environ
Parmesan végétal (facultatif)


Dans un bol, verser la chair de spaghetti éffilochée (et légèrement réchauffée au four ou à la poêle si elle a été cuite en avance) et les spaghetti de mer déssalés et égouttés. Préparer la crème au citron : mélanger la purée d’amande avec le jus de citron et l‘huile, puis allonger progressivement avec de l’eau jusqu’à la consistance désirée. Saler légèrement. Verser sur les deux spaghetti et mélanger délicatement. Saupoudrer de parmesan végétal. Servir immédiatement.



IMG_7576 Blog