Dans une autre dimension, je me lèverais à 5h30 chaque matin, j'avalerais un jus frais d'herbe de blé à la klamath, puis je ferais une petite heure de yoga avant de préparer un miam-ô-fruit pour mes enfants et de me faire couler un grand bain plein de sels d'Epsom et d'huiles essentielles. Mais bon, vous savez : je suis française. Pas californienne. J'aime les grasses mat' et l'apéro. Et bizarrement, j'ai de plus en plus de mal à me lever chaque matin. Alors le green kamut, les salutations au soleil et les sels d'Epsom, n'en parlons même pas ! Par contre, j'ai trouvé une astuce pour que les premiers petit-dej' de la semaine restent un moment spécial sans y laisser mes précieuses minutes de sommeil : le dimanche, je prépare un gros gâteau qui durera plusieurs jours (si "quelqu'un" ne le finit pas le soir pendant que tout le monde dort).


 

Cobbler 1    


Et quand mes voisins me rapportent plein de pêches (rouges, d'où la couleur des photos) de leur jardin, forcément, je fais un cobbler, cette variante du crumble dans laquelle une pâte à gateau moelleuse remplace les pépites croustillantes. Et chez moi, pêches = cobbler, c'est comme ça. Même si j'ai parfois tenté le cobbler aux figues ou à la rhubarbe et même le cobbler salé. Mais attention, je change de recette à chaque fois ! Aujourd'hui, j'ai troqué ma purée d'amande chérie pour du beurre de cacao et le sucre intégral pour du sirop d'érable. Et franchement, le coup du beurre de cacao s'est avéré très surprenant. La pâte est restée tendre et moelleuse, même après cuisson et refroidissement. Je dis ça parce que normalement, le beurre de cacao est bien dur à température ambiante. Quant à son mariage avec les pêches et le sirop d'érable, mmmmmmmh..... Comment dire...? Bref. Voilà.

En parlant de beurre de cacao, je vous signale que Rrraw (que vous connaissez bien puisque je vous saoûle avec mes 10% de réduc avec le code CHEZCLEM depuis des années) lance la première gamme de chocolat cru à cuisiner "Cook it rrraw" (feves, beurre, pâte et poudre, plaques de chocolat à pâtisser) et fête ça avec un grand concours ouvert à tous les blogueurs - pour participer, c'est par ici et il y a vraiment des lots très intéressants à gagner. Moi je ne vais pas me gêner ^ ^.

Cobbler 2  

Voilà voila, et la recette alors ? Simplissime, et bien sûr, vous pouvez remplacer le beurre de cacao par du beurre classique ou de l'huile de coco, le sirop d'érable par du sucre intégral ou du nectar de coco, changer les épices et utiliser un mélange de farines sans gluten (riz, maîs, quinoa...). Si vous avez fait une razzia sur les dernières pêches de l'été ce week-end au marché, cette recette est une excellente façon de recycler les specimens un peu trop mûrs. Et sinon, de belles poires feront tout aussi bien l'affaire !

** Je profite aussi de ce billet du week-end pour vous annoncer que je serai au VeggieWorld Paris sur le stand de La Plage, dimanche prochain de 16h à 17h pour présenter mes derniers livres - et aussi les prochains. J'espère avoir le plaisir de rencontrer (ou de revoir!) ceux et celles d'entre vous qui pourront venir ! **

 

 

Cobbler 4N  

Cobbler aux pêches, sirop d’érable et beurre de cacao

Pour 6 personnes

Pour les pêches :
8 pêches
40 g de sucre intégral ou fleur de coco
¼ c. à café de cannelle en poudre
1 belle pincée de vanille en poudre
1 belle pincée de muscade en poudre
1 c. à café de jus de citron
2 c. à café bombées de farine de maïs

Pour la croûte :
140 g de farine de blé type T80
20 g de sucre intégral ou fleur de coco
50 ml de sirop d’érable
1 c. à café de poudre à lever
70 g de beurre de cacao
1 pincée de sel

Pour la poudre
3 cc de sucre intégral ou fleur de coco + 1cc rase de cannelle en poudre + 1 grosse pincée de vanille en poudre

 

Préchauffer le four à 120 °C (th. 8). Laver les pêches en couper leur chair en gros morceaux. Mélanger avec le sucre, les épices, le jus de citron et la farine. Répartir dans un grand plat à gratin et mettre au four pour 10 mn.

Pendant ce temps, mélanger la farine avec le sucre, le sel et la poudre à lever. Faire fondre doucement le beurre de cacao et verser sur le mélange sec ainsi que le sirop d’érable. Bien mélanger pour incorporer, puis ajouter juste assez d’eau pour obtenir une pâte à gâteau épaisse et lisse. Oter les pêches de four et les recouvrir inégalement de grosses cuillerées de pâte.

Mélanger le sucre et les épices restants et saupoudrer sur la croûte. Remettre au four pour 25 mn environ, jusqu’à ce que la croute soit légèrement dorée.