13 février 2013

Muffins au citron bergamote et à l'huile d'olive


Chez Clem a désormais sa page Facebook! N'hésitez pas à vous y inscrire (il vous suffit d'"aimer" la page), pour suivre mes actualités culinaires, mes idées menus, mes coups de coeur et autres infos croustillantes... Le lien est également dans la colonne de droite (profitez-en pour me suivre aussi sur twitter!).

Revenons à nos assiettes... Ces derniers temps, je vous ai pas mal parlé super aliments, Vitamix et autres japonaiseries bio-bizarres... Sortir un peu des sentiers battus, ça fait du bien mais ça ne nous dit pas ce qu'on va manger à l'heure du goûter, dans notre petite cuisine avec du matériel de cuisine "normal"... Pas vrai?

Je vous propose donc une recette de muffins toute simple, qui n'a d'original (et encore) que l'emploi du citron bergamote : issu du croisement entre l'orange amère et le citron vert, ce drôle de petit specimen à la jolie couleur orangée possède une chair très douce au goût un peu particulier : eh oui, le thé à la bergamote, c'est bien lui! Comme il ne reste parmi nous que 3 mois dans l'année (grosso modo, de janvier à mars), je ne me prive pas de réserver mes citrons jaunes à la préparation de mon miam-Ô-fruit du matin, et d'incorporer de la bergamote un peu partout, de la tarte au citron au lemon curd, en passant par le sucre blond ou le parmesan végétal parfumés. Bien sûr, cette recette fonctionne très bien aussi avec des citrons jaunes.

Dans ces petits muffins, il n'y a même pas de purée d'amande (et pourtant, elle se marie très bien avec la bergamote), juste de l'huile d'olive, un mélange de farines de blé et de riz (pour la légèreté) et un peu de lait d'amande pour le plaisir. Je signale aux  indécis que l'huile d'olive est très agréable dans les pâtisseries, car sa saveur s'estompe à la cuisson : ici on ne la sent presque pas, et de toutes façons elle se marie très bien avec l'acidité du citron. Ne vous gênez pas pour l'utiliser dans les recettes nécessitant du beurre fondu (cakes, pâte à crêpes...) : ils seront plus sains et plus légers! Attention, ces muffins ont tendance à s'assécher rapidement : consommez-les le jour-même, ou congelez-les!


 


IMG_4881 Blog

 


Recette : muffins au citron bergamote et à l’huile d’olive
Pour 6 muffins

100 g de farine de blé type T80
40 g de farine de riz
1 c. à soupe de poudre à lever
80 g de sucre blond
1 œuf
10 cl de lait d’amande
30 g d’huile d’olive
Les zestes d'1 citron bergamote


Préchauffer le four à 180 °C.

Mélanger les farines avec la poudre à lever. Dans un autre récipient, battre vivement l’œuf avec le sucre, puis ajouter l’huile d’olive, le lait à peine tiédi et le zeste de citron. Ajouter le mélange farine / poudre à lever d’un seul coup et mélanger très grossièrement à la fourchette : il doit rester des traces de farine. Répartir dans 6 empreintes à muffins en sillicone ou huilées et farinées et faire cuire 20 minutes environ : la lame d’un couteau doit ressortir sèche.

     

 

IMG_4945 Blog copie    IMG_4892 Blog copie     

 

 

S'il vous reste des zestes, préparez-vous un peu de sucre à la bergamote : mixez finement 50 grammes de sucre blond pour les zestes d'un citron bien lavé. A saupoudrer sur un yaourt, une salade de fruit, des crêpes ou à incorporer à la place du sucre dans un dessert au chocolat...




IMG_4950 Blog

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 13:21 - Commentaires [10] - Permalien [#]


11 février 2013

Autour d'un porridge d'avoine...


Est-ce dû aux longues journées d'hiver? Au froid qui donne envie de se réchauffer à peine sorti(e) de sous la couette? A un petit ras-le-bol de l'éternel café-tartines? Vous êtes nombreuses depuis quelques jours à me demander des idées de petit-déjeuner qui change.

Personnellement, je n'aime pas trop manger la même chose chaque matin. Au contraire, le petit déjeuner doit être une fête : c'est le premier repas de la journée, celui qui donne des forces et réveille les papilles après le long jeûn de la nuit. J'essaie donc toujours, même lorsque j'ai peu de temps devant moi, de le rendre original, nutritif et gourmand. J'apprécie particulièrement le Miam-Ô-Fruits de France Gillain, un modèle d'équilibre végétalien riche en vitamines, en minéraux et en "bonnes" matières grasses, que j'essaie de préparer le plus souvent possible. Mais il m'arrive d'avoir envie de quelque chose de plus réchauffant et ces jours-là, les flocons d'avoine sont l'option rêvée pour démarrer la journée sur une note chaude et réconfortante. Et en plus, c'est beaucoup plus rapide à préparer.

L'avoine est une céréale particulièrement riche en minéraux (magnésium, phosphore, fer, zinc et sélenium) et en vitamine B1, nécessaire au bon fonctionnement des muscles et du système nerveux. Pas très attrayante sous sa forme brute, elle est délicieuse et beaucoup plus vite prête sous la forme de flocons, surtout cuits dans un peu d'eau avec une pincée de sel - ce qui rend ses fibres plus digestes : c'est le fameux porridge ecossais. La recette originale étant un peu austère, j'y ai bien sûr apporté mes "petits plus" sains et gourmands. Et comme tout le monde n'a pas la chance d'avoir des placards bourrés de super aliments, je vous propose deux variantes : le porridge "superfood" et le porridge gourmand. J'achète le sucre de coco chez Biocoop et la lucuma ainsi que le cacao cru chez Sol Semilla.

Bien sûr, libre à vous de varier les laits végétaux, de troquer la poire pour une autre fruit de saison, le sucre pour du sirop d'agave ou d'érable, les noisettes pour des amandes ou des noix et d'y ajouter les fruits secs (raisins, cranberries, baies de gogi) et les épices (vanille, cannelle, gingembre, etc...) que vous souhaitez. En été, inutile de faire cuire vos flocons : faites-les plutôt tremper toute une nuit dans du lait végétal avant d'y ajouter ce que vous voulez : miel, fruits rouges, pollen...



IMG_5057 Blog

 

 

Porridge superfood (pour une personne)

50 g de flocons d'avoine
15 cl de lait d'avoine
10 cl de lait d'amande
1 petite poire
2 c. à café de purée de noix maison
1 c. à café de sucre de coco
1 c. à café de lucuma
3 fèves de cacao cru concassées

Porridge gourmand (pour une personne)

50 g de flocons d'avoine
15 cl de lait d'avoine
10 cl de lait d'amande
1 petite poire
2 c. à café de purée de noisette
1 c. à café de sucre intégral
1 c. à café de poudre de cacao non sucré
4 noisettes hâchées


                La recette :

Mettre les flocons dans une petite casserole et recouvrir de lait. Porter à ébullition, ajouter la poire en petits
cubes, puis baisser le feu et faire cuire 5-10 minutes à feu très doux, jusqu'à ce qu'il reste juste un peu de lait 
et que les flocons soient bien onctueux. Ajouter le reste des ingrédients, bien mélanger et servir bien chaud.




IMG_5077 Blog    IMG_5071 Blog     

 

 

Je ne suis pas la seule à aimer le porridge au petit dej' : Allez donc jeter un coup d'oeil à la petite recette perso de Clea ou aux étonnantes variantes de Mely : magique, à l'orge perlé ou au pollen!

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 15:02 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

05 février 2013

Un miso, des misos... et une petite crème dessert


Et hop, le petit dernier est en librairie! Certes, le sujet est moins rassembleur que les crêpes, mais il a le mérite de faire découvrir un de ces ingrédients-santé dont les japonais ont le secret, presque complètement inconnu chez nous, quand il n'est pas réduit à un simple bouillon agrémenté de 3 petits morceaux de tofu flottant. Et pourtant, le misoc'est bien plus que ça! 


 

TBMiso-300-10cm



Saviez vous, par exemple, qu'il existe différentes sortes de misos, determinés par les céréales employées pour leur fabrication ou leur durée de fermentation? Que cette étrange pâte de soja fermenté (ne partez pas!) est exceptionnellement riche en protéines végétales, en minéraux et surtout en enzymes digestives, d'où son surnom au Japon de "tueur des médecins"? Qu'il peut se glisser un peu partout, de la mayonnaise au croque monsieur, en passant par le "faux-mage" végétal et le risotto? Et que le miso blanc, si doux et onctueux que certains le dégustent à la petite cuiller, comme une autre pâte à tartiner beaucoup moins healthy, est même un allié inatendu des desserts? 

 

 

IMG_5055 Blog

 


Dans cette petite crème vite-prête, il y a de la crème d'avoine, une farine précuite à la vapeur au pouvoir épaississant, à ne pas confondre avec son homonyme en brique, une bonne dose de miso blanc pour l'onctuosité et quelques épices douces : cannelle, gingembre et cacao non sucré - oui le cacao est une épice. Très fondante et parfumée, elle se mange à la petite cuillère, sur un fond de tarte crue ou sur quelques lamelles de pomme caramélisées. 

 

 

 

IMG_5043 Blog2IMG_5026 Blog2     

 

 

Petites crèmes d'avoine aux épices douces et miso blanc
Pour 2 personnes

20 g de crème d'avoine
150 ml de lait d'avoine
2 c. à café de miso blanc
1 c. à café de sirop d'agave
1 c. à café rase de cacao en poudre non sucré
2 pincées de cannelle en poudre
1 pincée de gingembre en poudre


Mélanger la crème d'avoine avec un peu de lait afin d'obtenir une crème bien homogène, puis délayer petit à petit avec le reste de lait. Verser dans une casserole et faire chauffer tout en remuant, jusqu'à ce que la préparation ait une texture crémeuse. Ajouter le reste des ingrédients et bien mélanger. Servir tiède.

 

 

Miso ne coûte que 4,95 euros et vous y trouverez 15 recettes sucrées, salées, japonisantes ou carrément décadentes ainsi, bien sûr, que plein d'informations sur ce condiment extraordinaire bourré de bonnes choses. Le printemps est bientôt là : c'est le moment de s'y mettre!

Le sommaire, pour vous mettre en appetit : 


Recettes salées :

Soupe miso
Misonnaise
Crème de tomates séchées au miso blanc
« Faux-mage » végétal aux deux misos
Velouté de carotte et potimarron au miso brun
Petits flans à la betterave et au miso brun
Purée de pomme de terre, gingembre et miso blanc
Croque miso chèvre-aubergine
Tarte à la tomate, crème sésame et miso brun
Risotto printanier au miso blanc

Recettes sucrées :

Pâte à tartiner à l’orange, amande et miso blanc
Soupe glacée de fraises, à la menthe et au miso blanc
Crème brûlée framboises et miso blanc
Millet-au-lait aux poires, amandes et miso blanc
Yaourt glacé à la mangue, thé vert et miso blanc

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 21:24 - Commentaires [30] - Permalien [#]

02 février 2013

Orange curd au gingembre, sans oeuf ni beurre


Aujourd'hui c'est la Chandeleur et donc à la maison c'est crêpes, galettes et re-crêpes. Ce qui ne devrait pas vous étonner vue mon actualité littéraire. Je ne vous proposerai donc pas une énième recette de crêpe, il y en a plein dans mon livre, mais plutôt une petite crème vite-prête, à tartiner à l'heure du goûter. J'aime beaucoup les curd, mais je trouve que la recette est un peu riche en oeufs et en beurre. Du coup, j'ai ma formule perso à la purée d'amande blanche : ça tombe bien, son mariage avec les fruits et les agrumes en particulier est toujours très réussi. Voici donc un orange curd à la purée d'amande et au gingembre, sans oeufs ni beurre. Encore plus simple que la recette classique : on mixe le jus d'orange avec les autres ingrédients, on fait épaissir à la casserole et c'est tout. Bien sûr, vous pouvez remplacer le gingembre par un peu de cannelle, de vanille ou de cacao en poudre, ou donner un petit air estival à vos crêpes en ajoutant un peu de fleurs séchées ou d'huile essentielle de lavande à votre préparation.

 

 

IMG_4967 Blog

 

Orange curd au gingembre
Sans œufs ni beurre

Pour un bol

200 ml de jus d’orange
50 g de purée d’amande blanche
40 g de sucre blond
1 c. à soupe d’arrow root
1 c. à café de pulpe de gingembre frais (2 cm de racine)
 

Mixer le jus d’orange avec la purée d’amande blanche, le sucre blond et l’arrow-root. Verser dans une casserole et faire chauffer tout en remuant constamment jusqu’à ce que le mélange épaississe, verser dans un bol, ajouter la pulpe de gingembre, mélanger et laisser refroidir. 



Et pour accompagner tout ça, un petit cadeau pour celles (et ceux) qui n'ont pas (encore) mon livre : la crêpe au lait d'amande et au gingembre (clic) en ligne sur le site de Glamour. 

 

 

 

IMG_4986 Blog2

 

      

 

 

Joyeuse chandeleur!

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 18:49 - Commentaires [14] - Permalien [#]

29 janvier 2013

Parmesan végétal à la pistache et tartelette express aux épinards

 

J'ai beau avoir une (légère) tendance végétarienne et être totalement accro aux légumes et aux purées d'oléagineux, je mange aussi régulièrement des oeufs (frais, bio et le moins cuits possible, pour préserver les vitamines), du poisson une ou deux fois par semaine, des fruits de mer (miam les huîtres) et même de la viande à l'occasion (chez les autres, ça coûte moins cher) (ben quoi?!). Il parait qu'on appelle ça flexitarisme, moi je dis juste que je mange un peu de tout, parce que c'est bon pour moi, mais aussi - et surtout - pour le plaisir. 

Ceci étant dit, j'aime bien, de temps en temps, tester des alternatives végétales comme le seitan ou le tofu soyeux. C'est différent, c'est bon, c'est amusant et ça permet d'élargir un peu son horizon culinaire. Prenez le fromage par exemple : il existe sur la toile des dizaines de recettes de "faux-mages" végétaux, qui certes ne valent pas un bon Mont d'or fermier tout dégoulinant et parfumé au vin blanc (oui je suis enceinte, oui je suis en manque), mais permettent de sortir un peu des sentiers battus et de se bricoler un sandwich, un gratin ou un risotto 100% végétal.

Le parmesan végétal en est un très bon exemple : prêt en 3 minutes, il est non seulement délicieux mais en plus plein de bonnes choses (protéines et minéraux des oléagineux, vitamine B de la levure maltée) et surtout déclinable à volonté. Le processus est ultra simple : on torréfie légèrement si on le souhaite les graines choisies (amandes, sésame, cajou, graines de courge ou de tournesol...), on les moud finement avec un petit mixeur ou mieux, un moulin à café électrique, puis on les mélange avec la levure et le sel. Faites-en un petit pot, conservez-le au réfrigérateur pendant une à deux semaines et saupoudrez-le sur tout ce qui vous plaira : vous pouvez même en ajouter un peu dans une vinaigrette. Mais ne le faites pas cuire, ce serait dommage!

Dans mon parmesan du jour, j'ai mélangé des amandes (protéines, calcium et anti-oxydants-jolie-peau), des noix de cajou (magnésium et acides gras mono insaturés) et des pistaches pour le goût. Les pistaches sont chères, surtout en bio, mais elles sont beaucoup plus riches en saveur que la plupart des oléagineux et très peu suffit pour parfumer quoi que ce soit, d'ailleurs ce sont elles qu'on sent le plus dans cette recette.




IMG_4660 BlogIMG_4674 Blog    

 

Parmesan végétal à la pistache
(Pour un petit pot)

20 g d’amandes
20 g de noix de cajou
10 g de pistaches
1 cs de levure maltée
½ cc de sel

Torréfiez légèrement les amandes et les pistaches pendant quelques minutes dans une poêle à sec. Mixez-les finement avec les noix de cajou, à l’aide d’un petit mixeur ou d’un moulin à café électrique. Ajoutez le sel et la levure de bière et mélangez bien.


 

 

IMG_4619 Blog4

 


J'ai saupoudré mon parmesan végétal sur de petites tartelettes aux épinards toutes simples. La pâte est légèrement sablée grâce à l'huile d'olive et aux flocons d'avoine : ne les mixez pas trop finement! Attention aussi aux quantités d'eau : vous devez pouvoir former une boule à peine friable et pas trop souple. Etalez-là du plat de la main pour ne pas la casser avec un rouleau (ça vous fera de la vaisselle en moins). Bien sûr, vous pouvez réaliser cette recette avec des épinards frais : faites-les juste "tomber" quelques instants dans une grande casserole avec un peu d'huile d'olive et une gousse d'ail écrasée. 


Tartelettes aux épinards
(Pour 4 personnes)

Pour la pâte :
80 g de farine de riz complet
70 g de flocons d’avoine
2 cs d’huile d’olive
1 cc de sel

Pour la garniture :
400 g d’épinards surgelés

1 cs de crème soja
Sel, poivre
Parmesan végétal

Préparez la pâte : mixez grossièrement les flocons d’avoine, puis mélangez-les avec la farine de riz, le sel et l’huile d’olive. Ajoutez juste assez d’eau (environ 60 ml) pour former une boule de pâte. Etalez-la à la main dans 4 petits moules à tartelettes. Faites de petits trous avec une fourchette et faites cuire 15 min. à 170 °C.
Faites cuire les épinards, égouttez-les puis mélangez-les avec la crème, le sel et le poivre. Répartissez sur les fonds de tarte précuits et remettez au four pendant 5 minutes. Sortez-les du four, saupoudrez de parmesan végétal et servez tout de suite.


Quelques idées pour finir votre parmesan végétal aux pistaches : sur un risotto d'hiver au potimaron, dans un dip apéro au tofu soyeux et à la purée d'amande ou sur une salade de crudités de saison... N'hésitez pas à créer vos propres variantes et à les partager dans les commentaires!

 




 

 

 

Posté par plaisirsante à 22:45 - - Commentaires [9] - Permalien [#]



23 janvier 2013

Mon nouvel amoureux



Il y a quelques mois, la société Keimling m'a fait une proposition très alléchante : le prêt d'un Vitamix. Certes, je ne suis pas très branchée pub et partenariat, mais là, j'avoue que je n'ai pas résisté bien longtemps. Le Vitamix, c'est l'hyper blender, celui qui mixe même les aliments crus - d'ailleurs c'est le chouchou des restaurateurs et autres adeptes de la raw food. Pensez donc : un blender qui prépare des laits végétaux et des purées d'oléagineux maison en quelques minutes sans surchauffe, qui fait les veloutés les plus onctueux que j'ai jamais goûtés et qui moud même les céréales...! Seul "petit" bémol : son prix, entre 600 et 700 euros selon les accessoires fournis. Cela étant dit, le Vitamix est un peu comme un extracteur de jus : un gros investissement bien rentabilisé par ses multiples usages et son utilisation quasi quotidienne.

 

vitamix

 

Evidement, j'ai craqué : heureusement que le père Noël passait par là pile au bon moment!!

Depuis, mon Vitamix et moi, on fait connaissance et on essaie plein de trucs un peu tordus. Par exemple, il y a toujours un petit bol de graines qui trempent sur un coin du plan de travail, prêtes à se transformer en tartinades express, yaourts végétaux et autres petites crèmes. Après un extraordinaire beurre de noix dont je vous reparlerai, je me suis donc concoctée un petit beurre de coco. Plutôt que de vous expliquer ce que c'est (rien à voire avec l'huile du même nom), je vous renvoie vers la spécialiste, une véritable accro capable de s'envoyer 1 kilo de la chose en un seul petit mois. Il faut dire que cette étonnante pâte à tartiner est particulièrement addictive, et puis la noix de coco est très à la mode ces temps-ci.

Un gros pot de beurre de coco trône donc désormais sur mes étagères, entre le Nutella bio de mon homme (c'est déjà mieux que rien) et mes dernières créations confituresques, puisque la chandeleur est pour bientôt. De temps en temps, j'en pioche une cuillère et je l'étale sur une tartine (irrésistible avec un peu de miel ou de lemon curd), ou bien j'en fais un petit dessert express.

Cette jolie crème toute douce est très onctueuse et 100% saine avec son sucre de coco au faible index glycémique et ses pépites de chocolat cru. Mais du sucre intégral et du chocolat "normal" feront très bien l'affaire aussi! N'oubliez pas de secouer votre boite de lait de coco avant de l'ouvrir, afin d'obtenir une consistance bien homogène.

Si vous n'avez pas de Vitamix (comment ça tous vos sous sont partis dans les soldes et les cadeaux de Noël??), vous pouvez parfaitement réaliser beurre de coco et crème coco avec un petit mixeur classique. Attention tout de même à la surchauffe pour la fabrication du beurre de coco : faites des pauses de temps en temps. Et si le beurre de coco ne vous tente pas (vraiment pas du tout??), supprimez-le tout simplement, ou bien remplacez-le par la même quantité d'huile de coco et forcez un peu sur l'agar-agar.



IMG_4428 Blog

 

 

Petites crèmes coco
(Aux pépites de cacao cru)

Pour 2 personnes 

150 ml de lait de coco
½ c. à café d’agar-agar
1 c. à soupe de beurre de coco
70 ml de lait d’amande
1 c. à soupe de pépites ou de copeaux de chocolat cru
1 c. à soupe de sucre de coco (ou de sucre intégral ou de sirop d’agave)

 

Mélanger le lait de coco avec l’agar-agar et faire bouillir 30 secondes dans une casserole. Ajouter le beurre de coco, attendre une minute et bien mélanger, puis mixer avec le lait d’amande. Verser dans des petits ramequins à crème brûlée, parsemer de pépites de chocolat, mélanger très délicatement avec la pointe d’un couteau (afin que le chocolat ne tombe pas au fond) et placer au réfrigérateur pour 2 heures environ. Saupoudrer de sucre au moment de servir.

 

 

IMG_4489 BlogIMG_4500 Blog    

 

 



Je précise que sauf indication contraire, toutes les recettes réalisées sur ce blog avec mon Vitamix seront également adaptées à un équipement culinaire standard. Même si bien sûr, le résultat ne sera jamais tout à fait le même... Je dis ça je ne dis rien...

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 12:02 - Commentaires [12] - Permalien [#]

15 janvier 2013

Velouté de potimarron, orange et cacao cru

 
En ce moment, je suis très velouté. Au celeri-rave et à la purée d'amande, au chou-fleur et à la cacahuète, avec plein d'ail et du fenouil... Mais les soupes que je préfère, ce sont celles à la courge. Potimarron, butternut et autres chesnut leur donnent une texture d'une incroyable onctuosité. Tandis que j'aime rester dans la douceur avec la butternut en la mariant avec des poires ou en la relevant d'une pointe d'agrume et de quelques épices douces, j'apprécie tant la rondeur du potimarron que j'ai eu envie, cette fois-ci, de l'associer au beurre de cacao, avec un peu de jus d'orange pour la légèreté. 

Qu'est ce que le beurre de cacao ? Tout simplement la matière grasse extraite des fèves de cacao brutes : après torréfaction et décortiquage, on extrait leurs grains (également appelés grué), avant de les broyer pour en faire de la pâte, qui sera elle-même  pressée afin d'exprimer d'un coté le beurre, de l'autre le tourteau, transformé en poudre par pulvérisation. C'est par un habile asssemblage de la pâte et du beurre de cacao que l'on obtient du chocolat, noir s'il est riche en cacao, blanc s'il ne contient que du beurre et au lait s'il contient également... du lait. Bref, le beurre de cacao est riche et onctueux, sans la légère amertûme des autres éléments issus de la fève et c'est lui que j'ai choisi pour transmettre son parfum suave et encore plus de douceur à mon velouté d'hiver. Cela dit, rien ne vous interdit de chahuter un peu vos papilles en parsemant votre bol de soupe de quelques copeaux de pâte de cacao !

Et comme j'aime les produits de qualité riches en goût et en bonnes choses (surtout en ce moment), j'ai tout cela en version crue : les fèves, non torréfiées, sont la plus haute source de magnésium alimentaire de la planète. Je me ravitaille généralement chez Sol Semilla (mon fournisseur en super aliments préféré, dont je vous ai déjà parlé ici et avec lequel vous ferez plus ample connaissance par là), mais vous trouverez également du chocolat cru chez Frédéric Marr (toujours avec mon code réduc' CHEZCLEM, à indiquer au moment du règlement pour une petite remise de 10%), chez Nutri naturel ou chez Keimling

Vous pouvez bien sûr utiliser du beurre de cacao "classique" pour cette recette, ainsi que de la poudre de cacao non sucrée en finition, mais si le cacao cru vous tente, nhésitez pas à investir, il y a tant de choses à faire avec ! D'ailleurs, je compte bien vous parler très bientôt friandises, truffes et autres petits chocolats...


 

 

IMG_4382 Blog



Velouté de potimarron, orange et cacao

Pour 4 personnes

1 potimarron d’1 kilo environ
1 gros oignon
Bouillon de légumes
25 g de beurre de cacao
Le zeste et le jus d’une orange
1 c. à soupe d’huile d’olive
Sel et poivre
Pâte de cacao ou cacao en poudre (facultatif)
 

Lavez l’écorce du potimarron, puis ouvrez-le en deux et ôtez ses graines. Découpez-le en petits morceaux. Emincez l’oignon et faites-le blondir 2-3 min. dans l’huile d’olive, puis ajoutez le potimarron et laisser revenir encore quelques minutes. Ajoutez du bouillon à hauteur, le zeste de l’orange et laissez cuire 20 minutes à petits bouillons, jusqu’à ce que le potimarron soit bien tendre. Otez du feu, ajouter le jus d’orange et le beurre de cacao, attendez 1 minute puis mixez finement. Salez, poivrez et parsemez de poudre ou de copeaux de cacao au moment de servir.

 

 

 

IMG_4392 Blog3IMG_4354 Blog3 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 22:12 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

11 janvier 2013

Des crêpes qui changent


Cette année, la Chandeleur tombe le 2 février... Si vous ne voulez pas finir la journée écoeuré(e) par les beurre-sucre et autres oeuf-jambon-fromage, il vous reste donc trois semaines pour apprendre à faire des crêpes saines (mais gourmandes), avec ou sans oeufs / gluten / produits laitiers et à base d'ingrédients alternatifs (laits végétaux, purées d'oléagineux, farines et sucres complets, huiles essentielles). Ca tombe bien : 

 


Photo couv'

 

Mon petit dernier est sur Amazon, à la Fnac et dans toutes les bonnes librairies, dont celle de La Plage, récemment déménagée à Paris. Vous y trouverez plus 30 recettes de garnitures ET de pâtes à crêpe (au sarrasin fraîchement moulu, au son d'avoine ou au képhir de lait), de la plus saine à la plus gourmande, de la végétalienne à la très fromagée, en passant par la galette des rois, le cheese cake ou la crêpe after-eight 100% naturelle, à l'huile essentielle de menthe et au beurre de cacao.

Vous n'aurez plus d'excuses pour ne pas vous gaver de crêpes!! D'ailleurs, depuis l'écriture de ce livre, la crêpe est devenu chez moi le plat de pâtes (ou la tarte aux légumes) du dimanche soir : saine, complète, vite prête et jamais la même. 

 

Framboise taille réduite

 


En guise de mise en bouche et en attendant la Chandeleur, une petite crêpe toute simple, au sarrasin fraîchement moulu (si vous n'avez pas encore investi dans un moulin à café électrique, c'est le moment) et au cacao, accompagnée de sa crème à la vanille et à la purée d'amande. Un petit conseil : achetez du sarrasin non grillé et torréfiez-le vous-même, c'est bien meilleur! 

 

Bon week-end! 

 

 

IMG_4296 Blog

 

Crêpe sarrasin-cacao et crème à la vanille
Pour 4 grosses crêpes

Pour la pâte :
60 g de sarrasin non grillé
40 g de farine de riz complet
1 oeuf
150 ml de lait d'amande
1 c. à soupe de sucre intégral
1 c. à café bombée de cacao non sucré
1 pincée de sel

Pour la crème :
2 c. soupe de purée d'amande blanche
3 c. à soupe de yaourt de soja
1 c. à soupe de sirop d'agave
1 petite c. à café d'extrait naturel de vanille liquide



Torréfiez le sarrasin quelques instants dans une poêle à sec, puis mixez-le finement avec le sucre dans un petit mixeur ou un moulin à café électrique. Ajoutez la farine de riz, le cacao, le sel, l'oeuf et le lait d'amande et mixez de nouveau, puis allongez avec 50 ml d'eau. Faites sauter vos crêpes dans un peu d'huile d'olive.

Pour la crème : mélangez la purée d'amande avec le yaourt de soja, le sirop d'agave et l'extrait de vanille liquide. Etalez sur la crêpe, roulez-la et dévorez!

 

 

 

 

 

 

 

Posté par plaisirsante à 21:15 - - Commentaires [16] - Permalien [#]

01 janvier 2013

Crème express au chocolat, à la poire et au gingembre confit

 

Très belle année pleine de douceur(s) à tous les gourmands.

En 2013, grossissez bio!

 




IMG_1402 Blog



Crèmes au chocolat, poire et gingembre confit 

Pour 2/3 personnes

1 poire
120 g de chocolat noir
150 ml de crème d’avoine
1 œuf
15 g de gingembre confit
2 cuil. à s. de sucre blond
1 cuil. à s. d’arrow root


Préchauffer le four à 180°C (th. 6).

Faire fondre le chocolat en morceaux avec la crème d’avoine à feu très doux. Oter du feu, ajouter l’œuf, puis le sucre et l’arrow-root en mélangeant bien entre chaque. Découper le gingembre en petits morceaux et l’ajouter à la préparation. Verser dans des petits ramequins. Découper la poire en lamelles et les répartir sur la crème au chocolat en les enfonçant légèrement.

Enfourner et laisser cuire 25 minutes environ. Laisser refroidir.

 

 

 

Posté par plaisirsante à 18:14 - - Commentaires [13] - Permalien [#]

13 décembre 2012

Une dédicace et des muffins


Beaucoup de travail, peu de temps, les courses de Noël à terminer et un bébé en route pour le mois de mars... Et voici mon blog un peu à l'abandon. Pour me faire pardonner, des muffins simplissimes et tout moelleux comme je les aime, avec en bonus le petit plus santé du son d'avoine, à savourer avec un bon velouté d'hiver (quelques idées : butternut, clémentine et épices douces ou la délicieuse soupe détox à l'ail et au fenouil).

Avis aux parisien(ne)s : je serai en dédicace pour Tofu soyeux samedi après-midi de 17h à 19h chez La Plage au 60, rue Monsieur le Prince dans le 6ème. Passez me voir!

 

Signature 151212

 

 

Muffins au son d'avoine, échalotes confites et noisettes

Pour 6 muffins

200 g d'échalotes
130 g de farine de petit épeautre
70 g de son d'avoine
30 g de purée de noisette
20 g de noisettes hâchées
20 ml d'huile d'olive + 1 c. à soupe
1 oeuf1 c. à café de miel
1 c. à café de poudre à lever
1 c. à café de sel


Faire blondir les échalotes émincées dans la c. à soupe d'huile d'olive pendant 2-3 minutes. Ajouter le miel et laisser confire à couvert et à feu très doux pendant 10 minutes.

Préparer le mélange sec : dans un grand bol, mélanger la farine avec le son d'avoine, le sel, la poudre à lever et les noisettes hâchées. Préparer la mélange humide : mélanger la purée de noisette avec l'oeuf et l'huile d'olive. 

Verser le mélange humide ainsi que les échalotes sur le mélange sec et travailler du bout de la forchette afin d'obtenir une texture irrégulière.

Verser dans des moules à muffin en sillicone ou beurrés et farinés et laire cuire 25 minutes envieon à 180 °C (vérifier la cuisson avec la lame d'un couteau). Laisser tièdir avant de démouler.





IMG_4034 Blog










Posté par plaisirsante à 21:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]



« Début   1  2  3  4  5  6    Fin »