Quand j'étais petite, la rentrée c'était les copains retrouvés, les nouveaux cahiers et le concours des plus chouettes vacances dans la cour de récré : un petit parfum de douceur et de fin d'été, le rythme des vacances pas encore effacé. Maintenant que je suis maman et que mon fils rentre au CP, la rentrée ressemble plutôt à une course effrenée pour cocher toutes les cases dans les temps : fournitures scolaires, certificat médical, incriptions para-scolaires et chasse à la baby-sitter. Sans compter les bonnes résolutions : finis la glace bi-quotidienne et le menu enfant nuggets-frites du resto, retour à la maison et au frigo rempli de fruits et légumes. Théoriquement. 

Mirabelles  



Parce qu'évidement, il me reste rarement le temps pour cuisiner tout ça dans les formes et je carbure (trop) souvent à la ratatouille. Pour conjuguer plaisir et bonne conscience (si si, ça va très bien ensemble), j'ai quand même quelques petites idées express, comme la sacro-sainte salade de tomate qui semble être une source intarissable de bonheur dans l'assiette de mes enfants, la glace magique banane et framboise, ou encore ces petits bonbons de mirabelles réalisés sur un coin du plan de travail avec un reste de fruits en fin de vie. 

 

Mirabelles ouvertes

   

Le coeur de purée d'amande blanche est d'une simplicité enfantine : ouvrez délicatement, dénoyautez, garnissez, refermez. Je vous conseille de faire une entaille légère, juste suffisante pour retirer le noyau et de ne pas avoir la main trop lourde sur la purée d'amande, sinon vous ne pourrez pas refermer les mirabelles. Vous pouvez remplacer la purée d'amande blanche par de la noix de cajou, voire par du sésame (noir pour les amateurs et un joli contraste visuel). 


Mirabelles fourées  

 

Le coulis de chocolat est fabriqué avec du beurre et de la poudre de cacao cru, mais il est possible, pour gagner du temps, de faire fondre quelques carrés de chocolat noir pâtissier. Le nectar de coco est la version sirop du sucre de fleur de coco, une petite merveille nutritionnelle au faible index glycémique et au parfum de caramel. Il se marie très bien avec le chocolat et les abricots, mais vous pouvez lui substituer du sirop de riz ou encore de l'agave à la saveur plus neutre. Surtout n'hésitez pas à superposer les couches de chocolat fondu pour une couverture bien croquante !

Vue de haut chocolat   

 

Quant aux graines de sésame (blanc ou noir selon les goûts), elles sont tout à fait facultatives : graines de chia, amandes ou noisettes hâchées ou encore coco râpée fonctionnent tout aussi bien. Vous pouvez également remplacer les mirabelles par d'autres petits fruits à noyau (prunes, cerises), ou en hiver, enrober des lamelles de poire ou de clémentines de chocolat fondu. Et mettre les petites mains à contribution, ce sera toujours quelques minutes de paix de gagnées pour préparer le reste du dîner - ou bouquiner dans le canapé ! 

Bonbons 

 



Bonbons de mirabelles,
Coeur à la purée d'amande et couverture au chocolat

Pour une douzaine de mirabelles


3 c. à café de purée d’amande blanche (ou de cajou, ou de tahin)
50 g de beurre de cacao cru (ou d’huile de coco)
5 c. à soupe bombées de cacao cru en poudre
1 pincée de vanille en poudre
1 pincée de sel
2 c. à soupe de nectar de coco (ou de sirop de riz ou de sirop d’agave)

Laver les mirabelles. Les ouvrir en deux avec un couteau, ôter délicatement le noyau et remplir le trou laissé par celui-ci par de la purée d’amande. Refermer. Faire fondre le beurre de cacao au bain marie, y ajouter la poudre de cacao tamisée avec le sel et la vanille ainsi que le nectar de coco, fouetter vivement pour obtenir un coulis bien uniforme. Placer quelques minutes au réfrigérateur pour faire épaissir légèrement, puis planter les mirabelles sur des bâtonnets et les plonger dans le coulis de cacao. Replacer sur le papier et laisser prendre 5-10 mn au réfrigérateur, puis recommencer l’opération une seconde fois, voire une troisième si nécessaire. Recouvrir la dernière couche de graines de sésame. Laisser prendre pendant 30 mn.

 

Bonbon ouvert