Chaque année en mars, c'est le cauchemar en cuisine : j'en ai marre des courges et des panais et les légumes de printemps sont encore loin. Pourtant j'adore le mois de septembre, l'arrivée des légumes d'hiver et ma cuisine qui sent le sirop d'érable et les épices. Mais forcément, au bout de sept mois, ça n'a plus tout à fait le même charme et je fais et refais les mêmes recettes en mode automatique. Cette année, bien décidée à ne pas me faire avoir, j'ai donc décidé d'innover sur la forme et sur le fond : je teste de nouvelles présentations et des associations de saveurs inédites. La betterave par exemple, que jusqu'ici je ne consommais que râpée avec des carottes et qui, pourtant, donne une si jolie couleur au plats (et à ma mandoline). Et le dauphinois qu'étrangement, je n'avais jamais pensé à cuisiner autrement qu'avec des pommes de terre. 

 

Légumes    



Voici donc un gratin dauphinois qui change du dauphinois mais qui, fidèle à la recette originale, ne contient ni oeufs ni fromage. A la place du lait de vache, un mélange lait de coco et lait d'amande qui fait si bien ressortir le parfum des légumes d'hiver. Et plein de légumes multicolores : betterave, panais et patate douce. Si vous avez des greens sous la main (épinards, cresson, herbes aromatiques), n'hésitez pas à en parsemer vos couches de légumes. Laissez le tout mijoter lentement et n'oubliez pas la regle numéro 1 du dauphinois : plus ça mijote longtemps, meilleur c'est ! Et la règle numéro 2 : comme tous les plats mijotés, c'est encore meilleur réchauffé le lendemain...       

  

Dauphinois 2



Bien sûr, les betteraves colorent un peu tout sur leur passage et les jolies strates orange, rouge et blanche se sont teintées de rose pendant la cuisson - ainsi bien sûr que le lait, comme en témoignent ces deux photos avant/après. D'ailleurs, "quelqu'un" m'a gentiment fait remarquer que mon gratin ressemblait à un carpaccio de boeuf. Il n'empêche que Môssieur n'a pas craché dessus hier soir (je parle toujours du gratin) et qu'il a beaucoup aimé son "petit goût caramélisé". C'est vrai que les légumes sont légèrement confits dans le lait de coco et presqu'un peu chewy sur les bords...

 

 Dauphinois 3

 

 

Dauphinois de patate douce, betterave & panais, au lait de coco

Pour 6 personnes 

500 g de patate douce
300 g de betterave
300 g de panais
450 ml de lait de coco
200 ml de lait d’amande
1 cuil. à s. rase d’arrow-root
2 gousses d’ail
2 cm de racine de gingembre
Une dizaine de noix de cajou
Sel & poivre

 

Eplucher la patate douce, la betterave et le panais. Les découper en rondelles de 2 mm d’épaisseur environ, avec une mandoline ou un couteau bien tranchant. Les disposer, en les alternant, dans un grand plat à gratin. 

Prélever 1/2 verre de lait de coco et mélanger vivement avec l'arrow-root afin de supprimer les éventuels grumeaux. Ajouter le reste du lait de coco, le lait d’amande, l’ail écrasé et la pulpe de gingembre râpée. Saler et poivrer. Verser sur les légumes. Saupoudrer de noix de cajou hachées. Couvrir avec une feuille de papier aluminium et laisser cuire pendant 45 minutes, puis ôter la feuille et laisser cuire encore 40 minutes environ, ou jusqu’à ce que la crème ait un peu épaissi.