L'hiver on est bien gâtés en légumes mais moins en fruits, surtout si on travaille sa facture carbone en snobant les imports exotiques. Trois solutions :

- Inventer des recettes de pommes et de poires qui changent, en galettes, en petits moelleux, en crèmes de céréales, en fondants chocolightés ou en tartelettes,
- Recycler les légumes en desserts sous forme de pain d'épices, de crumble ou de muffins ultra-fondants,
- Ou user et abuser des agrumes sous toutes leurs formes.

Cet hiver, c'est indéniablement l'option numéro 3 qui a ma préférence. Je fais mariner mes blancs de poulet et mes tartares de saumon dans du jus d'orange et du tamari (délicieux avec un peu de coriandre fraîche), je remplis ma cuisine et mes casseroles du trop éphémère citron bergamote et je presse des clémentines par kilos. Parce que mon association préférée en ce moment, c'est le mélange clémentine et sirop d'érable, absolument de saison et surtout tellement bon.

Et pour une fois je ne suis pas la seule à apprécier puisque mon homme, qui fait le difficile chaque soir devant son assiette pour des prétextes pas toujours très convaincants (je soupçonne un peu de mauvaise foi pour avoir son coulant au chocolat chéri), a décrété en goutant mes madeleines qu'"on dirait des vraies", sous entendu celles avec beaucoup de beurre et du sucre bien raffiné. Comme il se doit pour toute pâtisserie qui se respecte.

Eh bien non, ni l'un ni l'autre, juste de la purée d'amande et du bon sirop d'érable. Et pourtant, des madeleines tellement fondantes que même Monsieur Proust les aurait, sans doutes, trouvées à son goût.

 
 

IMG_6837_blog

 

Madeleines clémentine et sirop d'érable

Pour une douzaine de madeleines :

70 g de farine de blé type T65
2 oeufs
40 g de purée d'amande blanche
30 g d'huile d'olive
30 g de sucre blond
2 cuil. à s. de sirop d'érable
1 cuil. à c. de poudre à lever
Le zeste d'une clémentine


Huiler ou beurrer un moule à madeleines et le mettre au réfrigérateur.

Faire fondre la purée d'amande avec l'huile d'olive à feu très doux tout en remuant. Couper le feu, ajouter le zeste de clémentine et le sirop d'érable. Réserver. Battre les oeufs avec le sucre, puis avec la farine et la levure. Ajouter le mélange à la purée d'amande et bien mélanger.

Répartir la pâte dans les empreintes à madeleines et remettre le moule au réfrigérateur pour 2 heures minimum.

Préchauffer le four à 240 °C, enfourner les madeleines puis baisser la température à 210 °C et laisser cuire 10 à 12 minutes. Les madeleines doivent être encore moelleuses. Laisser tiédir avant de démouler.





Il vous reste des clémentines?

Pain d'épices à la clémentine
Petits moelleux au miel, sésame et clémentine
Muffins aux clémentines confites, épices et chocolat
Gâteau aux clémentines, mousse de chocolat blanc et fève tonka