Voici venu le temps des coings... Une saison bien trop courte quand on connait leur immense potentiel. Car le coing ce n'est pas que de la gelée ou de la pâte de fruit, c'est aussi des muffins, des soufflés, de la tarte tatin, des crumble ici et, et même d'étranges pains d'épices.

Mais ce que je préfère, c'est l'envelopper de chocolat. Et comme il fait froid dehors, qu'on est pas prêt(e)s de remettre nos maillots et que de toutes façons, la presse célèbre comme chaque hiver le retour des rondes, je rajoute une belle couche de crumble au beurre, du miel, et je me ressers. Deux fois. De toutes façons, mon homme m'aime encore plus quand je mets du chocolat dans mes desserts.

D'ailleurs, comme c'est un ange, les bourrelets, c'est lui qui les prend.

 

 

IMG_5018_bis


Crumble aux coings confits et aux pépites de chocolat

Pour 4 personnes

800 gr. de coings
100 gr. de farine de blé T80
50 gr. de beurre bien froid
50 gr. de sucre blond
2 pincées d'épices à pain d'épices ou de 4 épices
50 gr. de chocolat noir
2 cuil. à s. rases de miel
5 gouttes d'extrait naturel de vanille

 

Préchauffer le four à 180 °C (th. 6).

Eplucher les coings et les découper en morceaux en se rapprochant le plus possible du trognon. Les faire cuire dans de l'eau bouillante pendant 10 minutes environ, jusqu'à ce qu'ils soient bien tendres, puis les égoutter. Les faire confire dans une petite casserole avec le miel et l'extrait de vanille pendant 10 minutes à feu doux, en mélangeant régulièrement.

Pendant ce temps, mélanger la farine, le beurre, les épices et le sucre blond du bout des doigts jusqu'à l'obtention d'une texture sableuse irrégulière. Ajouter le chocolat découpé en grosses pépites et mélanger délicatement.

Verser les coings dans un plat à gratin ou dans des ramequins et recouvrir de pâte à crumble au chocolat. Enfourner et laisser cuire 20 minutes environ, jusqu'à ce que la croûte soit légèrement dorée.

Déguster tiède avec un peu de fromage blanc crème fraîche parfumé à la cannelle.


 

   

IMG_4927_bis