Je vous l'ai déjà dit, je participe cette année au Paris Vegan Day à la Bellevilloise les 1 et 2 octobre prochain. Mon stand : Rrraw, un chocolat cru 100% bio, à base de fèves de cacao non torréfiées (l'un des aliments les plus riches en magnésium de la planète!). Oui je sais, je vous saoûle avec mon chocolat, mais vous comprendrez quand vous serez venu(e)s le goûter...

Du coup, je me suis lancée un petit challenge : manger (et poster) exclusivement végétalien durant tout le mois de septembre. C'est à dire sans viande, ni oeufs, ni poisson, ni produits laitiers, ni miel ou autres produits de la ruche (ouf!). Outre la très banale question des carences en protéines, ce sera l'occasion de répondre à de nombreuses interrogations existentielles :
- Véganisme et vie sociale : faut-il choisir?
- La pâtisserie végan est-elle mangeable?
- L'alcool : végan ou pas végan?
- Et bien sûr, dans quel état vais-je finir le mois? (Qui marquera, de plus, mon entrée dans ma 38ème année, alleluia...)

Je vous propose également de participer à l'opération en créant votre propre recette végan. Je posterai chaque fin de semaine un récap' de vos participations et à la fin du mois, mes trois recettes préférées recevront un coffret découverte de chocolat Rrraw.

Pour participer c'est très simple : vous postez une recette vegan sur votre blog en indiquant où vous le souhaitez un lien vers mon blog et un autre vers le site Rrraw (en précisant bien qu'il y a une réduction de 10% avec le code CHEZCLEM). Vous indiquez dans les commentaires de mon billet d'aujourd'hui le lien vers votre recette. Et c'est tout!


Allez, on commence par du sérieux avec la très épineuse question des protéines.

Petit rappel : une protéine dite complète fournit à l'organisme les huit acides aminés "essentiels" qu'il ne peut fabriquer lui-même. On en trouve facilement dans les produits animaux, mais beaucoup moins chez les végétaux. La meilleure solution : marier céréales et légumineuses afin de compenser les carences en acides aminés des unes avec les richesses des autres. D'où les recettes traditionnelles de type couscous (blé dur et pois-chiche), chili (maïs et haricots rouges) et autre bol de riz à la sauce soja (la plus haute source de protéine végétale de la planète). Une option non seulement plus digeste et plus riche en fibres et en glucides que le steack frites... Mais également beaucoup moins chère!

Perso je ne suis pas fan des grosses platrées familiales, alors je bidouille de petites choses à picorer les unes avec les autres. Par exemple, cette crème de pois cassés à tartiner sur du pain complet ou de petites crêpes de céréales. La coriandre lui apporte de la fraîcheur et des vitamines et le miso blanc, dont j'ai déjà parlé ici, d'excellentes enzymes digestives.

Une petite salade de crudités, un ou deux fruits frais et hop, la question du dej' au boulot est réglée!

 

 

IMG_9776 blog copie


Caviar de pois cassé à la coriandre et au miso blanc

Pour un petit bocal :

100 g de pois cassés
1 petit bouquet de coriandre
2 cuil. à c. de miso blanc
Le jus d'1/2 citron vert
1 petite gousse d'ail
2 cuil. à . d'huile de sésame
Sel, poivre


Laver les pois cassés, les mettre dans une casserole et les couvrir largement d'eau froide. Porter à ébullition puis baisser le feu, couvrir et laisser cuire 45 minutes à petits frémissements, jusqu'à ce que les pois soient tendres. Les passer sous l'eau froide, puis bien les égoutter.

Mixer les pois cassés avec la coriandre lavée et éssorée délicatement, le miso, le jus de citron et la gousse d'ail écrasée. Ajouter l'huile de sésame et mixer de nouveau. Saler, poivrer et conserver au réfrigérateur dans un bocal hermétique.

 

Autres suggestions : pois-chiche, purée de sésame et cumin / lentilles, échalottes et persil...