Je vous l'avais bien dit, que j'adorais les figues... Le problème, c'est que je ne peux pas résister au plaisir d'en acheter tous les jours (oui oui, je fais mes courses tous les jours, j'aime bien choisir mes menus au dernier moment). Et que les figues, ça mûrit très, très vite. Et que je me dois donc de les consommer aussi vite que je les achète : compulsivement.

Après l'étonnant cobbler qui change du cobbler (Nanoue, j'attends toujours tes coordonnées par MP), voici donc venu le tour de la tartelette. Le retour plutôt, puisqu'ici, chaque saison se voit attribuer sa petite tartelette express, étalée du plat de la main ou du bout des doigts selon la rusticité souhaitée, recouverte de crème végétale bidouillée à la va-vite dans un petit bol et garnie de jolis morceaux de fruits. La recette idéale des jours de flemme et de fruits en fin de vie.

Après les versions pomme et crème d'érable (totalement addictive), la très classique tartelette aux fraises amandine, la tartelette aux figues en croûte noix-sarrasin ou la version salée chèvre-épinards, voici donc venu le tour de la tartelette aux figues, orange douce et mélasse. La croûte, fondante et sablée, est à la farine de petit épeautre (ma grande préférée en automne), à la purée de noisette et au sucre intégral. La crème, toute simple mais très parfumée, est un mélange de crème d'avoine, de mélasse et d'huile essentielle d'orange douce (à remplacer par des zestes si vous préférez). N'ayez pas peur de la melasse : son petit goût de caramel et de réglisse relève agréablement les fruits d'automne et en plus, elle est très riche en minéraux. Le top : lorsqu'elle dégouline sur les bords, se mélange au jus des figues et caramélise au four. 

A tester aussi avec des poires, de la mélasse et de la purée d'amande blanche. Ou avec des prunes et du miel. Bref, je n'ai pas fini de vous parler de tartelettes...





IMG_4008 Blog2



Tartelettes aux figues, orange douce et mélasse

Pour deux personnes :

Pour la pâte :
70 gr. de farine de petit épeautre
1 c. à soupe de sucre intégral
1/2 c. à soupe de purée de noisette
1 c. à soupe d’huile d’olive

Pour la garniture :
4 figues
2 c. à soupe de crème d’avoine (ou de riz)
1 c. à café bombée d’arrow-root
1 c. à café de mélasse
1 goutte d’huile essentielle d’orange douce
2 c. à café rases de sucre intégral

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Préparer la pâte : mélanger la farine avec le sucre, puis ajouter la purée de noisette et l’huile d’olive et travailler du bout des doigts. Former une boule de pâte en ajoutant quelques gouttes d’eau si nécessaire. La diviser en deux et les étaler du plat de la main sur la plaque du four chemisée de papier sulfurisé.

Préparer la crème : mélanger le crème d’avoine avec l’arrow-root, la mélasse et l’huile essentielle d’orange douce. Etaler sur les fonds de tarte, jusqu’à 1 cm des bords.

Laver les figues et les découper en rondelles, les répartir sur les tartelettes et saupoudrer de sucre intégral.

Enfourner pour 20-25 minutes, puis laisser tiédir ou refroidir sur la plaque du four avant de consommer.